Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 23:41

 

PIH - LM & FB est ukrainien (2014 04 06) FR

Luc MICHEL & Fabrice BEAUR pour PCN-INFO / 2014 04 06 /
Avec RT – AFP – Itar-Tass – Correspondances – lucmichel.net – PCN-SPO /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Après la ville de Donetsk et la prise du bâtiment de l’administration régionale, c’est au tour de la ville de Kharkov, ce dimanche soir, de voir des manifestants occuper le bâtiment de l’administration régionale et hisser le drapeau russe.

A Donetsk, les manifestants ont présenté un ultimatum aux « autorités locales » : ils exigent la convocation du Conseil régional de Donetsk et la décision d’organiser un référendum sur l’avenir de la région avec un choix ouvert, dont l’intégration à la Fédération de Russie. A noter que la police n’est pas intervenue lors de la prise d’assaut de l’immeuble de l’administration régionale. La ville de Lugansk a vu aujourd’hui, le même scénario se dérouler : manifestation populaire massive, demande d’un référendum d’auto-détermination et prise de bâtiment(s) officiel(s).

Le président russe Vladimir Poutine s’est engagé à « défendre par tous les moyens » les populations russophones des républiques de l’ex-URSS. Rappelons son avertissement : « Si nous prenons la décision d’utiliser les forces armées en Ukraine, elle sera tout à fait légitime, en complet accord avec le droit international, dans la mesure où nous avons une demande du président légitime (Victor Ianoukovitch). Nos obligations coïncident dans ce cas avec nos intérêts à défendre les gens que nous considérons proches du point de vue historique, culturel, économique », a-t-il déclaré, précisant que cela relèverait alors d’une « mission humanitaire ».

UKRAINE : DES PRO-RUSSES PRENNENT D’ASSAUT UN BATIMENT OFFICIEL A DONETSK

Des manifestants pro-russes ont pénétré dimanche de force dans les locaux de l’administration provinciale dans la ville de Donetsk, dans l’est russophone de l’Ukraine, a constaté un correspondant de l’AFP. Plus de 2.000 protestataires manifestaient près des locaux gardés par la police. A la fin du rassemblement, environ 150 se sont détachés de la manifestation pour s’en prendre au bâtiment de l’administration locale. Après avoir été repoussés par la police, une cinquantaine de manifestants ont finalement réussi à pénétrer dans les locaux. Des manifestants ont amené le drapeau ukrainien qui flottait sur le bâtiment de 10 étages et hissé à la place un drapeau russe.

Les manifestants brandissaient des panneaux avec les slogans « Donetsk, ville russe », « Donnez-nous un référendum ! » sur l’indépendance et le rattachement à la Russie, ou « Otan dehors ! ».

Depuis le renversement fin février par un putsch du régime ukrainien pro-russe par des manifestants pro-occidentaux armés dans la capitale Kiev, les tensions sont vives dans l’est russophone de l’Ukraine, frontalier de la Russie. Plusieurs russophones y ont été tuées dans des manifestations.

« REPUBLIQUE DU DONETSK » !

Des manifestants ont réussi à pénétrer dans les locaux de l’administration provinciale. Certains ont amené le drapeau ukrainien qui flottait sur le bâtiment de 10 étages et hissé à la place un drapeau russe. Une banderole « République du Donetsk » a été déployée sur le bâtiment. Rappelant l’éphémère République des Conseils de 1918 …

Des images diffusées sur le site « Novosti Donbassa », Nouvelles du Donbass, montraient alternativement des manifestants devant le bâtiment, et des manifestants faisant face, sans violence, à des policiers casqués dans ce qui semblait être le hall d’entrée. Les policiers ont fini par quitter les lieux, a constaté le correspondant de l’AFP.

Les images diffusées ensuite sur le site montraient des manifestants dans le hall de l’immeuble, scandant « Russie! Russie ! », alors que l’un d’eux, mégaphone en main, assurait « Ceci n’est pas la fin, ce n’est que le début ». Le parquet de Donetsk, aux mains de la junte de Kiev, a indiqué à l’AFP « avoir ouvert une enquête sur la prise du bâtiment »

« DES PRO-RUSSES ATTAQUENT DES BATIMENTS OFFICIELS DANS L’EST » (AFP)

A Lougansk, grande ville de l’est du pays, comme à Donetsk, des manifestants s’en sont pris au bâtiment des services de sécurité ukrainiens (SBU), également à l’issue d’un rassemblement pro-russe, a constaté un photographe de l’AFP. Des manifestants, certains cagoulés, réclamaient la libération d’activistes pro-russes interpellés lors de précédentes manifestations. Ils ont jeté des oeufs puis des pierres sur les locaux du SBU, brisant des vitres. La police a tenté sans succès de les repousser avec des gaz lacrymogènes. Les manifestants ont réussi à casser la porte d’entrée, et certains ont pénétré dans les locaux.

… ET METTENT LES NEOFASCISTES A GENOUX !

Par ailleurs, à Kharkov, autre grande ville de l’Est (1,4 million d’habitants), des incidents ont opposé un petit groupe « de nationalistes » (selon l’AFP qui désinforme), en fait des néofascistes bendéristes à des manifestants pro-russes, « qui les ont obligés à quitter la zone de la manifestation à genoux », a constaté l’AFP. Les néofascistes ont ensuite été évacués sous protection de la police…

Il s’agissait de provocations de la part d’un commando de « Pravi Sektor ». Ces néonazis ont du battre en retraite sous la protection de la police. En effet, la population voulait les lyncher. La vidéo, c’est ICI.

La crise entre Moscou et Kiev a déjà débouché sur le rattachement de la péninsule ukrainienne de Crimée à la Russie, après un référendum non reconnu par l’Ukraine et les Occidentaux.

Le REFERENDUM est la solution civilisée à la crise ukrainienne. Mais Kiev et les occidentaux, ces champions auto-proclamés de la ‘démoratie’, n’en veulent pas. En Ukraine mais aussi en Catalogne ou à Venise …

Luc MICHEL & Fabrice BEAUR
________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article

commentaires