Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:21

 

 

EODE - elections news AFGHANISTAN 1 (2014 02 05) FR (3)

 

Luc MICHEL pour EODE Press Office /

avec RIA Novosti – Le Temps – EODE Zone Russia-Caucasus / 2014 02 05 /

http://www.facebook.com/EODE.monitoring

http://www.eode.org/category/eode-international-elections-monitoring/international-elections-survey/

En Afghanistan une élection présidentielle se tient, « cruciale pour un avenir incertain » selon Le Temps (Genève). Dans un pays en guerre, plongé dans le chaos et la violence, où les milices et les gangs font la loi, c’est à nouveau une de ces « élections » douteuses que l’Occident avalise chaque fois qu’elle servent ses intérêts …

La campagne présidentielle démarre ce dimanche. « L’élection ouvrira une nouvelle ère avec le départ du président Hamid Karzaï et le départ programmé des dernières troupes de l’OTAN » commente encore Le Temps. « La course à la présidence afghane, dont le premier tour aura lieu le 5 avril prochain, fait figure de test pour la stabilité et l’avenir du pays ».

Menacé par la rébellion des talibans que 12 ans d’intervention occidentale n’ont pas réussi à mater, « l’Afghanistan est à un tournant » affirme l’OTAN. « L’intervention des troupes étrangères dee l’OTAN et les centaines de milliards de dollars versés par la communauté internationale depuis treize ans ont permis de participer à la reconstruction et au développement du pays après la chute des talibans, mais les chantiers restent innombrables » écrit le quotidien suisse.

Ce dimanche, les onze candidats à la succession du président Hamid Karzaï se sont lancés dans la campagne électorale. Ils ont en lice pour briguer la succession du président Karzaï, seul homme à avoir dirigé le pays depuis la chute du régime des talibans en 2001 et à qui la Constitution interdit de briguer un troisième mandat.

LA FIN DE L’ERE KARZAÏ

Karzaï qui a établi avec son clan un régime hautement corrompu, n’est pas le favori de Washington. Qui lui préfère Abdullah Abdullah, un vieux complice des USA depuis les Années 80. Il a notamment été le « ministre des affaires étrangères da Ahmed Shah Massoud. Comme son mentor, c’est un islamiste dit « modéré ». Loin de la légende entretenue en Occident et singulièrement en France, Massoud, chef féodal, était le dirigeant d’un « Front islamique » nullement progressiste.

Quel que soit le vainqueur, le scrutin signera donc d’abord la fin de l’ère Karzaï. Il intervient aussi et surtout peu avant l’étape cruciale du retrait officiel des dernières troupes de l’OTAN, fin 2014.

CAMPAGNE ET MEETINGS LIMITES A KABOUL

Dimanche matin, la capitale afghane s’est donc « réveillée en découvrant des affiches électorales placardées aux quatre coins de la ville. Les candidats ont ensuite tenu des meetings tout au long de la journée ». Car le régime pro-occidental ne contrôle guère plus de territoire. Les prétendants à la succession du président afghan Karzaï ont tenu dimanche leurs premières grandes réunions politiques à Kaboul, « un début de campagne toutefois endeuillé par les meurtres de deux membres de l’équipe d’Abdullah Abdullah », le favori du scrutin.

A noter un candidat de la société civile qui entend briser la chape de plomb islamiste. « Spectacle de danse, concert de percussions: c’est ainsi qu’ont été accueillies les quelques milliers de personnes venues assister au meeting d’Ashraf Ghani, autre favori de cette campagne. A la tribune, le candidat a déroulé un programme axé sur les jeunes, les droits des femmes et la lutte contre la corruption, fléau qui mine les institutions afghanes ». «Le changement, c’est nous!» a-t-il lancé.

Dans l’assistance quelques rares femmes, vêtues à l’Occidentale. Un spectacle que Kaboul n’avait plus vu depuis l’ère communiste d’avant 1990, où les femmes bénéficiaient de l’égalité civile et où la burqua était inconnue dans la capitale. C’était il y a moins de 25 ans, une éternité dans cet Afghanistan déchiré entre OTAN et talibans …

Luc MICHEL

Pour EODE Press Office

http://www.eode.org/eode-international-elections-monitoring-presidentielle-dans-un-afghanistan-a-lavenir-incertain/

______________________________

Photos : aspects de la campagne à Kaboul (AP, AFP).

Dernière photo : meeting d’Ashraf Ghani (Reuters).

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article

commentaires