Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 00:59

 

 

EODE TT - LM Géopolitique de l'Iran (2015 03 05) FR (1)

Luc MICHEL pour EODE Think Tank /
Avec EODE-BOOKS – lire – s’informer – se former
Un service du Département EDUCATION & RESEARCH
de l’Ong EODE
http://www.eode.org
http://www.facebook.com/EODE.org

On dit souvent qu’en géopolitique « les régimes passent mais les Etats et les peuples restent ». C’était notamment l’angle de vision historico-politique du Général de Gaulle. C’est plus que jamais vrai en ce qui concerne l’Iran, héritier d’un empire datant de l’Antiquité, que ce soit dans la dimension historique (le passé identitaire) ou géopolitique.

# I – LE CONTEXTE EOPOLITIQUE :
L’EMERGENCE DE L’IRAN COMME GRANDE PUISSANCE REGIONALE

Epouvantail de la politique américaine, saoudienne ou israélienne, l’Iran est un état qui cherche sa position géopolitique et entend devenir la grande puissance régionale. Une émergence qui rappelle la reconstruction de l’Etat et de la puissance russes par Vladimir Poutine. Et qui explique d’ailleurs les convergences de leurs diplomaties.

Précisément quelle est la situation géopolitique de Téhéran : « L’Iran est une île entre 4 mondes : arabe, turc, indien-chinois, russo-européen. Son identité politique repose sur 3 composantes : nation, islam, mondialisation. Celles-ci déterminent 3 cercles géopolitiques : quinze états voisin, monde musulman, le reste du monde (et surtout les pays industriels acheteurs de pétrole) » (Bernard Hourcade, Géopolitique de l’Iran, Armand Colin).

Au travers des crises irakiennes et syriennes, l’Iran émerge depuis dans cette période 2011-2014 et bénéficie du soutien de Moscou. Le constat de Bernard Hourcade en 2009 d’un Iran faible à l’avenir incertain n’est plus vrai. « Puissance régionale, l’Iran ne peut malheureusement exercer sa « fonction » de stabilisateur régional. Le pays est faible : aucune exportation industrielle, fin annoncée du pétrole, forte opposition intérieure, faible influence internationale, faiblesse scientifique et technologique… C’est un « lion blessé » qui semble n’avoir plus rien à perdre », écrivait-il. Rien n’est moins vrai aujourd’hui !

Opinion de nombreux analystes. « Bref les cartes géopolitiques sont rebattues dans ce Moyen Orient en pleine mutation, et l’Iran compte bien en profiter. Il ne faudrait pas toutefois pécher par trop d’optimisme. La question nucléaire est loin d’être réglée, et que ce soit Israël ou l’Arabie Saoudite, le retour dans le jeu de l’Iran n’est pas vu d’un très bon œil. Alors, l’Iran est-il de retour ? », interrogeait France Culture La revue ‘Confluences Méditerranée’ (Paris, n° 88) titrait-elle «  Iran : une nouvelle donne ? » …

# II – IDENTITÉ ET POLITIQUE EXTÉRIEURE DE L’IRAN :
L’IDENTITÉ IRANIENNE, LA RÉPUBLIQUE ISLAMIQUE, LA POLITIQUE ÉTRANGÈRE

De Hervé Ghannad
Ed. Studyrama

Ce détour pour en arriver au livre de Hervé Ghannad qui fixe les fondamentaux de la question géopolitique iranienne.
Le livre « Le décodage de la politique étrangère de la République Islamique d’Iran s’intègre dans une dimension constructiviste, où l’identité est véritablement partie prenante sur l’action politique, à l’extérieur », telle est la thèse, que nous partageons, de ce livre.

L’ouvrage analyse l’histoire et l’actualité politique du pays à travers deux axes principaux :
- l’importance de l’identité iranienne et son influence sur l’action politique étrangère,
- ainsi que les multiples voies de la diplomatie iranienne : financière, culturelle, etc.

Face à un comportement politique intransigeant, la communauté occidentale, USA et Bloc atlantiste, hésite entre deux solutions radicales complètement opposées, celle de reconnaître l’Iran comme un acteur géopolitique majeur, ou bien de freiner, si besoin est par la force, l’expansion de ce pays qui est alors présenté comme « très dangereux ». Une thématique qui est aussi celle de Tel-Aviv.

L’objet de cet ouvrage est donc « de montrer que l’Iran puise les raisons de sa politique extérieure à la fois dans son passé identitaire, mais aussi dans des institutions fortes et rigides, qui influent énormément sur sa diplomatie », tout en étant « souvent pragmatique ».

SOMMAIRE :

LES SOURCES IDENTITAIRES DE LA POLITIQUE EXTERIEURE DE LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE D’IRAN
Le sentiment de faire partie de la grande histoire des civilisations, engendrant un sentiment impérial
Une géographie très contrastée, aux frontières changeantes
La dimension spirituelle de l’Iran

VOIES ET MOYENS DE LA DIPLOMATIE DE LA REPUBLIQUE ISLAMIQUE D’IRAN
L’Iran dans le contexte international
La diplomatie de l’idéologie (institutions et chiisme)
La diplomatie impériale ou le désir de domination

L’AUTEUR
Hervé Ghannad, formateur consultant, docteur en gestion, intervient en écoles de commerce et en entreprise. Parallèlement, il est fortement engagé dans une association humaniste qui a pour but d’améliorer la condition humaine, « démarche qui s’apparente au mythe de Sisyphe » comme dirait l’auteur.

Catégorie : Politique | Principes
Éditeur : STUDYRAMA
Sujet : actualite proche/moyen-orient
ISBN : 9782759020607 (2759020606)

Luc MICHEL / EODE / 2015 03 05
_____________________

EODE-BOOKS
eode.books@yahoo.com
http://www.eode.org/category/eode-books

* EODE EDUCATION & RESEARCH :
The Department EDUCATION-FORMATION-RESEARCH of the Ngo EODE and of EODE-THINK TANK.
* EODE / Eurasian Observatory for Democracy & Election (Brussels-Paris-Moscow-Kichinev- Yaounde)
http://www.eode.org
http://www.facebook.com/EODE.org

EODE TT - LM Géopolitique de l'Iran (2015 03 05) FR (2)

 

EODE TT - LM Géopolitique de l'Iran (2015 03 05) FR (3)

 

EODE TT - LM Géopolitique de l'Iran (2015 03 05) FR (4) EODE TT - LM Géopolitique de l'Iran (2015 03 05) FR (5)

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article

commentaires