Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 23:38

Les Grecs de France se cotisent pour pouvoir voter

Photo : Alkis Konstantinidis/Reuters
Place du parlement grec à Athènes.
Photo : Alkis Konstantinidis/Reuters
L’association Grèce-France Résistance a lancé une souscription pour permettre aux électeurs 
de retourner au pays voter. Un meeting de Syriza sera organisé la semaine prochaine.

Avec la crise, la Grèce, c’est aussi un petit peu la France. Immigration oblige. C’est qu’avec un taux de chômage qui dépasse 25% de la population active et 50% pour les jeunes, ces derniers prennent leur valise. C’est une double peine. Ils ne peuvent rester au pays. Et on leur met des bâtons dans les roues pour s’exprimer. Ces citoyens ne pourront pas voter par 
correspondance ou dans les consulats. Ce n’est pas prévu par la loi électorale. Il faut un billet retour pour pouvoir exercer son droit de vote. Le soutien s’organise. L’association Grèce-France Résistance organise « des billets groupés » pour faire baisser les prix, nous confie Vangelis Goulas, dirigeant de Syriza-France. En outre, une collecte de fonds a été lancée, afin de financer le retour de ceux qui n’ont pas de quoi payer un voyage vers la Grèce (1). Ce type d’initiatives existe dans d’autres pays où l’on trouve une diaspora grecque. C’est à Londres que le mouvement a été lancé, avec un appel de fonds : « Donnez nous une chance de rentrer en Grèce et de voter pour la démocratie ». « Le profil des Grecs vivant en France a beaucoup changé avec la France. Le profil de l’intellectuel ou de l’artiste est devenu un mythe. On a affaire à des ouvriers, à des jeunes... », note Vangelis Goulas, qui précise qu’« après un ou deux mois, certains s’en retournent en Grèce, faute d’avoir trouvé du travail ». Une partie des exilés en France est donc mobilisée. « Parce que c’est notre pays », précise le dirigeant. Mais aussi « parce que la victoire de Syriza représenterait aussi quelque chose pour l’Europe toute entière », avance-t-il, avant d’énumérer les autres pays touchés par la crise : « l’Italie, l’Espagne, le Portugal.» Les Français sont les bienvenus pour participer à cet élan. Un meeting devrait être organisé le 15 janvier à Paris, avec la participation de forces politiques françaises, mais aussi d’organisations et d’associations antilibérales.

Chèque à adresser à l’Association Grèce-France Résistance, 11, rue Charles-Péguy, 93260 Les Lilas. Ordre : 
Grèce-France Résistance.
http://www.humanite.fr/les-grecs-de-france-se-cotisent-pour-pouvoir-voter-562066

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article

commentaires