Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2010 4 28 /10 /octobre /2010 01:37

Ce matin dans un torche cul gratuit  (appartenant à un riche industriel francais qui avait  un temps offert une croisière à un ancien ministre de l'intérieur nouvellement élu à la magistrature supréme) on pouvait lire le titre suivant "Croissance : Fillon revoit les prévisions à la hausse".
 Alors là d'emblée on se dit que si notre sémillant premier sinistre pense que la croissance revient c'est que c'est la fin de la crise. Et que tout va repartir. Fini le chomage, les banques qui ne prêtent pas, les déficits abyssaux....
Le titre semblait indiquer par un raccourci visuel que la croissance allait repartir à la hausse, qu'elle allait augmenter enfin qu'elle allait croître.
Pressé que l'on pouvait être d'apprendre une bonne nouvelle en cette période plutot morose, on courrait vite à la page 17 pour découvrir enfin le fin mot de l'affaire.
Et là on apprenait que non la croissance ne croisserait pas. Seulement les chiffres prévisionnels pour 2009 passaient de -3% à -2.25%. En clair que la croissance "négative" serait moins forte que prévue. L'économie francaise (à condition d'admettre que le PIB et sa croissance sont les seuls critéres à prendre en compte) ne va pas vers le mieux elle va vers le moins pire.
On pourrait rétorquer que ce n'est pas parce qu'on descend moins profond qu'on remonte.
Voila mise à jour une technique dont usent et abusent les hommes et femmes politiques en général et plus particulièrement Sarkozy, son gouvernement , ses parlementaires et sa presse.  

C'est comme l'accroissement du chomage qui baisse. Les gens entendent  "chomage qui baisse" alors qu'en vérité il continue d'augmenter mais moins vite.

Tenir et Résister

Partager cet article

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article

commentaires