Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:51

 

PIH - LM pmr crimée (2014 02 25) FR

 

Luc MICHEL pour PCN-INFO / 2014 02 25 /

avec RIA Novosti – lucmichel.net – PCN-SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« On ne va pas abandonner nos frères en Ukraine dans ce conflit de civilisations »

- Leonid Sloutski, député russe.

« Nous allons nous battre pour notre autonomie (…) Les néo-nazis ne passeront pas en Crimée »

- Volodymyr Konstantinov, président du Parlement local.

« le couple franco-allemand (…) a souligné que «l’unité et l’intégrité territoriale du pays doivent être respectées». Un souhait qui semble très fragile au regard des événements du jour à Sébastopol »

- Le Parisien (ce 25.02.2014)

La crise des derniers mois a creusé le fossé entre l’Est russophone et russophile, MAJORITAIRE, et l’Ouest nationaliste, nostalgique du Fascisme et de la pire des collaborations, et ukrainophone. Le putch pro US de Kiev et les lois anti-russes immédiatement adoptées illégalement par une Rada sans légitimité ni légalité l’a définitivement transformé en frontière.

AUTO-ADMINISTRATION A SEBASTOPOL

La TV française LCI, ce soir, en reportage à Sébastopol, « Les milices d’autodéfense (pro-russes) ont déjà remplacé la Police ». Sébastopol, grand port criméen, symbôle du combat antinazi en 1941 et base de la Flotte russe de la Mer Noire.

Le conseil régional de Sébastopol ; par 49 voix sur 59 députés, a chassé le maire et élu un maire russe, Alexandr Chaly. Il avait été choisi démocratiquement par un Forum populaire ce dimanche. Car l’auto-administration et la Démocratie directe (comme à Tiraspol, PMR, en 1989-91) est la voix de la révolte contre les marionnettes putchistes pro US de Kiev ou Lviv.

« On ne va pas abandonner nos frères en Ukraine dans ce conflit de civilisations », a prévenu Leonid Sloutski, un député russe et chef de la commission parlementaire en charge des affaires d’ex-républiques soviétiques, qui se trouvait ce mardi à Simféropol, chef-lieu de la péninsule pro-russe de Crimée (sud), selon les agences russes.

A Sébastopol et Simféropol, dans la péninsule pro-russe de Crimée, des manifestations pro-russes se sont déroulées mardi, rassemblant plusieurs centaines de personnes. Dimanche, un autre rassemblement avait attiré environ 50.000 personnes à l’appel de mouvements pro-russes afin de protester contre « les fascistes arrivés au pouvoir à Kiev » au cours du week-end.

A Simféropol, chef-lieu de la Crimée, plusieurs milliers de manifestants pro-russes ont manifesté ce mardi devant le Parlement local pour réclamer plus d’autonomie. « Nous allons nous battre pour notre autonomie (…) Les néo-nazis ne passeront pas en Crimée », a déclaré le président du Parlement local, Volodymyr Konstantinov. « Les habitants de la Crimée sont indignés par le fait que le nouveau pouvoir les ignore », a-t-il ajouté.

La Crimée jouit du statut de «république autonome», et ses autorités locales avaient suggéré début février d’amender la Constitution locale pour faire de la Russie la «garante» de cette autonomie par rapport au reste de l’Ukraine. Cette initiative avait relancé les inquiétudes sur des tendances séparatistes dans le pays.

DES RENFORTS MILITAIRES RUSSES EN CRIMEE

Par ailleurs des médias russes, comme Izvetsia, confirment que « la Russie a envoyé discrètement des renforts sur zone. Plusieurs navires de guerre font route depuis de la ville russe de Kubinka, avec à leur bord un régiment de troupes spéciales, vers la ville de Sébastopol ». Le site de la Marine russe a lui aussi fait état de mouvement de troupes. Ainsi le « Nikolay Filchenkov », un navire de la flotte de la mer noire basé à Temryuk (Russie), a envoyé 200 hommes du 328 ème bataillon de fusiliers marins et 10 transporteurs de troupe blindés vers Sébastopol.

DE LA PMR A LA CRIMEE …

Je n’ai pas l’habitude de pratiquer la langue de bois. Je suis un spécialiste du dossier de la ‘République Moldave du Dniester’ (PMR), la pseudo « Transnistrie » des médias de l’OTAN, cette petite République auto-proclamée qui a fait sécession de la Moldavie tombée aux mains de l’extrême-droite pro-roumaine en 1989-91. Les thèmes du Congrès des Régions russophones de Kharkov ce dimanche, le refus du néofascisme et de la réhabilitation de la collaboration avec les nazis, le vouloir-vivre post-soviétique ou encore la Russophilie, me rappellent fortement la naissance de la PMR. L’Est ukrainien et singulièrement la Crimée serait alors une PMR à l’exposant 1000 …

Nous n’avons jamais caché notre inclinaison pour la PMR …

Nous sommes allé sur tous les points chauds de l’Eurasie soutenir les camarades en lutte et le combat de la Russie, Piemond de l’Eurasie, contre l’envahisseur atalantiste . PMR (‘Transdniestrie’), Abakhazie et Ossétie du Sud, Arménie et Nagorny-Karabagh, Pays baltes, Ukraine, Russie même. Et aussi sur les fronts de Libye sous les bombes de l’OTAN et de Syrie, à Damas sous l’assaut terroriste …

Nous sommes aujourd’hui, solidaires et fraternels, avec les Russophones d’Ukraine et de Crimée, mais aussi avec les Antifascistes ukrainiens (ceux qu’on oublie) et nos camarades du KPU !

No pasaran !

Luc MICHEL

Photo : Sébastopol ce dimanche …

# Aller plus loin :

mon RAPPORT sur la PMR pour EODE :

http://www.eode.org/EODE-RapportTransdniestrieV2.pdf

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 PIH - LM pmr crimée (2014 02 25) FR 2

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article

commentaires