Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:28

 

 

La Grèce ne veut plus financer le parti néo-nazi Aube dorée

Le parlement grec a voté aux premières heures de mercredi une disposition sur le financement des partis politiques qui aboutit à priver de fonds publics le parti d'extrême-droite Aube dorée dont six membres, dont le leader Nikos Michaloliakos, ont été mis en examen suite au meurtre du militant antifasciste, Pavlos Fissas le 17 septembre dernier.

La disposition votée par 235 des 300 députés du parlement (soit la coalition au pouvoir droite-gauche plus Syriza) suspend les financements publics pour les partis politiques en cas d'inculpation de leurs dirigeants, ou d'un dixième de leurs députés, pour participation "à une organisation criminelle" ou à des "actes de terrorisme". En 2013, une enveloppe de 11 millions d'euros a été allouée aux partis politiques ayant des élus, dont 873.000 euros à Aube dorée. Devenu le troisième parti de Grèce, le parti dont l'emblème ressemble à la croix gammée nazie a fait son entrée au parlement en l'an dernier avec 18 élus.

Dans la ligne de mire du gouvernement

Après avoir semblé dans un premier temps ne pas donner prise aux accusations de violences contre les immigrés et les militants de gauche portées à son encontre, Aube dorée est dans la ligne de mire du gouvernement depuis l'assassinat du rappeur d'extrême-gauche Pavlos Fissas par un membre du parti née-nazi le 17 septembre à Athènes. Le Premier ministre Antonis Samaras considère le parti d'extrême-droite comme une "organisation criminelle néo-nazie" qui menace la démocratie.

Le secrétaire général d'Aube dorée, Nikolaos Mihaloliakos, et deux députés du parti ont été inculpés pour participation à un groupe terroriste et mis sous les verrous. C'est la première fois que des élus sont emprisonnés en Grèce depuis le coup d'Etat militaire de 1967. Trois autres députés ont également été inculpés mais laissés en liberté. Ils ont interdiction de quitter le pays. Le parlement a retiré leur immunité à quatre autres élus pour faciliter les investigations sur les violences et les crimes imputés par les autorités à ce mouvement. Les députés d'Aube dorée encourent dix ans de prison. S'ils sont acquittés, le parti recevra les fonds publics qui lui sont dus.

>>> Lire : Nikos Michaloliakos écroué pour appartenance à une organisation criminelle

Jusqu'au meurtre du musicien antifasciste Pavlos Fissas, le parti d'extrême droite est monté en puissance à la faveur du mécontentement populaire suscité par les mesures d'austérité prises ces dernières années. Depuis le meurtre, le soutien à Aube dorée a chuté d'un tiers environ dans les sondages. Sans surprise, les députés d'Aube dorée ont déclaré que cette "disposition est inconstitutionnelle et illégale" lors des débats précédant le vote sur le financement public des partis.

 

http://www.humanite.fr/la-grece-ne-veut-plus-financer-le-parti-neo-nazi-aube-doree

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:25

 

 

Grèce: les salariés de l'audiovisuel public se battent contre l'écran noir

Athènes (Grèce), envoyé spécial. Après trois jours d’occupation des locaux, la dénonciation de la fermeture abusive du groupe audiovisuel public ERT, reste de mise. Reportage.

Il aura fallu une averse pour que la foule rassemblée devant le siège Ert se disperse jeudi soir. La foule compacte, unie dans la protestation contre la fermeture du groupe public de radio et de télévision, arrivait depuis le matin, en métro ou en voiture pour dire son indignation. Les syndicats avaient appelé à la grève générale. Ils dénonçaient une « tentative de coup d’Etat »

Radio pirate

Pour l’instant, les citoyens résistent. Le syndicat des journalistes a même décidé de prolonger la grève jusqu’à lundi. Et dans les locaux de Ert, les occupants tentent de s’organiser. Des salles de presse sont improvisées pour les journalistes étrangers qui, eux-aussi, affluent en masse. Les journalistes et techniciens du groupe sont assaillis de questions. Et pour ne pas se laisser bâillonner, les équipes ont monté une radio pirate, continuent d’essayer de maintenir le rythme habituel de travail, de diffuser par des canaux parallèles, d’enregistrer les émissions, filment des reportages qui ne passeront peut-être jamais, recueillent les avis des journalistes étrangers présents ou des manifestants avant de monter leurs sujets qui ne passeront jamais sur les antennes… mais sur internet. Savas Robolis, directeur de l’Institut du Travail, a été régulièrement invité de ces émissions : « C’est à la fonction démocratique de la démocratie qu’ils s’en prennent », a-t-il expliqué. Sans information publique, et plurielle, pas de débats.

Merkel et Hollande

Ce message, les manifestants le portent aussi. Pour Eleni, « c’est une première étape. Si ça marche, s’ils arrivent à fermer Ert, alors, ils fermeront toutes les entreprises qu’ils ne leur conviennent pas ensuite ». Car le décret comporte en effet ce danger. Comme l’expliquait l’humanite.fr dès mardi, le texte offre la possibilité à tous les ministres de fermer les entreprises qu’il ne juge pas rentable. Si la démocratie est attaquée sur plusieurs fronts en Grèce, tous les pans de la société sont visés. Certaines rumeurs circulent. Angela Merkel aurait appelé le premier ministre Antonis Samaras, furieuse. Puis, c’est au tour de  François Hollande d’être cité pour avoir décroché son téléphone et remonté les bretelles du Premier ministre grec. Le cabinet de François Hollande, contacté par l’humanite.fr, a démenti.

Samaras persiste

« Je suis contente d’être ici et de voir le plus grand projet de radio pirate que j’ai jamais vu », explique la vice-présidente du Groupe des Verts au parlement européen, Rebecca Harms qui fustige la « décision négative et mauvaise du gouvernement grec ». « Je ne peux pas croire que Samaras ne démissionne pas et que le gouvernement survive », poursuit-elle. Pour elle, cette fermeture « n’est pas compatible avec les valeurs de la démocratie ». Les voix étrangères qui viennent à Athènes, les réactions unanimes des syndicats, personnalités politiques, intellectuelles seront-elles entendues ? Antonis Samaras, pour l’instant, n’a donné aucun signe réel de remise en cause de son projet, se bornant à convoquer une réunion avec les deux chefs des partis dans sa coalition gouvernementale.

 

Zoé Constandopoulou: "Une violation de la constitution"

Zoé Constandopoulou est députée Syriza. «Tous les députés de Syriza viennent à Ert depuis le premier jour de l’annonce de la fermeture de la radio et télévision publique grecque. Cette décision est un véritable coup porté au fonctionnement démocratique et une atteinte aux droits et libertés des citoyens, y compris à la liberté d’expression et au libre-accès à l'information. La procédure employée est une violation flagrante de la Constitution grecque. Au lieu d’une proposition de loi sur laquelle il y aurait une délibération au Parlement, le gouvernement et le président de la République ont opté pour un vingtième acte exécutif à contenu législatif. Sans que le Conseil des ministres se réunisse, l’acte a été signé par quelques ministres, individuellement, pour fermer la radio et télévision publique en un après-midi et pour licencier 2650 employés en invoquant un cas d’urgence extrême et imprévu. C’est une atteinte à la démocratie et un acte conscient de fraude. »

 

http://www.humanite.fr/grece-les-salaries-de-laudiovisuel-public-se-battent-contre-lecran-noir

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:24

 

Grèce: défendre l'audiovisuel public, c’est défendre la démocratie

Athènes (Grèce), envoyé spécial. Toute la journée de ce mercredi, des manifestants ont occupé les locaux du siège de ERT, groupe de chaines de radios et de télévisions publiques. Christos Karayanidis était avec eux toute la journée pour les soutenir. Le député Syriza dénonceles méthodes du gouvernement "qui s’apparentent à celles de la junte".

Alors que la pluie tombait sur Athènes, ils poursuivaient leur occupation des lieux. Une crainte en tête: que le gouvernement se saisisse de la pluie, pour envoyer ses MAT, les CRS, dégager les citoyens résistant à l’intérieur du bâtiment. Christos Karayanidis est député Syriza de la circonscription de Drama, en Macédoine. Il se trouvait, aujourd’hui, dans les locaux de Ert. Il livre à l’Humanite.fr les raisons de sa présence.

Pourquoi êtes-vous ici aujourd’hui ?

Christos Karayanidis. Le groupe parlementaire du Syriza, dont je fais partie, a décidé de soutenir la lutte de ERT. Elle est, en réalité, une lutte pour la démocratie. Nous pensons que le gouvernement a des méthodes qui s’apparentent à celles de la junte. Tôt ou tard, ils vont nous ramener à des périodes sombres telles que nous les connaissions dans les années 40 par exemple.

En quoi ERT est-il le symbole d’une attaque contre la démocratie ?

Christos Karayanidis. ERT est un vecteur public d’information avec une orientation juste. Nous pensons que ce contrôle public peut produire des informations objectives. Or, avec la fermeture de l’espace public d’information, un transfert de l’information sera effectué vers les chaines privées qui, en Grèce, appartiennent au grand capital. Ne serait-ce que ces trois dernières années, les chaines privées ont déformé la réalité, fait peur aux gens afin qu’ils ne réagissent pas et ne résistent pas aux politiques d’austérité que le gouvernement veut appliquer. Aucun pays n'est dépourvu de chaine nationale, d’Etat. En outre, la fermeture de ERT signifie la fin de la création d’œuvres audiovisuelles. Enfin les archives, uniques dans le pays, seront transférées à une entreprise privée pour une bouchée de pain. Le Syriza ne peut accepter cette évolution politique.

ERT couvrait toutes les zones, même les plus isolées. Que se passera-t-il maintenant ?

Christos Karayanidis. Malgré tous les problèmes que rencontrait la télévision publique, elle donnait la possibilité d’apprendre et d'être au plus près de la réalité. Il est dramatique que les petits villages soient coupés de ce lien avec la réalité. Et ce sera aussi le cas de tous les Grecs de l’étranger. Aujourd’hui, il n’existera plus, pour eux, de lieu d'information sur la Grèce. L’autre perte dommageable est l’arrêt de la télévision Vouli [qui retransmet les débats parlementaires notamment, NDLR]. Le gouvernement fait croire qu’à ERT ne travaillaient que des fonctionnaires. C’omme ça, ils peuvent leur taper dessus. Mais ERT ne comprenait pas seulement des salariés du secteur public. Il y avait aussi des intermittents. Syriza se bat contre la décision de fermer la chaine.

 

http://www.humanite.fr/grece-defendre-laudiovisuel-public-cest-defendre-la-democratie

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:22

 

 

Manifestations en Europe contre la rigueur budgétaire

De notre envoyé spécial à Athènes. A l’issue de l’altersommet, le mouvement social promet de se revoir et de continuer à agir ensemble, soutenu par les partis politiques qui s’accordent avec le manifeste des peuples.

Dans le vaste vélodrome du stade olympique d’Athènes, ils ne sont plus que quelques dizaines rassemblés. En ce dimanche 9 juin, ces responsables d’associations, ONG, réseaux et coordinateurs nationaux de l’altersommet ne profiteront pas du soleil qui dore la capitale. Et pourtant, ils ont la mine réjouie, malgré la fatigue. Ce sont eux qui ont impulsé le mouvement, qui ont pensé l’événement qui s’achève, en ce dimanche ensoleillé, eux qui sont les relais d’information avec l’ensemble des organisations de ce réseau européen. Ils sont récompensés. L’altersommet a été un lieu d’échanges intenses, d’émergence de propositions, de construction d’alternatives et d’émergence d’actions. C’est l’heure du bilan. L’assemblée est calme, on s’écoute, on se répond, on plaisante. Les propositions fusent. La première question : comment continuer ? Après deux jours de débats riches, faisant entendre ces voix contestant la pensée unique, la réponse à la question pourrait paraître couler de source. Elle ne va pas tout à fait de soi. Comme le processus d’altersommet n’était pas, non plus, gagné d’avance.

 

« En Europe, le mouvement social est fragmenté », explique l’autrichien Walter Baier, du réseau Transform, alors que les dirigeants européens sont organisés et unis. A Athènes, dans sa diversité, ce mouvement a su s’accorder sur un « manifeste des peuples avec un contenu important », il a été « capable de mener une discussion sur un agenda commun d’actions ». Bref, il a commencé à s’unifier. En ce sens, il est « un pas en avant, formant un mouvement contre l’austérité et l’autoritarisme de l’Union européenne », poursuit le responsable de Transform. Car, à ses yeux, « il faut accélérer les mouvements car la crise s’accélère, devient de plus en plus grave, particulièrement dans le sud de l’Europe. Il faut donc construire quelque chose. Nous avons une stratégie ». Elisabeth Gautier, qui fait aussi partie de ce réseau, ajoute : « Nous avons dégagé les priorités les plus efficaces en lien avec les mouvements existant dans les différents pays. Mais nous ne cherchons pas à nous inventer une supra-structure déconnectée. »

En fait, ce qui unit tous ces mouvements, c’est d’abord un constat commun : l’austérité est un échec. « Les organisations de l’altersommet acceptent de discuter ensemble de priorités communes et de dépasser la seule addition d’initiatives nationales », constate Elisabeth Gautier. Visiblement, la convergence est de mise. « Nous allons nous battre ensemble », lance, pour Attac, Aurélie Trouvé ; « il n’y a pas d’avenir sans justice, sans démocratie et sans solidarité », déclare Alexis Tsipras, le chef de file de Syriza (gauche grecque) rappelant que « ce qui a le plus augmenté ces dernières années, c’est le nombre de suicides et de millionnaires ». Ce constat, Brid Brennan du Transnational Institut lui fait écho. Pour elle, « nous avons assisté à une offensive concertée » avec des « politiques visant à démanteler l’Etat social ». La réponse ? la lutte en commun, ou pour reprendre les propos du norvégien Asbjorn Wahl : « Nous allons contre-attaquer ! C’est pourquoi nous avons créé l’altersommet. Nous n’allons pas nous permettre d’être divisés par l’oligarchie » !

Au cours d’assemblées thématiques et de réunions plénières, des propositions alternatives ont donc été peaufinées ; elles concernent le rôle des banques, la question de la dette, la lutte contre le fascisme, l’éducation… Des actions concrètes ont été décidées : action envers la Banque centrale européenne, participation à la conférence des peuples à Londres… C’est ce qui a séduit Bruno, un jeune activiste portugais. « J’étais très curieux de rencontrer des camarades présents dans les luttes européennes, de connaître la situation en Grèce et dans d’autres pays, de voir comment s’organisent les résistances, explique-t-il. Nous avons un ennemi commun : la troïka. Ici, nous avons montré qu’il est possible de débattre ensemble, de s’écouter sans a priori et d’arriver dans une rencontre alternative avec des gens de tout bord. Ici, nous avons rassemblé nos idées et créé de nouveaux contacts. Nous avons aussi décidé, en atelier, d’actions précises à mener, et de dates ». Et, pour lui, autre aspect novateur, des personnalités politiques ou partis ont soutenu le « manifeste des peuples » et se sont engagés à le soutenir. C’est le cas de la GUE. Sur son stand, les débats ont été particulièrement suivis et appréciés. Ou encore du Parti de la gauche européenne, qui « se reconnait pleinement » dans ce texte, expliquait Pierre Laurent à L’Humanité.

La première rencontre de cet altersommet s’est achevée et ils sont nombreux à savoir, déjà, qu’ils continueront à échanger, à débattre, et bientôt à se retrouver pour des initiatives d’opposition à l’austérité.

 

http://www.humanite.fr/altersommet-dathenes-tous-debout-et-tous-ensemble-contre-lausterite

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 18:20

 

 

"L’altersommet est un espace utile et nécessaire sur le plan européen"

Pendant trois jours, plus de 180 organisations associatives, syndicales, ONG, politiques se sont retrouvées à Athènes, pour élaborer des résistances et des propositions communes en Europe. Lydia Samarbakhsh, responsable du secteur international du PCF, répond aux questions de l’Humanité.fr.

Qu’a apporté l’altersommet aux mouvements sociaux et aux forces qui contestent l’austérité ?
Lydia Samarbakhsh. Il a d’abord confirmé qu’il est un espace utile et nécessaire puisqu’il s’est avéré un espace de dialogue et d’échange sur le plan européen comme en témoigne le nombre de participants venus de toute l’Europe, représentant 180 forces associatives, syndicales, politiques, pour élaborer ensemble des propositions d’alternatives et d’actions. Les débats ont confirmé de solides convergences sur l’analyse de l’état des pays, sur la crise, sur l’impact des politiques d’austérité et une volonté de construire du neuf. Ces convergences sont appelées à s’approfondir et à se prolonger. Aujourd’hui la construction néolibérale avance contre les peuples eux-mêmes et les oppose les uns aux autres, tout en accélérant les divisions, à l’intérieur des pays, par la dégradation sociale et le blocage économique. Beaucoup d’idées se sont exprimées autour de la construction de batailles, de campagnes et de journées européennes d’action qui permettent à tous de donner du poids aux mobilisations populaires, d’unir nos forces, de s’emparer des enjeux – ou de s’imposer ! dans le débat politique européen ; cela s’oppose au repli nationaliste pour, au contraire, apporter des perspectives de solidarités actives, solides. Quelque chose est en germe, au plan européen, grâce à un rassemblement très large des forces du mouvement social, de transformation sociale, des forces démocratiques. Dans le monde du travail, cela est confirmé par les initiatives de la CES, comme celle du 19 juin en France. L’enjeu est donc désormais dans la mise en œuvre des propositions d’action de cet altersommet. Ainsi grandira la conscience que cette convergence, en construction, peut grandir et qu’elle aide à sortir du trou noir de l’Europe néolibérale.

Comment faire ?
Lydia Samarbakhsh. Tout d’abord, les organisations qui participent ont la volonté d’un rassemblement large, de faire de la politique ensemble, de co-définir des objectifs à atteindre. L’important n’est pas d’où parlent les participants, mais leur convergence d’analyse et d’action. La situation dans laquelle l’Europe est placée est particulièrement dramatique. Les propositions qui ont été débattues formulent non seulement des actions à mener mais véhiculent aussi un véritable espoir. L’altersommet traduit l’existence d’une combativité multiforme pour se libérer des contraintes de l’Union européenne, poser les jalons d’une nouvelle forme d’espace régional fondé sur les besoins humains, sociaux, démocratiques et la solidarité. Pour ouvrir la voie à un tel espace, à une telle construction régionale, l’altersommet a cherché à mettre en synergie toutes les forces disponibles pour un réel changement de politique qu’il s’agisse de la dette, de la question des banques et dur rôle de la BCE, des services publics ou encore celles des droits et de la situation des femmes en Europe, ou de l’immigration. Cela part de mobilisations, de luttes bien réelles en ce moment même dans plusieurs pays.

Toutes ces actions concernent l’échelle européenne. Ne faut-il pas aussi agir à l’échelle nationale ?
Lydia Samarbakhsh. Les mobilisations européennes deviennent populaires quand elles s’appuient et valorisent en retour les mobilisations nationales, et qu’elles soulignent, en remettant en cause leurs choix, les responsabilités des gouvernements et parlements nationaux. Ce serait faux d’opposer les dimensions nationales et européennes non seulement parce que les politiques d’austérité nous touchent tous, mais surtout parce que pour les combattre, chacun dans nos pays, nous avons besoin les uns des autres. Quand nous travaillons au rassemblement et la remobilisation populaire en France de toutes les forces disponibles pour imposer un changement de cap dans le pays, par exemple avec la marche du 5 et bientôt avec les assises du 16 juin, cela peut aussi donner espoir et courage à ceux qui luttent ailleurs pour une Europe de progrès social, réellement démocratique et de solidarité entre les peuples.

 

http://www.humanite.fr/laltersommet-est-un-espace-utile-et-necessaire-sur-le-plan-europeen

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 août 2014 2 19 /08 /août /2014 03:22

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 12:27

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (1)

Luc MICHEL – Biographie express 2014 /
Avec PCN-SPO / 2014 03 21 /

http://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
http://www.facebook.com/Luc.Michel.PCN.NCP
http://www.lucmichel.net

« Seule la vérité est révolutionnaire »
- Lénine
« Nous ne vivions que pour l’idée »
- Ernst Jünger
« J’ai vécu et je vis, debout, face à un Système que je méprise sans limite, en plaçant le combat pour l’idéologie – celle de la Grande-Europe unitaire, socialiste et communautaire (…) – au centre de ma vie »
- Luc Michel

Le succès de la Mission internationale de Monitoring du Référendum d’auto-détermination de la République de Crimée et de Sébastopol, organisée par EODE, m’a remis sous les feux de l’actualité. Nous avons en effet damné le pion à la puissante OSCE (1). A cette occasion plusieurs centaines d’articles de presse (à ce 21 mars 2014) m’ont été consacrés où ont évoqué ma biographie ou mes engagements. La plupart pleins d’inexactitudes, d’omissions ou de médiamensonges, repris notamment de ma fausse bio sur ‘Wikipedia’ (forgée par des barbouzes franco-belges pour me nuire) …
Je me dois donc de rétablir la vérité. J’accepte que l’on critique ou discute mes positions véritables, pas celles que des adversaires honteusement malhonnêtes me prêtent ou m’inventent …

JE M’ADRESSE AUSSI A MES LECTEURS !

Qui sont un peu plus nombreux chaque jour à me lire et à me soutenir.
Entre les campagnes pour la défense de la Jamahiriya libyenne, de la Syrie ba’athiste ou de la Russie, l’audience de nos Réseaux s’est considérablement élargie. Les campagnes de diffamation et les médiamensonges aussi. Ce n’est pas nouveau, le Système sait où sont ses véritables ennemis.
A tous ceux qui nous disent – avec une régularité de métronome depuis 30 ans – « disparus » (sic) ou « mal en point » (resic), notre audience, celle de nos Websites ou des publications digitales de nos Editions Machiavel (fondées en 1982), en pleine explosion exponentielle depuis le début 2011 est là pour répondre. Notre public dans toute l’Eurasie, mais aussi en Afrique ou au Canada, vient chercher chez nous des analyses solides, une ligne idéologique claire, une praxis – chez nous pas de « témoignage » mais de l’action et de l’organisation – et une vision du monde et des combats à mener. Notre succès en Crimée vient de le démontrer avec éclat.
Rien que sur nos pages principales sur Facebook vous êtes plus de 50.000 à nous lire chaque semaine. Des dizaines de Websites amis reprennent mes éditos et ceux de nos cadres. Sans oublier notre Groupe Médias.

Cette biographie expresse entend répondre à toutes les questions et expliquer notre combat.
Ne sont repris ici que les éléments actuels : organisations en pleine activité, publications en cours, etc …

Pour le passé, je renvoie à ma BIOGRAPHIE EXPRESS 2004 sur le Site-Archives du PCN (notre premier Website 1995-2010) :
http://www.pcn-ncp.com/editos/fr/bio.htm

I – 25 ANS DE MEDIAMENSONGES

# MEDIAMENSONGES ET PROPAGANDE NOIRE :
LE BAL DES ORDURES MENE PAR ‘WIKIPEDIA’ …

A noter que de fausses « biographies de Luc Michel », réalisées par des polices politiques de l’OTAN ou des ennemis néo-fascistes ou sectaires, existent sur le net. Elles sont manipulées et inexactes, pleine de falsifications, omissions ou mensonges.

WIKIPEDIA PAR EXEMPLE, une des plus mensongères et qui refuse mes droits de réponse. Wikimedia me prête des appartenances politiques inexactes (je n’ai jamais été membre, encore moins dirigeant, de la FANE en France et dirigeait déjà ma propre Organisation en Belgique), oublie mes vrais débuts pro-palestiniens, dissimule 80% de mes activités politiques (le MEDD-MCR, les Comités ELAC ou le Collectif EUROÄISCHER WIDERSTAND par exemple) ou parapolitiques (EODE entre autres), presque toute mon œuvre écrite. La page PCN de Wikipedia comprend elle 14 erreurs factuelles. Trop d’erreurs et d’ommissions pour que tout cela ne soit pas voulu et organisé !
Derrière la recherche historique ou idéologique, derrière le commentaire politique, il y a en fait des enjeux politiques évidents. Les polices politiques en sont bien conscientes, qui ont envahi le domaine universitaire. Les sectes aussi. Nos ennemis appartiennent aux deux.

Annoncer la « mort du PCN », ou même ma mort physique, est une des spécialités de ces désinformateurs. Perpétuellement, depuis plus de 25 ans, on annonce notre « agonie », notre « disparition »… J’ai vécu ça depuis les tous débuts du PCN, en 1983-84.
Lors du lancement du PCN en 1984, l’agence BELGA me présentait comme « chassant les nègres et les juifs à l’Université de Bruxelles en 1968 » (sic) … En 1968 j’avais dix ans !

# L’HARMATTAN OU L’OSCAR DU MEDIAMENSONGE :
NON JE NE SUIS PAS « MORT EN ME SUICIDANT » !

Certains ont même annoncé la « mort de Luc MICHEL », dans un « grand suicide collectif des adhérents ». Cette « fausse nouvelle », est reprise inlassablement sur de nombreux sites d’extrême-droite, où je suis haï pour mon action contre les « Front National » en Belgique et en France. L’on y parle de « feu Luc MICHEL » (sic). Cela provient d’un livre honteux, une supercherie intellectuelle publiée en 2008 par l’éditeur L’Harmattan à Paris. Il s’agit d’une compilation exhaustive de fausses nouvelles, sans vérification, notes, documents ou références, pompeusement intitulée « DICTIONNAIRE DE LA MOUVANCE DROITISTE DE 1945 A NOS JOURS » et compilée par un certain Jacques Leclercq. Oscar de la décennie du mediamensonge.
« Ce sinistre crétin, commente PCN-SPO, y invente à propos de Luc MICHEL une nouvelle catégorie de confusion. On connaissait l’homonymie. Lui a inventé la patronymie ! En effet, il confond sur base de leurs prénoms – volontairement ? Car tant de bêtise surprend… – Luc MICHEL et Luc JOURET, le dirigeant d’une secte, l’OTS, effectivement suicidé et qui évidemment n’a jamais eu ni lien ni appartenance avec notre Organisation. Le tout en ignorant nos positions effectives, le combat bien connu du PCN contre les sectes d’extrême-droite. Cet exemple est significatif. Car il repose lui-même sur la fusion de divers mediamensonges précédents sur Luc MICHEL et le PCN » …

A comparer donc avec ma vraie biographie, résumée ici. Et à vérifier grâce aux documents consultables sur les nombreux liens figurant ici.
« Seule la vérité est révolutionnaire », disait Lénine …

II – 40 ANS D’ACTION POLITIQUE

* Je suis né en 1958, j’ai célébré en 2012 quarante ans de vie politique et militante engagée, parcours commencé à 14 ans dans la mouvance européenne qui soutenait le FPLP palestinien de Georges Habache (et pas « à l’extrême-droite » comme affabule Wikipedia). Le soutien au combat de libération palestinien est une tradition depuis les Années 60. Roger Coudroy, le premier européen tombé les armes à la main dans les rangs du Fatah en 1968 en Palestine occupée, était membre de notre Organisation (qui s’appelait alors le PCE).
« Priorité à l’idéologie » disait Lenine. « Nous ne vivions que pour l’idée » écrivait Jünger. J’ai vécu et je vis, debout, face à un Système que je méprise sans limite, en plaçant le combat pour l’idéologie – celle de la Grande-Europe unitaire, socialiste et communautaire, que nous appelons le « Communautarisme européen » – au centre de ma vie.

# LE PCN-NCP

* PCN-NCP : Je suis depuis 1984 le Président du Bureau politique européen du PCN-NCP, parti politique extra-parlementaire pan-européen, présent dans huit pays européens, Russie et Turquie incluse. Avec des activités dans plus de vingt pays en Eurasie et en Afrique. Dans les années 1996-99, le PCN avait des députés en Belgique (2), nous avions alors des illusions sur la possibilité d’exercer une opposition aussi dans les Parlements.

Sur l’Organisation transnationale du PCN :
http://www.pcn-ncp.com/
http://pcn.rete.italiana.free.fr/
http://europe.ecologie.free.fr/
http://www.facebook.com/PCN.NCP.org
http://www.facebook.com/PCN.AMKP
http://www.facebook.com/PCN.QUEBEC
http://www.facebook.com/la.Republique.d.Europe
https://www.facebook.com/pcn.courant.leniniste.europeen

* EUROPÄISCHER WIDERSTAND : Au début des Années 1990, les aléas du combat en Belgique et en France, m’ont conduit à affronter le Front National et les groupuscules néo-nazis qui gravitent en orbite. Je suis devenu le meilleur ennemi des FN belges, dont j’ai brisé l’ascension en 1994-95. J’ai alors organisé et suis devenu le Coordinateur-général et co-fondateur du Collectif anti-nazi pan-européen EUROPÄISCHER WIDERSTAND/RESISTANCE EUROPEENNE (avec mon regretté camarde Jacques Vassamillet, venus du Parti Communiste Belge moribond). Le nom allemand de « EUROPÄISCHER WIDERSTAND » fait référence au combat des résistants anti-nazis allemands du Réseau WIDERSTAND d’Ernst Niekisch en 1930-45.
Ensuite nous avons développé notre action en Belgique, France, Pays baltes (où nous avons mené dès 1998 les premières campagnes pour les droits des minorités russophones), Moldavie, Russie (où notre combat a été rejoint par celui de nos camarades russes de NASHI, le « Mouvement de la Jeunesse démocratique anti-fasciste » ).

Sur les combats de EUROPÄISCHER WIDERSTAND :
http://resistanceeuropeenne.online.fr/
http://www.facebook.com/europaischer.widerstand

# LE SOUTIEN A LA CAUSE ARABE

* Le soutien au Nationalisme révolutionnaire arabe est aussi une des traditions de notre Organisation transnationale depuis les Années 60.
En particulier le soutien au Ba’athisme, dans lequel les analystes voient une doctrine-sœur de notre Communautarisme européen. Le soutien à l’Irak et à la Syrie ba’athistes sont donc devenues des priorités pour nous.
Nous avons fondé dès 2003 les COMITES SYRIE/SYRIA COMMITTEES, en soutien à la Syrie ba’athiste, et en 2011 leur Réseau turc, les SURIE KOMITESI. Le bulletin des Comités est INFO SYRIA.

Sur le combat des COMITES SYRIE :
http://www.syria-committees.org/
http://comites.syrie.free.fr/
http://www.facebook.com/syria.committees
http://www.facebook.com/suriye.komitesi

* Fin 2002, alors que les menaces de guerre s’amoncelaient au dessus de Bagdad, nous avons fondé les COMITES IRAK DE BASE/IRAQ COMMITTEES – dont le nom français fait référence au combats des Années 60 pour le Vietnam -, en soutien à la Résistance ba’athiste irakienne. En 2004, le grand quotidien bruxellois LA LIBRE BELGIQUE devait écrire que « les Comités Irak de base étaient l’organisation la plus visible en Europe de soutien à la Résistance irakienne ». Et nos adversaires sionistes ne s’y sont pas trompés, puisque dès 2003 une vaste campagne était lancée sur Internet contre moi-même et les COMITES IRAK par l’officine israélienne MEMRI, dépendant de Tsahal … et une officine proche du FN français.

Sur le combat des COMITES IRAK DE BASE :
http://comitesirak.free.fr/
http://www.facebook.com/iraq.committees.org

La Publication des Comités est AL-BA’ATH AL IRAQI, « renaissance irakienne » :
http://comitesirak.free.fr/abai/index.htm

III – THEORIE ET PRAXIS

# EDUCATION ET RECHERCHE

Les activités de recherche et d’éducation ont pris dès les Années 80 une grande place dans ma vie. Je lie considérations théoriques et action pratique. Car je ne conçois pas la théorie sans la praxis ! J’ai toujours inlassablement insisté sur le rapport essentiel du passage de la Théorie à la Pratique. Pour paraphraser le grand philosophe Goethe, je dirais que gris est l’arbre de la théorie. Et vert l’arbre de la Praxis, de la pensée mise en action, celle qui porte les fruits du futur. Dans sa conclusion du CAPITAL, Marx affirmait que « le temps était venu pour les philosophes de transformer le monde et non plus seulement de le penser » …

* Je suis devenu l’Administrateur-général de l’Ong EODE, l’Eurasian Observatory for Democracy & Elections (Bruxelles – Moscou – Kichinev – Yaounde). Une Organisation en réseaux qui est à la fois Ong – Think tank – Organisation internationale de Monitoring électoral – Institut de recherche (géopolitique, géo-économie, idéologies).

SUR EODE ET SES DEPARTEMENTS :
http://www.eode.org/
http://www.facebook.com/EODE.org
http://www.facebook.com/EODE.monitoring
http://www.facebook.com/EODE.Think.Tank
http://www.facebook.com/EODE.educ.research
http://www.facebook.com/EODE.russia.caucasus
https://www.facebook.com/EODE.africa

* Je suis aussi Administrateur-général du CEREDD, Centre Européen de Recherche et d’Etudes sur la Démocratie Directe (Bruxelles, Paris, Kichinev). Qui a publié plus de 2000 numéros de son bulletin LIBYA NEWS & FACTS depuis 1997.
http://www.ceredd.com/

* Je suis aussi administrateur et Membre du Conseil scientifique de l’Université Populaire Paneuropéenne (Bruxelles).

# EDITIONS ET PUBLICATIONS

Je ne crois pas au combat sans les idées. L’édition et la presse – dont je suis un professionnel – ont donc aussi envahit ma vie. Dominée par l’agit-prop. « Au commencement était le Verbe », affirme cet extraordinaire instrument de propagande qu’est la Bible, genèse des trois grandes religions monothéistes, et à la fois manifeste et base doctrinale de deux d’entre elles. Le Verbe du Parti révolutionnaire c’est l’ « Agit-Prop », développée au départ de l’idéologie, qui est la version active de la Doctrine politique révolutionnaire.
Notre « Communautarisme européen », en particulier depuis son second élan après 1983 et la fondation du PCN, est une Ecole doctrinale, une école de pensée (comme l’est le Marxisme-Léninisme) organisée autour d’une vision globale du Monde. Avec ses concepts étatique, politique, sociaux, sa théorie économique – le « Socialisme communautaire » -, sa philosophie, sa morale, son éthique, sa sociologie. C’est aussi une Praxis mise en action par le « Parti Historique Révolutionnaire ». Et une idéologie globale qui est le verbe du Parti.
Beaucoup de formations politiques ont un programme, beaucoup moins une idéologie, très peu une Doctrine et une Vision du monde (Weltanschauung dans la philosophie allemande).

* Je suis le Directeur des Editions MACHIAVEL (Bruxelles et Paris), fondées avec Jean THIRIART en 1982.

* J’ai écris plus de 20 livres et brochures en huit langues, ainsi que plus de 15.000 éditoriaux depuis 1983.
Dont : « Le Parti historique révolutionnaire », « Kadhafi et la Jamahiriya libyenne », « Histoire de la Démocratie directe », « La résistance allemande contre Hitler », « De Jeune_Europe aux Brigades rouges », « L’alternative nationale-communiste. Mythes et réalité du National-bolchevisme » …

* J’ai aussi rédigé de nombreux rapports pour EODE. Le plus connu est « La République Moldave du Dniester » (sur la « Transdniestrie » et la Moldavie).

EODE / RAPPORT PMR
http://www.eode.org/report.htm

* Je suis l’auteur de plus de 10.000 éditoriaux, analyses et articles en dix langues depuis 1980.

* J’ai édité et j’édite (imprimés jusque 2010, digitaux de 1995 à aujourd’hui) de nombreux journaux, revues, bulletin, newsletters et toutes-boîtes – imprimés et digitaux – depuis 1980. Notamment : Conscience Européenne, La Nation européenne/The European Nation, La Cause des Peuples/The Peoples’ Cause, Direct Democracy, Libya News & Facts, PCN-info, Nation-Europe.

* L’arrivée d’Internet – le PCN avait son site dès 1995 (hébergé alors par une Agence d’état nord-coréenne) – a décuplé mon activité et démultiplié de façon exponentielle mon audience. Je suis devenu le Webmaster de nombreux sites et pages sur le Net.

IV – DEMOCRATIE DIRECTE – LIBYE – AFRIQUE

La Démocratie Directe – dans laquelle nous voyons la seule alternative au Parlementarisme bourgeois (qui est tout sauf la « démocratie ») – et le combat anti-impérialiste nous ont conduit à un partenariat étroit avec la Jamahriya libyenne (expérience-pilote de Démocratie directe) et le Mouvement des Comité Révolutionnaires libyens. Dont Fabrice Beaur, devenu en 2002 secrétaire-général du PCN, a implanté la première structure organisée en France et en Belgique, avec notre aide.

A partir de 1997, j’ai essaimé nos idées sur la Méditerranée et la symbiose des Unités européenne et africaine. Parallèlement, j’ai pris de l’importance dans l’organisation du MCR et les réseaux libyens en Europe et en Afrique. Le « Congrès des Géopoliticiens polonais » en 2010 a par ailleurs porté longuement son attention à ce sujet, occulté en Europe occidentale, mais bien analysé à l’Est (3).

# MEDD-MCR

* Je suis devenu le Coordinateur-général du MCR (libye) pour la Grande-Europe. Nommé à la suite de la IIIe Convention internationale du MCR Mondial, à Janzour, Libye, en septembre 2004, avec mission d’unifier dans un seul réseau les différents MCR locaux.

* J’ai immédiatement co-fondé avec Fabrice Béaur (coordinateur du MCR francophone dès 1997) le MEDD-MCR en 2004, le réseau paneuropéen intégré du MCR libyen), le « Mouvement Européen pour la Démocratie Directe-Mouvement des Comités Révolutionnaires ». Alors que les MCR se sont effondrés avec la chute de Tripoli, le MEDD-MCR est toujours en pleine activité, dans treize pays européens, Russie et Turquie incluse.

* Nous avons aussi alors décide de préserver aussi l’idée en Afrique. Le MADD-RCM a été créé en octobre 2011, après l’occupation de Syrte et Tripoli, par le Tchadien Dr Djim Ley-Ngardinal et moi-même, pour coordonner les militants du MCR africain. C’est le « Mouvement Africain pour la Démocratie Directe », mouvement-frère associé et coordonné au MEDD-MCR.

* Une structure de coordination unitaire a aussi été créée, dont je suis le Président : le MIDD-MCR, « Mouvement International pour la Démocratie Directe », qui réunit depuis septembre 2011 le MEDD-MCR (secrétaire-général Fabrice BEAUR), le MADD-MCR (secrétaire-général Dr Djim Ley-Ngardinal), les comités ELAC, les comités ALAC et le CEREDD.

SUR LE MCR ET LE MEDD-MCR :
http://midd.free.fr/accueil.htm
http://www.medd.info/
http://www.facebook.com/MEDD.RCM
http://www.facebook.com/MEDD.RCM.6th.Forum

# LA DEFENSE DE LA JAMAHIRIYA :

J’avais anticipé l’agression contre la Jamahiriya libyenne. Dès les premiers jours de février 2011, j’avais essayé, en vain, d’alerter le Leadership libyen (4). Je me trouvais alors à Tripoli pour la « VIe Convention européenne du MEDD », à Zawiah (5).
Déjà en Libye, ma décision était prise de créer une Organisation de résistance en Europe même, paneuropéenne, organisée, radicale, de façon à aider à la défense de la Jamahiriya libyenne agressée. C’était exactement d’ailleurs le projet que j’avais défendu à la tribune de la VIe Convention du MEDD-MCR. Dans l’avion qui me conduisait en retour à Bruxelles, le 10 février, je dressais en quelques notes les axes d’organisation de ce qui allait devenir les Comités ELAC. Y compris le nom et le sigle.

* Dès le 15 février 2011- le coup d’état de l’OTAN en Libye commençait à Benghazi le 14 – nos réseaux étaient prêts et mobilisés. Nous organisions alors à mon Appel les comités ELAC, les « Euro Libyan Action Committees », au départ de Bruxelles, Paris, Sotchi (Russie), Istambul et Québec. Dès les premières heures de l’agression, nous sommes prêts dans toute la Grande-Europe, tout est organisé, l’Appel constitutif des Comités ELAC a déjà été écrit et traduit en 4 langues, et des secrétariats commencent à travailler à Bruxelles, à Paris mais aussi en Russie, en Turquie, en Moldavie et au Québec.
Rapidement, grâce aux réseaux sociaux, à notre travail et notre ligne idéologique claire, nous devenions actifs dans 18 pays européens.

* J’organisais et j’animais alors en Libye, avec nos camarades européens et africains, et la « Libyan Youth National Association » (organisme d’état) et le Ministère libyen des affaires étrangères, sous les bombes de l’OTAN et dans des conditions très difficiles, la seule conférence de soutien qui se tiendra : la CONFERENCE INTERNATIONALE « HANDS OFF LIBYA », à Tripoli, les 17-19 avril 2011. En présence du vice-ministre des Affaires étrangères Khaled Kaim et du porte-parole du Leadership jamahiriyen Ibrahim Moussa (que je connaissais déjà, il était à notre VIe Forum du MEDD à Zawiah).
A l’issue de la conférence, j’ai été désigné à Tripoli, le 18 avril 2011 en séance publique télévisée, par le Secrétaire-général de la « Libyan Youth National Association » comme président de la « COMMISSION INTERNATIONALE DU GROUPE DE CONTACTS DES ASSOCIATIONS DE SOUTIEN A LA LIBYE ». Le nom évidemment choisi n’est pas neutre, il visait à faire un parallèle avec le « Groupe de contact des pays de l’OTAN » qui soutenait le pseudo « Conseil National de Transition ».
Lors de son discours de clôture, le Secrétaire-Général de l’Union de la Jeunesse libyenne a annoncé ma nomination, sous un tonnerre d’applaudissements. Et a demandé aux délégués africains présents de se placer aussi sous ma direction. Il y a une vidéo complète de la cérémonie de clôture de cette conférence, où on peut voir le Secrétaire-Général de la Jeunesse libyenne désigner en arabe Luc MICHEL à ses fonctions devant une salle enthousiaste, devant l’ensemble des médias libyens et quelques médias internationaux, qui s’abstiendront ensuite de relater l’événement. La poignée de main qui m’est donnée par le Ministre KAIM symbolisait la confiance mise par les autorités libyennes.
La mission dont j’étais chargé était la coordination des activités de soutien et de propagande à la Jamahiriya, non seulement en Europe mais aussi en Afrique.

Sur la Conférence internationale « Hands off Libya » :
http://www.facebook.com/ELAC.April.2011.Tripoli.Conference

* En juin 2011, à la suite de cette conférence, je devenais aussi le Conseiller politique et co-fondateur avec le Tchadien Dr Djim Ley-Ngardinal des comités ALAC, les « Afro Libyan Action Committees » (actifs dans plusieurs pays africains).
A l’issue de la Conférence de Tripoli, j’ai pris contact avec des camarades africains, qui avaient déjà d’ailleurs mené des combats avec le MEDD-MCR et le PCN. Des camarades africains vivant en Europe mais aussi en Afrique, et en particulier des militants des Comités Révolutionnaires du Tchad et du mouvement tchadien socialiste ACTUS de notre camarade Djimadoun LEY-GNARDIGAL. En accord avec eux, nous avons créé l’association-soeur africaine des Comités ELAC : les Comités ALAC, « Afro-Libyan Action Committees ».
C’est un mouvement panafricain organisé sur le même modèle qu’ELAC et étroitement intégré dans une organisation commune et les campagnes sont menées en commun de façon transnationale.
Les Comités ALAC, mais aussi la propagande d’ELAC, ont un très grand succès en Afrique. Leur écho contraste avec la censure totale qui nous est imposée dans les pays européens. Chaque semaine se sont des dizaines et des dizaines de communiqués, mes éditoriaux, nos articles, qui sont repris par de nombreux médias dans toute l’Afrique.

* La première caractéristique des Comités ELAC & ALAC, mais aussi celle de toutes nos entreprises, c’est d’être organisés au niveau transnational (sur le modèle du PCN). Nous avons définitivement cessé de reconnaître ou de considérer les frontières des petits états actuels, ou même les continents. ELAC & ALAC, c’est une organisation transnationale intégrée, avec un Leadership unique pour toute la Grande-Europe et la Pan-Afrique, avec des organismes et des organes de presse communs à tous. ELAC & ALAC, et c’est sa seconde caractéristique, c’est évidemment une Organisation intégrée, c’est un combat organisé.

* Pour les Comités ELAC & ALAC évidemment, comme pour le MEDD-MCR/MIDD-MCR/MADD-MCR, il n’était pas question de baisser les bras après l’occupation de la Jamahiriya en septembre-novembre 2011. Nous avons immédiatement réorganisé les Comités ELAC & ALAC, nous avons organisé la coordination du MIDD-MCR et nous avons transformé les Comités ELAC en ELAC-RESISTANCE, qui aujourd’hui est en Europe, toujours et encore, la principale organisation de soutien à la RESISTANCE VERTE libyenne.
Notre Organisation est sortie grandi de l’affaire libyenne. Alors que tous les Comités Révolutionnaires dans le reste du monde ont quasiment sombré dans la tourmente. Nous sommes aujourd’hui plus forts, plus nombreux. Nous avons également développé un très important appareil de presse et de propagande. Notre présence sur les réseaux sociaux est devenue encore plus importante qu’elle ne l’était par le passé.

Sur le combat des Comités ELAC & ALAC, qui continue, en soutien à la RESISTANCE VERTE :
http://www.elac-committees.org/
http://www.facebook.com/elac.committees
http://www.facebook.com/ALAC.org
http://www.facebook.com/the.jamahiriyan.resistance.network

# EN SAVOIR PLUS :

* A consulter ma Biographie rétrospective 1980-2004 et divers Editos sur le website du PCN :
http://www.pcn-ncp.com/editos/fr/bio.htm

* Nombreuses Videos (conférences, interviews, analyses, reportages) :
Website de PCN-TV
http://vimeo.com/pcntv
http://www.facebook.com/PCN.NCP.TV
Website de EODE-TV
http://vimeo.com/eodetv
http://www.facebook.com/EODE.TV

* Quelques une de mes publications, en pdf (téléchargement gratuit) :
LA NATION EUROPEENNE
http://www.pcn-ncp.com/lne/index.htm
NATION-EUROPE & PCN INFO
http://www.pcn-ncp.com/pdf
AL BA’ATH AL IRAQI
http://comitesirak.free.fr/abai/index.htm
INFO SYRIA & INFO SIRIA
http://comites.syrie.free.fr/
LIBYA NEWS & FACTS
http://ceredd.free.fr/accueil.htm
DIRECT DEMOCRACY
http://midd.free.fr/pdf/bdd24(e).pdf
http://midd.free.fr/pdf/BDD11(e).pdf
LA CAUSE DES PEUPLES
http://www.pcn-ncp.com/lcdp/lcdp42(e).pdf
http://lcdp.st.free.fr/

* Une série de mes Analyses récentes 2011-2014 (6) sur un site ami :
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Luc_Michel.sommaire.htm

* Sur mon livre LE PARTI HISTORIQUE REVOLUTIONNAIRE (Sous titré : Genèse, influences et concrétisations historiques du concept de Parti historique. Machiavélisme, Jacobinisme, Léninisme et Communautarisme. La naissance de la Nation européenne au départ d’un Parti historique), éditions Machiavel, 1ère édition, Charleroi, 1986;
Cfr. : Thierry MUDRY, « La notion de « Parti historique révolutionnaire » au PCN », revue LE PARTISAN EUROPEEN, Marseille, 1987 ;
Article consultable sur : http://fel.nr.free.fr/heritage.htm

LM
(Mars 2014)
_______________________

NOTES ET RENVOIS :

(1) Cfr. LUCMICHEL.NET/ REVOLUTION GEOPOLITIQUE. LES ONZE JOURS QUI ONT CHANGE L’ORDRE POST-SOVIETIQUE : LA CRIMEE EST RUSSE !
sur http://www.lucmichel.net/2014/03/18/lucmichel-net-revolution-geopolitique-les-onze-jours-qui-ont-change-lordre-post-sovietique-la-crimee-est-russe/
et EODE Press Office / SABOTAGE ET INTERDICTIONS : LE REFERENDUM SUR L’AUTO-DETERMINATION DE LA REPUBLIQUE DE CRIMEE DERANGE !
sur http://www.lucmichel.net/2014/03/14/eode-press-office-sabotage-et-interdictions-le-referendum-sur-lauto-determination-de-la-republique-de-crimee-derange/

(2) Le PCN était représenté au Parlement Wallon et au Parlement de la Communauté Française de Belgique en 1996-98 (deux assemblées parlementaires régionales de l’état fédéral belge), la questure du Parlement Wallon nous avait étiquetés « national-communiste » (le FN étant étiqueté « extrême-droite » et l’extrême-gauche n’étant plus représentée dans un parlement depuis 1985).
Une précision. Les politologues sérieux, pas les flics de la pensée politique des Universités franco-belges, classent dans une même catégorie, qu’ils nomment le « National-communisme », des mouvements politiques comme le KPRF russe, le régime de LUKASHENKO au Belarus ou encore le SPS de MILOSEVIC ou la JUL, la « Gauche Unie Yougoslave » de Mirjana MARKOVIC. ET bien entendu notre PCN, qui idéologiquement et politiquement, les a tous précédé de presque une décennie.

(3) Le « 3e Congrès des Géopoliticiens polonais » – III Zjazd Geopolityków Polskich –, organisé à Wroclaw (Pologne, 21 et 22 octobre 2010), a été l’occasion d’une brillante intervention de Kornel SAWINSKI intitulée « Znaczenie Libii w geopolitycznych koncepcjach Nacjonal-Europejskiej Partii Komunitarnej (PCN) », « La Libye dans les concepts géopolitiques du PCN ».
Géopolitologue, sociologue, analyste à l’ « Europejskiego Centrum Analiz Geopolitycznych », Sawinski est Doctorant à l’Uniwersytetu Śląskiego – Université de Silésie –, il prépare une thèse sur « Les idées géopolitiques de Jean Thiriart ».
Le géopoliticien et chercheur polonais développe longuement dans « La Libye dans les concepts géopolitiques du PCN » l’action générale transnationale du PCN et la mienne depuis plus de 25 ans, amplifiée et continuée dans celle du MEDD-MCR (le réseau pan-européen du MCR libyen, resté organisé en Europe). Ainsi que ses fondements dans l’action du leader et théoricien paneuropéen Jean THIRIART dans les années 60. Il expose le rôle important et influent joué par l’Organisation transnationale du PCN en tant qu’Ecole de pensée et « think tank » (comme l’entend la politique anglo-saxonne).
Enfin, il en arrive au cœur de son exposé : les liens tissés avec la Jamahiriya libyenne, la proximité des thèses géopolitiques de Moammar KADHAFI, des miennes (je devenais en 2004 Coordinateur-général du MCR en Europe) et du PCN sur la Grande-Europe eurasiatique, la nécessaire émergence d’un monde multipolaire, la Méditerranée conçue comme un lieu de civilisation commune, ou encore le rôle de Pont de la Libye entres les Unions européenne et africaine.
SAWINSKI évoque enfin le thème de la Démocratie Directe (dans ses versions libyenne et européenne), le rôle qu’il joue dans ma pensée et celle du MEDD-MCR en tant qu’alternative fondamentale au Parlementarisme bourgeois.
Dans la biographie bidon que me consacre – « bidon » parce qu’elle est fausse à 80 % – Wikipédia, la soi-disant « encyclopédie » en ligne, qui est en fait un instrument de désinformation des polices politiques, on passe sous silence entièrement la création du MEDD-MCR, ma présidence, le travail idéologique et politique que j’y ai accompli. Ce n’est pas un hasard. Mais à côté de ces oublis commandés, on m’ invente un passé et des appartenances politiques totalement fantaisistes.

La version polonaise de la conférence« La Libye dans les concepts géopolitiques du PCN ».
– avec des résumés français et anglais – a fait l’objet d’un numéro de LIBYA NEWS & FACTS (n° 2054, 17 nov. 2010), le Bulletin du CEREDD ;
Disponible en Pdf sur : http://ceredd.free.fr/accueil.htm

(4) J’ai été le seul à annoncer, en Libye même (où je me trouvait pour la « 6e Convention européenne du MEDD », le réseau pan-européen du MCR libyen, organisée à Zawiah, près de Tripoli, les 5-6-7 février 2011), dès les premiers jours de février 2011 l’agression impérialiste qui s’annonçait contre Tripoli (et Damas). J’ai été le seul parmi tous les analystes et commentateurs à comprendre ce qui se passe et à prendre la mesure exacte de l’événement. A un moment où tous les analystes se laissaient prendre aux fumées du pseudo « printemps arabe ». A commencer par les soi-disants journalistes « non mainstream » qui criaient haro en février-mars 2011 sur Kadhafi alors que la tempête impérialiste se levait sur le Golfe des Syrtes.
Cfr. PCN-TV, « Le Monde arabe est en feu » : Entretien en Français de Luc MICHEL pour PCN-TV, sur les soit-disant « révolutions arabes » (Tripoli, 7 février 2011).
VIDEO sur Vimeo : http://vimeo.com/26435385
VERBATIM sur le Website THE JAMAHIRIYAN RESISTANCE NETWORK : http://www.elac-committees.org/2011/08/03/6-fevrier-2011-luc-michel-annonce-depuis-tripoli-l%E2%80%99agression-occidentale-contre-la-libye-et-la-syrie/

(5) Sur le « VIe Forum européen du MEDD »,
cfr. http://www.facebook.com/#!/MEDD.RCM.6th.Forum

(6) En voici la liste (fin mars 2014) :
- 19.03.14 : Médiamensonges sur la Crimée : des lunettes pour les presstitutes de ‘Libération’
- 18.03.14 : Les onze jours qui ont changé l’ordre post-soviétique : la Crimée est russe !
- 18.03.14 : Le dossier Crimée est une affaire pliée …
- 18.03.14 : Poutine prêt à approuver l’intégration de la Crimée dans la Russie
- 18.03.14 : La grande Russie est de retour !
- 13.03.14 : Quand Obama reçoit un leader néofasciste ukrainien arrivé au pouvoir …
- 13.03.14 : La Libye : une nouvelle Somalie sur la méditerranée …
- 12.03.14 : Chaos libyen : Zeidan chassé par un coup d’état rampant du parlement …
- 11.03.14 : Ukraine – Le parlement de Crimée déclare son indépendance
- 11.03.14 : Russophobie : la dérive des verts allemands devenus les chiens courants …
- 09.03.14 : Crimée et ‘Transdniestrie’ entre géopolitique et répétition de l’histoire …
- 09.03.14 : Quand les idéologies primaires de la ‘NRA’ et du ‘Tea Party’ se mêlent …
- 06.03.14 : La traque des Kadhafi continue : Honte au Niger qui vient de livrer Saadi …
- 05.03.14 : Crimée et Russie
- 05.03.14 : Le Donbass, puissante région industrielle de l’est ukrainien, s’est aussi …
- 05.03.14 : La version ukrainienne : comme Hitler en 1933 la junte de Kiev veut …
- 03.03.14 : Crimée, Libye … La dégoutante et obscène hypocrisie occidentale !
- 02.03.14 : Que se passe-t-il en Ukraine, ou l’histoire s’accélère ?
- 02.03.14 : LM & Fabrice Beaur. Ukraine : fini de rire pour les presstitutes des médias …
- 01.03.14 : Ukraine : Les infos bidonnées des médias de l’OTAN
- 27.02.14 : Luc Michel & Fabrice Beaur. Quand l’hôpital atlantiste se moque de la …
- 26.02.14 : Les Berkouts sont à Sébastopol avec les milices d’auto-défense antifascistes !
- 25.02.14 : Demain la Crimée une ‘Transdniestrie’ à l’exposant 1000 ?
- 25.02.14 : LM & KH. Moscou ne reconnaît pas le nouveau gouvernement de Kiev et …
- 24.02.14 : Manifestation à Sébastopol contre « Les fascistes au pouvoir à Kiev »
- 23.02.14 : Le choc des deux Ukraines : et si la partition de l’Ukraine était le choix de Moscou ?
- 22.02.14 : Les fruits vénéneux de la politique impérialiste yankee : après Kiev voici …
- 21.02.14 : Seconde élections truquées en Libye en 19 mois dans un climat …
- 20.02.14 : NATO-UE-USA : l’Ukraine, les héritiers du docteur Goebbels et la lutte …
- 19.02.14 : Russophobie : La Russie accuse les médias étrangers de déformer la réalité …
- 19.02.14 : Kiev : enfin vers le nettoyage du ‘Maidan’
- 17.02.14 : Des djihadistes belges impliqués dans des crimes de guerre et des tortures …
- 15.02.14 : Coup d’Etat à Tripoli. Voilà les factions de la CIA qui se déchirent en Libye …
- 14.02.14 : Les médias de l’OTAN entre haine et fascination pour Poutine
- 13.02.14 : Après la Libye et la Syrie, le ‘Maidan’ : théâtre de marionnettes US …
- 13.02.14 : LM & KH. Ces néonazis que BHL ne voit pas : Qui sont les « bendéristes » …
- 11.02.14 : BHL ment en direct à Kiev ! Le preuve par l’image …
- 10.02.14 : BHL est à Kiev ! Les sionistes avec les néonazis du Maidan contre la Russie…
- 08.02.14 : Tentative terroriste visant Sotchi depuis l’Ukraine ?
- 08.02.14 : Poutine ouvre les JO de Sotchi. Malgré la russophobie occidentale et le …
- 08.02.14 : Poutine : l’ennemi n°1 de l’Occident américanisé …
- 07.02.14 : Coup d’état US en Ukraine: Un document choc qui accuse !
- 07.02.14 : Moscou, soutenue par Pékin, dénonce (enfin) un coup d’état américain …
- 06.02.14 : Dynasties bourgeoises : Pourquoi le système est définitivement bloqué
- 06.02.14 : Election présidentielle dans un Afghanistan à l’avenir incertain
- 05.02.14 : Réfugiés africains : Les enfants perdus de Kadhafi
- 03.02.14 : Ambiance de guerre froide à Munich ce samedi
- 02.02.14 : Le chef d’Automaidan ‘torturé’ : Une mise en scène !
- 02.02.14 : Confrontation Est-Ouest sur l’Ukraine à la 50e conférence sur la sécurité de…
- 01.02.14 : Ultimatum de l’armée ukrainienne à l’opposition occidentale
- 31.01.14 : 31e sommet UE-Russie (1) : Ambiance glaciale à Bruxelles
- 30.01.14 : Ukraine : double jeu à Kiev, trouble jeu à Berlin et avertissement à Moscou
- 28.01.14 : Tripoligate : FR3 relance le dossier et évoque ‘La voix accusatrice …
- 28.01.14 : Un signal politique fort : le 70e anniversaire de la libération de Leningrad …
- 27.01.14 : La crise ukrainienne « Pas un affrontement est-ouest » ? Vraiment …
- 25.01.14 : Libération (Paris) en aveux : Le ‘Maidan’ de Kiev est bien une insurrection …
- 24.01.14 : Comment les médias de l’OTAN désinforment sur l’Ukraine …
- 23.01.14 : Ukraine : guérilla urbaine à Kiev (1)
- 22.01.14 : Paris et Athènes : Les bonnes petites putains de Washington
- 20.01.14 : Ukraine, Russie : comment les médias de l’OTAN obéissent aux lobbies …
- 14.01.14 : Géopolitique de la destruction de la Jamahiriya libyenne
- 13.01.14 : Luc Michel analyse la crise en Ukraine (4)
- 13.01.14 : Comprendre ce qui se passe en France (2) : La ‘French-American Foundation’ …
- 10.01.14 : Comprendre ce qui se passe en France (1) : La véritable …
- 09.01.14 : Luc Michel analyse la crise en Ukraine (3)
- 07.01.14 : La ‘Grande-Europe’ contre l’occupant US
- 07.01.14 : Entretien de Luc Michel avec ‘Stato & Potenza’: Le PVN – Idéologie …
- 05.01.14 : Médiamensonge contre la Corée du Nord : Quand propagande et scénarios …
- 03.01.14 : EODE. Eurasie et Afrique : complémentarités géopolitiques et perspectives… (2)
- 02.01.14 : Décoloniser l’art : ‘Modernités plurielles 1905-1970’
- 30.12.13 : De la Syrie au Caucase russe: Le terrorisme islamiste cible les jeux de Sotchi
- 28.12.13 : Avis aux chômeurs français : 400.000 euros par jour, coût de la guerre …
- 28.12.13 : EODE. Eurasie et Afrique : complémentarités géopolitiques, vision et …(1)
- 27.12.13 : Luc Michel analyse la crise en Ukraine (2)
- 27.12.13 : Luc Michel analyse la crise en Ukraine (1)
- 24.12.13 : Elections générales en Mauritanie: Majorité absolue pour le parti présidentiel
- 23.12.13 : Libye. Le Conseil de sécurité se penche sur le déploiement d’une unité …
- 21.12.13 : Chaos libyen: assassinat du chef des renseignements de Benghazi
- 18.12.13 : Moscou sauve l’Ukraine de la faillite. Et des griffes des banksters de l’UE …
- 16.12.13 : La « nouvelle » Libye. Entretien avec Luc Michel (Partie 2)
- 14.12.13 : ‘La Voix de la Russie’ interroge Luc Michel sur la ‘nouvelle’ Libye
- 13.12.13 : Ukraine : Washington tire les ficelles et l’UE porte les valises !
- 12.12.13 : Le coup d’Etat ayant échoué, USA et UE préparent la déstabilisation …
- 11.12.13 : Venezuela : élections municipales (2). Large victoire des socialistes …
- 09.12.13 : Venezuela : Elections municipales (1). Un défi pour le président Maduro
- 09.12.13 : Le ‘PC d’Ukraine’ recueille 3,5 millions de signatures contre l’adhésion …
- 08.12.13 : Ce dimanche 8 décembre 2013 : émission spéciale ‘L’Ukraine entre Est …
- 06.12.13 : ‘Storytelling’ à Kiev : Les médiamensonges de l’OTAN en Ukraine …
- 04.12.13 : L’Est libyen s’enfonce dans la violence
- 03.12.13 : Corée du Nord : La Russie tire contre son camp !
- 03.12.13 : La version ‘féministe’ trash de OTPOR
- 02.12.13 : Comprendre ce qui se passe et ce qui va arriver en Ikraine. Pseudo ‘révolutions…
- 01.12.13 : Ukraine : les images que les médias de l’OTAN ne vous montrent jamais …
- 30.11.13 : La sale guerre de Sarkozy en Libye : plainte d’un partisan de Kadhafi qui …
- 28.11.13 : Quelles sont les conditions d’une victoire en Syrie ?
- 27.11.13 : UE versus Russia: Bruxelles perd la bataille pour l’Ukraine
- 25.11.13 : Chaos libyen : à Benghazi les anciennes factions militaires au CNT …
- 25.11.13 : Thèses sur la « seconde Europe » unifiée par Moscou
- 20.11.13 : Nouvelle intervention de l’OTAN en Libye : L’opération est déjà en cours !
- 19.11.13 : Le numéro 2 des renseignements libyens enlevé à Tripoli: la « dékadhafisation »…
- 17.11.13 : Scènes de guerre et tir massif à Tripoli : conditions pour une autre intervention…
- 16.11.13 : Libye : la milice islamiste de Misrata tire à l’arme lourde sur des manifestants…
- 13.11.13 : Hollande ou la version 2013 de l’éternelle trahison sociale-démocrate …
- 07.11.13 : Parade ‘iconique’ pour le 7 novembre au Kremlin. Un message …
- 27.10.13 : “Obama ment !” affirme ‘Der Spiegel’ … qui cible …
- 26.10.13 : Somalisation de la Libye : La Cyrénaïque se dote de son propre …
- 25.10.13 : L’escroquerie du ‘Printemps arabe’ : La désillusion envahit …
- 22.10.13 : Russie: attentat terroriste islamiste à Volgograd !
- 21.10.13 : Comment les institutions belges et les médias mentent sur les djihadistes !
- 17.10.13 : Luc Michel sur Radio Cameroun: Géopolitique mondiale et crise syrienne
- 12.10.13 : Ali Zeidan premier ministre fantoche ‘libyen’ est aussi un expert de la CIA …
- 11.10.13 : Quand les milices islamistes font la loi à Tripoli et arrêtent le premier …
- 08.10.13 : Lampedusa : les fruits empoisonnés de la destruction de la Jamahiriya …
- 05.10.13 : La figure du général Giap dans sa perspective historique et géopolitique
- 03.10.13 : La brutalité de la société Yankee : une femme désarmée accompagnée …
- 02.10.13 : Un culot sioniste sans limite : Israël prêt à agir « seul » pour empêcher …
- 01.10.13 : La CPI : une machine de guerre occidentale pour la recolonisation de l’Afrique
- 30.09.13 : Bachar el-Assad et la fausse ‘Europe’ de Bruxelles
- 27.09.13 : « Parole, parole » … L’hymne de la France hollandiste !
- 26.09.13 : Florange ou la trahison de François Hollande
- 25.09.13 : Que fait Greenpeace dans l’Arctique russe ?
- 21.09.13 : Rwanda : victoire du FPR de Kagame
- 21.09.13 : Les islamistes Shebab somaliens frappent Nairobi !
- 19.09.13 : CPI versus Tripoli sur le procès de Saif al-Islam Kadhafi: …
- 19.09.13 : Rapport: chasse aux sorcières et tribunaux fantoches contre les dirigeants …
- 17.09.13 : L’irrésistible dérive politicienne des Grünen …
- 13.09.13 : Le président Assad dénonce la schizophrénie de l’OTAN
- 12.09.13 : Doctrine Bush II et « likoudisation de monde » : du « 11 septembre » …
- 11.09.13 : L’autre « 11 septembre » …
- 09.09.13 : Un témoin (anti-Assad) accuse des officiers supérieurs de l’ASL…
- 08.09.13 : L’assaut d’al-Nusra contre la ville chrétienne de Maaloula et les …
- 08.09.13 : Obama le docteur Folamour du prix Nobel …
- 07.09.13 : Nouveau crime de guerre des djihadistes de l’ASL (Made in NATO)
- 06.09.13 : Ne pas oublier les luttes sociales et la régression ultralibérale de l’UE …
- 05.09.13 : Mc Cain aime la guerre, le sang et le poker …
- 04.09.13 : Fayçal Moqdad: La Syrie ne pliera pas « même s’il y a une troisième …
- 03.09.13 : Bachar al-Assad avertit: « La France sera l’ennemie de la Syrie en cas d’attaque »
- 31.08.13 : La France de De Gaulle est tombée dans les mains du « parti américain » …
- 30.08.13 : L’opinion européenne bascule contre la sale guerre de l’OTAN contre la Syrie
- 22.08.13 : Armes chimiques en Syrie : Une provocation anti-Assad de l’ASL made in NATO !
- 20.08.13 : Nouvelle victoire de l’armée arabe syrienne à Qordaha !
- 19.08.13 : Les galéjades des tartarins de la soi-disant « opposition syrienne » …
- 16.08.13 : In Memoriam Jacques Vergès 1925-2013
- 15.08.13 : Notre ami Me Jacques Vergès nous a quitté …
- 11.08.13 : Reprise de la guerre médiatique contre le Zimbabwe : salve de médiamensonges…
- 09.08.13 : Guerre médiatique en Syrie (1) : que valent les informations des médias …
- 06.08.13 : Hiroshima, 6 août 1945 : 68e anniversaire du plus grand crime de guerre de l’histoire
- 06.08.13 : Ergenekon : juges aux ordres et parodie de justice contre les laïques …
- 03.08.13 : Elections générales au Zimbabwe : Mugabe vainqueur par K.O.
- 01.08.13 : Pourquoi l’armée arabe syrienne a tenu bon !?
- 30.07.13 : Rencontre entre les branches syrienne et libanaise du parti Baʼath
- 26.07.13 : Israël au cœur de la guerre contre la Syrie !
- 25.07.13 : Hezbollah : La mise à l’index de sa branche armée est aussi à cause de la Syrie…
- 19.07.13 : “Le coup monté”: La fraude électorale en France
- 18.07.13 : Kurdistan syrien : La réalité perce les médiamensonges de l’OTAN
- 16.07.13 : La filière libyenne du trafic d’armes vers la Syrie
- 11.07.13 : L’ASL-CNS ose réclamer une trêve à Homs pour cause de Ramadan …
- 10.07.13 : Un commandant de l’ASL revendique l’attentat sanglant de Beyrouth !
- 09.07.13 : Yémen : le projet américain de « Grand Moyen-Orient » en action …
- 09.07.13 : Scénario somalien pour le Yémen ?
- 09.07.13 : Parti Ba’ath : rénovation et nouveau comité central sous la direction de …
- 04.07.13 : Assad : La crise en Egypte incarne « La chute » de « l’islam politique »…
- 28.06.13 : Vers la libération de Homs : L’armée arabe syrienne sécurise Talkalakh …
- 25.06.13 : Conférence de Genève : Damas ne compte pas remettre le pouvoir !
- 24.06.13 : Karel Huybrechts & Luc Michel. L’UE mise en cause : « Europe, crimes …
- 24.06.13 : Attentat terroriste à Damas avec le soutien direct des Occidentaux !
- 23.06.13 : La lutte contre le régime islamiste d’Erdogan passe aussi par l’Allemagne !
- 21.06.13 : Tripoligate : nouveau témoignage d’un proche de Kadhafi sur le financement …
- 20.06.13 : Pourquoi Poutine soutient la Syrie de Bachar al-Assad …
- 18.06.13 : Poutine et les cannibales de l’Otan en Syrie
- 16.06.13 : Syria Commitees. Luc Michel à Damas
- 09.06.13 : Djihadistes belges : au-delà du scandale, la sale guerre de l’Otan et …
- 08.06.13 : Front militaire : A nouveau victorieuses sur le Golan, les forces d’Assad vers …
- 05.06.13 : La géopolitique de l’or bleu : L’eau, enjeu de sécurité et de développement
- 05.06.13 : Front militaire : Qousseir entièrement libérée !
- 03.06.13 : Ces néoconservateurs français au service de Washington. Le cas Ménard
- 01.06.13 : Caucase : La guerre « gelée » du Nagorno-Karabakh
- 31.05.13 : Bachar al-Assad : l’appel au peuple !
- 28.05.13 : Prostitution atlantiste : l’UE décide de lever l’embargo sur les armes pour …
- 27.05.13 : Combats entre djihadistes et Kurdes dans le nord de la Syrie …
- 26.05.13 : La Guinée équatoriale aux urnes pour des élections générales ce 26 mai 2013
- 26.05.13 : Libye : la boîte de Pandore de l’OTAN
- 26.05.13 : Al Qousseir : La mère de toutes les batailles syriennes
- 26.05.13 : Le Hezbollah libanais s’engage militairement en Syrie en soutien de Damas
- 23.05.13 : Iran : une présidentielle 2013 sous contrôle
- 22.05.13 : Vers une crise de régime en France (2) : L’affaire Cahuzac révélatrice …
- 17.05.13 : Panafricanisme : une alternative en Guinée équatoriale
- 17.05.13 : Guinée équatoriale : Elections législatives, sénatoriales et municipales …
- 14.05.13 : Le grand écart occidental sur la Syrie : Hypocrisie atlantiste et djihadisation …
- 13.05.13 : Iran : Les candidatures à la présidentielle 2013 révèlent la fragmentation …
- 13.05.13 : Bulgarie : Elections législatives anticipées dans un climat de crise
- 03.05.13 : Ouattara au Mali : Le régime fantoche imposé à Abidjan appuie ses maitres …
- 30.04.13 : Islande : l’émergence du « Parti pirate ». Un phénomène européen ?
- 30.04.13 : L’attentat contre le premier ministre syrien et les quatre offensives contre Damas
- 30.04.13 : Entretien de Luc Michel avec Radio Cameroun : Après Chavez, où va la …
- 28.04.13 : Luc Michel. Hongrie : un bloc « anti-Orban » pour les élections 2014
- 28.04.13 : Le néoconservatisme à la française: La lepénisation de la droite post-Sarkozyste!
- 28.04.13 : Luc Michel interviewé par « Le Messager », quotidien camerounais
- 27.04.13 : Vers une crise de régime en France (1) : Hollande …
- 24.04.13 : K. Huybrechts & L. Michel. Elections territoriales en Polynésie française (2) …
- 24.04.13 : Attentat contre l’ambassade de France à Tripoli : Paris continue …
- 22.04.13 : Le président Assad marque des points !
- 22.04.13 : K. Huybrechts & L. Michel. Elections territoriales en Polynésie française
- 21.04.13 : Rapport Côte d’Ivoire (1) : Elections municipales et régionales …
- 20.04.13 : Italie : la crise s’approfondit avec l’élection du président
- 16.04.13 : Venezuela : une nouvelle révolution de couleur made in USA est organisée !
- 15.04.13 : Seleka et crise en Centrafrique: Le dessous des cartes
- 13.04.13 : « The Strongman: Vladimir Putin and the struggle for Russia »
- 09.04.13 : Thatcher bon débarras !
- 08.04.13 : La démocratie française est-elle soluble dans la corruption ?
- 07.04.13 : « Des clones de cyber-collabos tunisiens pour déstabiliser l’Algérie »
- 04.04.13 : De Cahuzac au FN : Les imposteurs, les copains et les coquins
- 02.04.13 : L’assassinat de Lumumba en 1961: Un complot belgo-britannique inspiré par …
- 31.03.13 : La Cour suprême consacre la victoire finale de U. Kenyatta
- 29.03.13 : Crimes de guerre : les obus de l’ASL font un carnage à l’université …
- 27.03.13 : Encore et toujours l’escroquerie politique du soi-disant « Printemps arabe » …
- 24.03.13 : Les macédoniens aux urnes pour des municipales 2013 contestées
- 22.03.13 : 42 morts dans un attentat dans une mosquée de Damas
- 19.03.13 : CNS syrien & Libye : Les agents de la CIA aux commandes !
- 19.03.13 : Somalie 2013, nouvelles du laboratoire du nouvel ordre américain …
- 19.03.13 : La fausse « Europe » de Bruxelles au service des banksters !
- 13.03.13 : Alors que les sionistes se dévoilent, l’armée syrienne prête à se battre …
- 13.03.13 : Vers un nouveau coup de force occidental en Algérie ?
- 11.03.13 : Quand un député islamique tunisien défend l’excision !
- 11.03.13 : Les Malouines votent pour dire si elles veulent rester britanniques
- 11.03.13 : Roumanie: des milliers de Hongrois manifestent pour l’autonomie …
- 10.03.13 : Luc Michel. Climat acerbe pour la nouvelle élection présidentielle
- 10.03.13 : Elections présidentielles post-Chavez le 14 avril
- 09.03.13 : Venezuela: Maduro convoque une présidentielle après les obsèques de Chavez
- 09.03.13 : Suspense à Nairobi
- 08.03.13 : Un scrutin chaotique qui ouvre la porte à toutes les contestations
- 07.03.13 : Le Kenya en attente des résultats de la présidentielles, Kenyatta en tête
- 06.03.13 : Hasta sempre Commandante Chavez !
- 05.03.13 : Kenya: La présidentielle 2013 sous haute tension
- 05.03.13 : Equateur : Le socialisme de Correa plébiscité !
- 24.02.13 : L’Amérique latine, zone d’intérêt stratégique, pour la Russie (Medvedev)
- 21.02.13 : EODE en Arménie pour l’élection présidentielle 2013 …
- 21.02.13 : Plus de 50 morts dans un nouvel attentat suicide djihadiste à Damas
- 14.02.13 : La Chine et l’avenir de l’Eurasie au XXIe siècle
- 31.01.13 : Qatarigate : La gangrène qui ronge la France !
- 30.01.13 : Egypte 2013 … Après les manipulations du « Printemps arabe », …
- 28.01.13 : Mali, Sahel, Libye, Proche-Orient … La stratégie du chaos en action !
- 28.01.13 : ONU, TPI, CPI et autres machines américaines : Au secours Del Ponte revient !
- 28.01.13 : Le « Grand jeu » entre les USA, les djihadistes et l’Iran
- 22.01.13 : Américanolatrie : Obama et les médiamensonges des presstitutes de l’OTAN


- 18.01.13 : La bourgeoisie française et les guerres impérialistes d’agression
- 15.01.13 : Syrie : carnage terroriste à l’Université d’Alep
- 15.01.13 : L’intervention Franco-belge décryptée : Tirer les marrons du feu malien …
- 15.01.13 : « Tintin au Mali »: La Belgique intervient au Mali !
- 14.01.13 : Quel avenir pour la Chine au XXIe siècle ?
- 10.01.13 : 2003-2012 : La destruction de la Jamahiriya libyenne
- 08.01.13 : Dans l’enfer du chaos libyen : L’implosion de la junte du CNT
- 07.01.13 : Libye : attaque à Sebha contre Megaryef, le traître américano-libyen …
- 06.01.13 : Adresse à la nation: Le plan du président Assad dans ses grandes lignes
- 05.01.13 : Géopolitique de la Jamahiriya libyenne (2)
- 05.01.13 : Géopolitique de la Jamahiriya libyenne (1)
- 05.01.13 : Géopolitique de la Jamahiriya libyenne (intro)
- 02.01.13 : Le retour du terrorisme islamiste !
- 31.12.12 : Luc Michel : 2013 …
- 23.12.12 : Cirque médiatico-politique : ya basta !!!
- 22.12.12 : Géopolitique: La « Seconde Europe » – dont Moscou est le Piemont …
- 14.12.12 : Vague d’attentats terroristes en Syrie !
- 14.12.12 : Tunisie: des salafistes ont attaqué le bar d’un hôtel à Sbeitla
- 11.12.12 : Kollabos « européens » et « syriens » …
- 09.12.12 : Vivre sous la charia : Le témoignage du Père Boulad, …
- 09.12.12 : « Ces Frères musulmans que la France cajole »
- 08.12.12 : Presse occidentale : « La journaliste inventait des témoignages …
- 28.11.12 : Combats de rue entre fractions égyptiennes pro-américaines, les Frères …
- 17.11.12 : Poutine : « Qui veut le chaos » en Syrie ?
- 12.11.12 : Assassinat de l’ex général libyen Younes : La France de Sarkozy …
- 12.11.12 : L’ancien leader du CNT Mustapha Abdeljalil sous enquête officielle …
- 12.11.12 : La Syrie sous la menace des gangs terroristes de l’ASL
- 02.11.12 : Les élections législatives ukrainiennes d’octobre 2012
- 24.10.12 : Nouveaux mediamensonges de l’Otan sur Moussa Ibrahim et …
- 01.10.12 : Les djihadistes de l’ASL incendient le souk d’Alep !
- 28.09.12 : Pseudo révolutions de couleur et soi-disant printemps arabe : …
- 22.09.12 : Luc Michel & Karel Huybrechts. L’Humanité (Paris) et le PCF rejoignent …
- 21.09.12 : Où va l’Algérie ? I: Alger dans l’œil du cyclone du Grand Moyen-Orient…
- 16.09.12 : Destruction de la Jamahiriya de Khadafi par l’OTAN: N’oubliez jamais …
- 14.09.12 : Avec le lynchage de l’ambassadeur US en Libye, BHL le nez dans la m…
- 11.09.12 : Médiamensonges & propagande : Hollywood s’en va-t-en-guerre !
- 11.09.12 : Théories de l’impérialisme américain: la réponse des peuples
- 06.09.12 : La France sur la route d’une nouvelle aventure coloniale en Syrie
- 30.08.12 : 44e anniversaire de la révolution libyenne du “Fateh du 1er septembre”: …
- 29.08.12 : Impérialisme humanitaire : revoilà Kouchner et Carla Del Ponte …
- 28.08.12 : A la suite de Sarkozy et BHL, Hollande « prêt à intervenir en Syrie » !
- 20.08.12 : Syrie : Les Vert-kakis français appellent à l’agression armée directe de l’Otan !
- 19.08.12 : Syrie: créer une zone d’exclusion aérienne est inadmissible (Lavrov)
- 18.08.12 : Les djihadistes de la pseudo ASL en pleine lumière dans les médias …
- 17.08.12 : Comparez la propagande de l’Otan et les mediamensonges d’Amnesty …
- 11.08.12 : Comme dans la France de 1941-44, la résistance verte libyenne …
- 10.08.12 : Le martyre de Syrte détruite par l’Otan et le CNT
- 09.08.12 : Où va la Lybie ? De la comédie de la pseudo démocratie à la somalisation …
- 09.08.12 : Les intellectuels turcs contre l’agression de l’AKP et de l’OTAN …
- 05.08.12 : Homs ou Alep : Les gangs djihadistes de l’ASL font régner la terreur !
- 22.06.12 : Pourquoi Poutine soutient la Syrie ba’athiste …
- 14.06.12 : Le « Groupe de Shanghai », avec la Chine et la Russie, fait rempart …
- 14.06.12 : CPI versus CNT: farce judiciaire et chantage entre auxiliaires de l’OTAN …
- 23.05.12 : Après le « Karachigate » et le « Tripoligate » : voici le « Qatarigate » …
- 10.04.12 : La France de Sarkozy paye cash sa politique aventuriste en Libye…
- 21.03.12 : Attentats meurtriers à Damas : le terrorisme saoudien et qatari …
- 28.02.12 : Yémen : Le projet américain du « Grand Moyen-Orient » en action…
- 31.01.12 : Moscou fait front à l’ONU avec Damas !
- 04.01.12 : Damas accuse les États-Unis d’ingérence dans la mission des observateurs …
- 28.12.11 : De Kadhafi à Poutine… Les libéraux contre l’Etat russe !
- 17.09.11 : Assaut organisé ce 17 septembre 2011 contre l’Algérie: …
sur : http://www.palestine-solidarite.org/analyses.Luc_Michel.sommaire.htm
____________________

Quelques photos :

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (2)

Mission EODE en Russie (Delta gelé de la Volga, Oblast d’Astrakhan, Caspienne, Election présidentielle Russe, Mars 2013).

OLYMPUS DIGITAL CAMERACongrès de Fondation du MEDD-MCR (La Roche, Wallonie, juillet 2005).

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (4)Election communales belges (période parlementaire du PCN, Fleurus, près de Charleroi, octobre 1994).

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (5)Photo exclusive : Luc Michel avec Jean Thiriart (les deux derniers à droite), Interview – jamais diffusée – pour la TV française ANTENNE2 (Forest de Soignies, Wallonie, octobre 1985).

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (6)Exif_JPEG_PICTURE

Discours au nom des délégués du Continent européen, Convention mondiale des ‘Partisans du Livre Vert’ (Tripoli, Libye, octobre 2009).

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (8)

Avec Me Jacques Vergès, la défense du Président Milosevic, débat contre le porte-parole du TPIY pour la Chaîne parlementaire LCP SENAT (Paris, mars 2002).

LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (9)

Avec le président de la ‘République Moldave du Dniester’ – PMR, Pridnestrovie ou encore « Transnistrie » – Elections présidentielle 2011 (Tiraspol, Soviet suprême, décembre 2011). LM - BIO ma vraie Bio (2014 03 21) FR (10)

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 12:25

« J’ai vécu et je vis, debout, face à un Système que je méprise sans limite, en plaçant le combat pour l’idéologie – celle de la Grande-Europe unitaire, socialiste et communautaire (…) – au centre de ma vie » - Luc Michel

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 23:53

 

 

PCN TIMELINE - 1983 le pcn réinvente le NB (2014 05 29) FR

KH pour PCN-Timeline /
Avec PCN-SPO – Télémoustique (Bruxelles) / 2014 05 29 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

PCN-TIMELINE est une nouvelle série thématique d’analyses sur l’histoire du PCN (1984-2014) …

Le PCN a 30 ans cette année. L’Organisation transnationale qu’il incarne depuis 1984 a, elle cinquante ans. L’âge aussi du livre fondateur de son idéologie, ‘L’EUROPE. UN EMPIRE DE 400 MILLIONS D’HOMMES’, écrit par Jean Thiriart en 1964.

Beaucoup ignorent l’histoire du PCN et le rôle d’élaboration idéologique, théorique, que le Parti a joué, inventant, redécouvrant ou réinventant bon nombre de thématiques aujourd’hui au centre de l’actualité.

# LE PCN : UNE ECOLE IDEOLOGIQUE ET UN THINK TANK

On reste à la fois abasourdi devant le nombre de thématiques idéologiques novatrices, découvertes ou redécouvertes, redéfinies, revêtues de neuf, par le Courant idéologique du PCN – et en particulier par THIRIART, José QUADRADO COSTA et Luc MICHEL, président-fondateur du PCN, dans les Années 80, avec leur « Ecole Euro-soviétique » – et sans voix devant la conspiration du silence qui les entoure dans l’Université franco-belge ou Wikipedia (exemples entre beaucoup d’autres). Je pense en particulier au grand retour politique du « National-bolchevisme » ou du « National-Communisme » dès 1983, avec le PCN …

C’est un journaliste belge, Manuel ABRAMOWICZ – militant de la gauche anti-fasciste belge qui apparaît à la fois opposé et fasciné par le PCN et Luc MICHEL – qui dans l’Hebdo belge à grand tirage « TELE-MOUSTIQUE », en septembre 1993, a rompu le premier le mur du silence (dans le style tabloïde choc à l’Anglaise).

ABRAMOWICZ écrit ce qui suit, à l’occasion d’un phénomène médiatique que l’on a nommé « l’été du national-bolchevisme » (1993) :
« Le phénomène « national-bolchevique » est né et s’est structuré, il y a plus de dix ans, au cœur de notre Pays noir (ndla : le nom du pays de Charleroi, ville minière ouvrière, où est né le PCN et Luc MICHEL lui-même). Les nationaux-bolcheviques du PCN ont rhabillé de neuf une théorie paneuropéenne, dont se réclament d’autres mouvements politiques » (1).

Avant ABRAMOWICZ, il y avait déjà eu Christophe BOURSEILLER et son livre à succès « LES ENNEMIS DU SYSTEME » qui parlait longuement du PCN …

L’analyse novatrice de Luc MICHEL, intitulée L’ALTERNATIVE NATIONAL-COMMUNISTE, MYTHES ET REALITES DU NATIONAL-BOLCHEVISME 1918-1993, toujours diffusée internationalement, date elle de 1989 pour sa première publication (2).

# ‘RENDRE AU PCN CE QUI REVIENT AU PCN’ …

Précisément ce 29 mai 2014, sur les Réseaux sociaux, Luc MICHEL revendiquait avec raison cette antériorité. Attaquant le provocateur russo-français Limonov sur le Dossier de la crise ukrainienne, dont il disait « qu’il n’est ni national ni bolchévique ». A un lecteur qui lui demandait « Qui êtes-vous pour juger cela ? », il rétorquait ce qui suit et qui clôtura immédiatement le débat :

« TOUT SIMPLEMENT celui qui avec le PCN a redonné vie en 1983-84, idéologiquement et politiquement, à ce fameux « national-bolchevisme » dont Limonov a usurpé le nom, idéologie qui en Allemagne fut la première à résister au Nazisme avec Niekisch et que le drapeau « rouge-brun » néofasciste des nazbols insulte en permanence. En 1983 Limonov est encore « Eddy baby voyou de Kharkov » (titre d’un reportage de l’époque de la RTBF), pro américain, dissident anti-soviétique.
JE SUIS AUSSI celui qui avec ma Revue CONSCIENCE EUROPEENNE en 1986 a réinventé l’EURASISME, oublié dans les limbes de l’histoire des idéologies depuis la fin des Années 20. C’est en lisant ma revue amenée à Moscou en 1992 par Thiriart que Ziouganov (Eurasisme de gauche, qui a été adopté par Poutine) et Douguine (néo-eurasisme de droite) ont repris ce thème de l’Eurasisme, dans sa version modernisée, la nôtre .
JE SUIS ENCORE celui qui a organisé – avec mon Ong EODE – la Mission internationale de monitoring du Référendum d’auto-détermination en CRIMEE les 14-17 mars 2014, condition indispensable de sa validité et défi à l’OTAN et à l’OSCE, à qui nous avons damné le pion (3) … »

# RELIRE ‘TELEMOUSTIQUE’ SUR LA REINVENTION DU NATIONAL-BOLCHEVISME PAR LE PCN …

Il faut lire les reportages de Manuel Abramowicz dans le grand hebdo belge ‘TELEMOUSTIQUE’ (eux aussi ignoré par Wikipedia) pour ‘rendre au PCN ce qui revient au PCN’…

* « Un empire de Flessingue à Vladivostok : Une vieille idée »,
TELE MOUSTIQUE (Bruxelles, 2 sept. 1993) :
(Extrait) « C’est au lendemain du premier conflit mondial que le courant politique d’abord dénommé « nationalisme prolétarien » et ensuite « national bolchevisme allemand » apparut dans ce pays en ruine. Notamment, lors de l’occupation de la Ruhr par les armées franco-belges. Son principal idéologue Ernest NIEKISCH, développa un programme politique englobant un corpus nationaliste et socialiste. L’emblème du mouvement fut la faucille et le marteau communistes, l’épée du guerrier prussien et un aigle noir. Dans une perspective anti-occidentale, les nationaux-bolcheviques souhaitaient établir un pacte avec l’URSS de STALINE et créer un empire de Flessingue (Pays-Bas) à Vladivostok (Sibérie) (…) NIEKISCH, en 1937, fut emprisonné par la police nazie. Après la guerre, ce courant politique subsista jusqu’à aujourd’hui (…) Depuis 1984, le Parti communautaire national-européen le symbolise. »

* « Les nationaux-bolcheviques, depuis Charleroi, ils planifient un Empire de l’Europe à l’Asie »,
TELE MOUSTIQUE (Bruxelles, 2 sept. 1993) :
(Extraits) « Il y a quelques semaines, une polémique éclatait outre-Quiévrain, à la suite des « révélations » publiées par plusieurs journaux sur l’alliance tacite entre une nébuleuse issue de l’extrême-droite et une fraction orthodoxe du Parti communiste français. L’axe d’ordre intellectuel et dogmatique, entre « fachos » et « cocos » occultant leurs nombreux tabous, se concrétisa, de manière pragmatique, alors qu’à l’Est, les régimes totalitaires montraient les premier signes de leur écroulement. Des cadres du PCF furent les victimes consentantes d’une opération de séduction élaborée, dés les années quatre-vingt, par la « Nouvelle droite » (mouvance intellectuelle originaire de l’ultra-droite la plus réactionnaire qui tente de réviser l’histoire des fascismes) Ensemble, ils se sont alignés sur le même rejet du Nouvel ordre mondial, des Etats-Unis et des régimes sociaux-démocratiques européens. Cet été, le « scandale » français, relaté par des journaux tels que LE CANARD ENCHAINE, LE MONDE et LIBERATION, a provoqué des réaction outrées de la part de certains dirigeants du Parti communiste français. Certains disaient découvrir cet « enfant monstrueux né d’une complicité entre l’extême-droite et certains mouvements de gauche ».
Disant cela, ils péchaient par manque information. Car le phénomène « national-bolchevique » est né et s’est structuré, il y a plus de dix ans, au cœur de notre pays noir (…)

Dés sa création, le parti (PCN) se revendiqua de l’idéologue belge Jean THIRIART (1902-1992). Dans les années soixante, ce dernier animait l’organisation JEUNE EUROPE et LA NATION EUROPEENNE, une revue nationale-communiste ». Ce félin de la subversion (…) devint avec Luc MICHEL, le théoricien du PCN. THIRIART était considéré par ses émules comme le « Lénine de la révolution européenne ». Quand à lui, il aimait se définir comme un « national-bolchevique européen » qui revendiquait une alliance avec feu l’URSS pour la création de l’Empire EURO-ASIE ». THIRIART, avant son décès en novembre 1992, avait établi des liens étroits avec les nationaux-révolutionnaires néo-bolchevique russes. Le PCN se veut un parti européen. Il rêve de voir surgir, sur la débâcle des régimes occidentaux, un Empire « socialiste national européen ». Pour ce faire, il a développé un semblant de toile d’araignée sur le Vieux Continent (…)
Luc MICHEL, le leader du Parti communautaire national-européen, souhaite mettre sur pied, sur le modèle léniniste d’organisation, un large « Front uni noir, rouge, vert, unifiant nationaux révolutionnaire, nationalistes, nationaux-communistes et écologistes. (…) Notre but doit être d’organiser la révolte », précise-t-il dans un document de travail, dont TELEMOUSTIQUE dispose une copie, destiné à ses futurs alliés. Il poursuit : « IL ne faut pas se faire d’illusions sur une crise globale et simultanée du Système. Nous devrons donc être prêts à concentrer nos forces et à rejeter notre glaive dans la balance de l’histoire. (…) Notre but c’est la subversion et le renversement du Système » (…) La révolution transfrontière est-elle donc pour demain ? A suivre… »

# QUI A VRAIMENT REDECOUVERT NIEKISCH ?

Dans une « INTERVIEW A KORNEL SAWINSKI » (Pologne, 2010) (4) et dans la « THESE LARBANOIS » (Université de Liège, 2004, largement consacrée au PCN) – totalement occultée dans les articles de Wikipedia consacrées à Luc MICHEL et au PCN – (5), Luc MICHEL s’explique longuement sur la découverte dans les années 60 par son Organisation de NIEKISCH, puis de celle de l’EURASISME, toujours par le PCN, au milieu des années 80.

C’est précisément THIRIART qui le premier redécouvre et parle du « National-Bolchevisme allemand » et de son idéologue, le grand résistant au Nazisme Ernst NIEKISCH, dans sa revue ‘L’EUROPE COMMUNAUTAIRE’ en 1965, soit sept ans avant que l’universitaire français Jean-Pierre FAYE ne publie ses ‘LANGAGES TOTALITAIRES’, le premier livre universitaire sur le sujet …

Dans un entretien de 2006, publié en 2008, FAYE, précisément, évoque Ernst NIEKISCH et dresse un parallèle entre NIEKISCH et Luc MICHEL (6). Il y écrit ce qui suit à propos de NIEKISCH et de Luc MICHEL, rencontré à Tripoli en 1996 :
« J’ai rencontré cet idéologue [Luc Michel] qui avait découvert dans mon livre, m’a-t-il dit, la folle « pensée » de NIEKISCH (…) [Ceci] m’a donné au passage l’occasion d’observer in vivo à quoi pouvait ressembler un « national-bolchevique », dans sa paranoïa en acte. Mon interview de NIEKISCH (…) en donne une approche au passé » …

Interrogé par le doctorant Kornel Sawinski (Pologne, Université de Katowiz), Luc MICHEL répond sèchement à FAYE :
« Effectivement. Que vous dire de plus là-dessus ? Sinon que ce parallèle, je le prend, moi, d’où il vient et comme un titre d’honneur ! Etre un « idéologue national-bolchevique » dans la ligne du grand révolutionnaire allemand NIEKISCH et lui être comparé étroitement, comme images-types du passé et du présent de notre courant idéologique, est un honneur. FAYE rend ici l’hommage du vice universitaire à la vertu révolutionnaire. J’ajouterai que l’antipathie entre FAYE et moi est mutuelle et réciproque. J’ai peu d’indulgence pour la lâcheté et encore moins pour la malhonnêteté, intellectuelle ou autre … »

FAYE, avec une grande fatuité, entend surtout dans ce faux débat (Luc MICHEL n’a pas été consulté) revendiquer la redécouverte du National-Bolchévisme contre THIRIART. Il affirme aussi en 2006 qu’il aurait été « seul à redécouvrir NIEKISCH dans les années 60 ».

FAYE affirme avec arrogance ce qui suit :
« la prétention de ces « nationaux-bolcheviques » est risible (…) Quant à Jean Thiriart, dont le nom s’était effacé pour moi, j’en ai lu un bouquin minable (…) que j’avais acheté par hasard dans une boutique de produits végétariens ! Bien entendu, ce n’est pas ce bouquin qui m’a conduit à entrer dans l’exploration critique de l’histoire la plus tragique du siècle dernier » (6).

Luc MICHEL lui répond toujours aussi sèchement :
« Soyons précis ! Les souvenirs sont vagues et s’ « effacent », mais les pièces et les faits sont précis. FAYE ment ! Pour la petite histoire, et nous sommes peut-être en face du serpent qui se mord la queue, il me dit à Tripoli en 1997 avoir commencé à écrire ses « LANGAGES TOTALITAIRES » au milieu des années 60, après avoir découvert des textes qui sont probablement ceux de THIRIART à l’époque de « Jeune-Europe ».
Jugeons donc les affirmations opposées et les deux versions sur pièces, sur les écrits et leurs dates incontestables de publication. La première mention de NIEKISCH dans une revue francophone est de 1965. Et c’est dans une des revues de notre organisation, L’EUROPE COMMUNAUTAIRE (publiée depuis 1963, par THIRIART puis par le PCN). Notre Revue devait évoquer pour la première fois, hors d’Allemagne, le National-bolchevisme allemand et la figure de NIEKISCH dans un article de 1965 : « La pensée philosophico-politique à travers l’œuvre de Ernst Jünger », paru dans le n° 19 de juin-juillet 1965 (7) !!!
L’article, soulignons le, y place déjà Jünger et NIEKISCH, « représentant du communisme national en Allemagne », dans la perspective politico-idéologique qui sera, ensuite, celle de Thiriart, de FAYE, de DUPEUX, puis la mienne …
Soit sept ans avant les LANGAGES TOTALITAIRES de Jean-Pierre FAYE (publié en 1972), son autre publication sur le même sujet étant de 1976, et son INTRODUCTION AUX LANGAGES TOTALITAIRES (en fait un résumé) de 2003. Et notons le, onze ans avant les travaux de DUPEUX » (le second classique universitaire français sur le sujet, dont la thèse est publiée en 1976) (8) …

Vous n’avez jamais lu tout ceci, sur Wikipedia ou ailleurs ?
Normal, le PCN est depuis 30 ans la seule opposition radicale au Système, un ennemi monstrueux pour le Bloc américano-atlantiste. Dont il ne faut surtout pas parler …

Karel HUYBRECHTS

Photo : Télémoustique consacre un article choc sur 5 pages au PCN et à Luc MICHEL (sept. 1993). Couverture de la Revue CONSCIENCE EUROPEENNE (qui a préparé la naissance du PCN avant de devenir sa revue théorique jusqu’en 1988) de décembre 1983. L’acte de naissance d’un mouvement pro-russe, alors ultra-minoritaire devenu aujourd’hui un phénomène de masse …

NOTES ET RENVOIS :

(1) Cfr. Manuel ABRAMOWICZ, « Les Nationaux-Bolcheviques : Depuis Charleroi, Ils planifient un Empire de L’Europe à L’Asie ! », « TÉLÉMOUSTIQUE », Bruxelles, hebdo., 2 septembre 1993.
Et « Un empire de Flessingue à Vladivostok : Une vieille idée », TELE MOUSTIQUE, Bruxelles, hebdo., 2 septembre 1993.
Articles publiés sur 5 pages couleur dans l’hebdomadaire à grand tirage bruxellois TELEMOUSTIQUE, le 2 septembre 1993, à l’occasion de la campagne médiatique de l’Eté 1993 sur le « National-bolchevisme ».

(2) Cfr. Luc MICHEL, L’ALTERNATIVE NATIONAL-COMMUNISTE, MYTHES ET REALITES DU NATIONAL-BOLCHEVISME 1918-1993, Editions Machiavel, Bruxelles, 2e édition, 1995.
Texte d’une conférence de 1989 actualisé, 1ère édition en 1993. Traductions en anglais, italien, espagnol et portugais.

(3) Cfr. LUCMICHEL.NET / REVOLUTION GEOPOLITIQUE. LES ONZE JOURS QUI ONT CHANGE L’ORDRE POST-SOVIETIQUE : LA CRIMEE EST RUSSE !

(4) Entretien de Luc MICHEL avec Kornel SAWINSKI : JEAN THIRIART, LE P.C.N., LA GEOPOLITIQUE ET L’EURASIE, 2010, prépublication en version digitale Pdf par le Service de Presse du PCN (Bruxelles & Kishinev) en novembre 2010, accompagné d’un important appareil critique et d’annexes inédites.
Entretien réalisé dans le cadre de la préparation d’une Thèse de doctorat de Science politique soutenue devant la Faculté des Sciences Sociales de l’Université de Silésie (Katowic, Pologne).

(5) LARBANOIS Jean-Marc, L’ANTI-AMERICANISME DANS LES MOUVEMENTS DITS D’ « EXTREME-DROITE », DEPUIS L’ELECTION DE RONALD REAGAN JUSQU’A L’ELECTION DE BUSH FILS. AUTOUR DES TROIS GRANDS PILIERS : NOUVELLE DROITE, P.C.N. ET P.F.N. Université de Liège, Mémoire de Licence en Histoire, Année académique 2003-2004 ;
Un Mémoire (au titre malheureux) qui porte principalement sur les Années 1983-98 – Le PCN occupant la place majeure dans cette thèse – et la naissance du PCN en Belgique, avec une longue interview de Luc MICHEL sur 50 pages, une analyse fouillée de la presse francophone du PCN (1983-98) et de nombreux documents (in extenso : textes, manifestes, extraits de presse, interviews) ;

Critique et extraits du Mémoire in :
LA NATION EUROPEENNE – THE EUROPEAN NATION – LA NAZIONE EUROPEA, Revue doctrinale du Communautarisme européen, Publiée par le PCN et le CEPSE – Centre d’Etudes Politiques et Sociales Européennes, en collaboration avec le CEREDD et l’INSTITUT D’ETUDES « JEAN THIRIART », Bruxelles, N°, 1 (2e série), juin 2005.
A télécharger sur : ICI

(6) Jean-Pierre FAYE, cité in Sylvain Crépon (SOPHIAPOL, Paris X) et Sébastien Mosbah-Natanson (IRISES / Paris Dauphine et CIRST/UQAM) dir., LES SCIENCES SOCIALES AU PRISME DE L’EXTREME DROITE. ENJEUX ET USAGES D’UNE RECUPERATION IDEOLOGIQUE, L’Harmattan, collection Les Cahiers politiques de l’ IRISES / Paris Dauphine (UMR 7170), Paris, 2008.

(7) « Visite chez M. Dr. Des Coudres, bibliothécaire à l’Institut Max Planck de Hambourg. La pensée philosophico-politique à travers l’œuvre de Ernst Jünger », in L’EUROPE COMMUNAUTAIRE, n° 19, juin-juillet 1965.

Extraits de l’interview du Dr. Des Coudres :
« Dr. Des Coudres : (…) Il (Jünger) eut de l’amitié pour Niekisch, représentant du communisme national en Allemagne (…)
L’Europe Communautaire : Nous savons maintenant que Jünger fut très actif pendant la première guerre mondiale. Il en est résulté quelques œuvres. Qu’a-t-il pensé de la deuxième guerre mondiale, de son origine et de ses effets?
Dr. Des Coudres : A ce sujet « Der Friede » nous donne des éclaircissements. Ce petit livre fut écrit en 1942. Jünger était à ce moment proche du cercle des officiers qui avaient sympathisé avec Niekisch et ont plus tard préparé le 20 juillet 1944 (Attentat contre Hitler). Rommel et Alfred Toepfer appartenaient à ce cercle (…)
Dr. Des Coudres : « Der Friede » nous enseigne que dans la paix il ne faut pas de différence entre vainqueurs et vaincus. Pour obtenir une amélioration après des dizaines de guerres de vengeance et de destruction, pour éviter des guerres, qui résultent du fait que quelques nations n’ont pas assez de place pour vivre, il faut s’unir. L’Europe doit s’unir ; il ne faut plus penser en pays mais en continents. Alors les puissances créatrices pourront s’épanouir. Les pays, les nations, isolés de l’Europe ne retrouveront jamais leur position d’avant la première guerre mondiale. La première guerre mondiale a marqué la fin de la prépondérance des monarchies : la deuxième guerre mondiale a décidé du destin des états nationaux. Dans l’œuvre « Der Gordische Knoten » Jünger démontre l’opposition entre Est et Ouest ; dans « Der Weltstaat » Jünger prévoit l’orientation vers un état mondial. »

(8) Louis DUPEUX, STRATÉGIE COMMUNISTE ET DYNAMIQUE CONSERVATRICE. ESSAI SUR LES DIFFÉRENTS SENS DE L’EXPRESSION « NATIONAL-BOLCHEVISME » EN ALLEMAGNE, SOUS LA RÉPUBLIQUE DE WEIMAR (1919-1933), (Lille, Service de reproduction des thèses de l’Université) Paris, Librairie Honoré Champion, 1976.
________________________

PCN-Timeline 1984-2014 /
Cette Année le PCN, organisation transnationale d’Opposition extra-parlementaire, fête ses 30 ans. Bientôt pour l’événement deux nouveaux sites : ‘PCN-NCP TIMELINE’ dédié à l’histoire, à l’idéologie et aux combats de notre Organisation. Et ‘PCN-NCP AGITPROP’, le nouveau site d’information du PCN …
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 23:51

 

PCN TIMELINE - 1984 le pcn réinvente l'Eurasisme (2014 05 30) FR

Photos : Couverture de la revue du PCN ‘CONSCIENCE EUROPEENNE’ n° 9 (1984).

KH pour PCN-Timeline /
Avec PCN-SPO – Télémoustique (Bruxelles) / 2014 05 30 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

PCN-TIMELINE est une nouvelle série thématique d’analyses sur l’histoire du PCN (1984-2014) …

L’Eurasisme est à la mode en ces jours où il se concrétise dans un « Espace Economique Eurasiatique » autour de Moscou. Qui se pose, sur fonds de crise ukrainienne, en rival de l’Union Européenne (1).

Mais bien peu savent que cette idéologie eurasiste, disparue sans gloire à la fin des Années 20, a été redécouverte dès 1986 à Bruxelles. Et que les fondements géopolitiques qui sont au centre de sa vision du monde ont eux aussi été intégralement défini à Bruxelles en 1980-90 par une « Ecole euro-soviétique de géopolitique » …

# LA REDECOUVERTE DE L’EURASISME EN 1984
DANS ‘CONSCIENCE EUROPEENNE’, LA REVUE DU PCN

Il y a un véritable « complot du silence » dans le monde universitaire francophone pour dissimuler le rôle avant-gardiste du PCN et de son courant idéologique, le ‘Communautarisme européen’, dans la recherche idéologique. On voit le même rideau de silence étendu sur la réinvention du « National-bolchévisme » moderne en 1983-84 par le PCN et la redécouverte de l’Eurasime (devenu parfois ensuite « Néo-Eurasisme ») par les publications doctrinales du PCN au début des Années 80 …

Luc MICHEL, président-fondateur du PCN, s’en explique dans une seconde « INTERVIEW A KORNEL SAWINSKI » (Université de Katowiz, Pologne, 2012) (2) :
« Derrière la recherche historique ou idéologique, il y a en fait des enjeux politiques évidents. Les polices politiques en sont bien conscientes, qui ont envahi le domaine universitaire. Les sectes aussi. Nos ennemis appartiennent aux deux ».

Mais il y a aussi, fort heureusement, des universitaires et des chercheurs honnêtes, qui ont brisé le mur du silence sur le rôle initiateur du PCN.

Ainsi, Jean-Marc LARBANOIS, dans son Mémoire sur le PCN, défendu à l’Université de Liège, en 2004 (3), écrit ce qui suit sur les travaux de notre revue CONSCIENCE EUROPEENNE sur le Néo-Eurasisme :
« … un sujet, à l’époque, complètement ignoré dans l’espace francophone, c’est-à-dire : l’Eurasisme. Cette idéologie va faire son grand retour en Russie, après la chute de l’URSS, dans les milieux nationalistes, nationaux-communistes, nationaux bolcheviques et traditionalistes, ainsi que dans certains cercles militaires. Voilà ce que préfigure de façon très nette les théories de Thiriart et des nationaux-bolcheviques du PCN ».

C’est en effet en 1984 que CONSCIENCE EUROPEENNE, la revue théorique du PCN, devait publier, simultanément en Français, Espagnol et Russe, la première étude moderne sur l’Eurasisme, le groupe JALONS, OUSTRIALOV, etc. (4). « Ceci pour remettre à leur place certains intellectuels littéraires parisiens qui prétendent avoir « découvert » (sic) tout ceci dans les Années 1987-92 » dit Luc MICHEL. Nous y étudions « Les débuts d’une pensée « des grands espaces » lors de l’émigration russe (1921) », évoquions Ustrialov (National-bolchévisme russe de l’émigration) et les Eurasistes, dans une longue analyse idéologique intitulée « INSUFFISANCE ET DEPASSEMENT DU CONCEPT MARXISTE-LENINISTE DE « NATIONALITE », MARX-ENGELS-LENINE-STALINE-ORTEGA Y GASSET-THIRIART ».

# QUAND ZIOUGANOV REND HOMMAGE A THIRIART !

Autre exemple, Marco Montanari , dans son « introduction à l’édition italienne » du livre ETAT ET PUISSANCE / DHERZAVA de Gennadij Ziuganov, en 2000 :
« ZIOUGANOV a recueilli, renouvelé et développé la leçon de Jean THIRIART, qui dans les dernières années de sa vie avait travaillé à un traité de géopolitique qui devait avoir pour titre « L’Empire euro-sovietique de Vladivostok à Dublin ». Avant de mourir, en 1992, le fondateur de « Jeune Europe » a rencontré Zouganov à Moscou et avait eu avec lui de longues conversations. « Etat et Puissance » est le résultat des ces entretiens entre Zouganov et THIRIART » (5).

# THIRIART INSPIRATEUR OCCULTE DE LA NOMEMKLATURA SOVIETIQUE ?

Dès 1996, le Dr Alexander YANOV, spécialiste reconnu des mondes soviétique et post-soviétique, évoque THIRIART et ses thèses dans « THE PUZZLES OF PATRIOTIC COMMUNISM, GENNADI ZYUGANOV, THE RUSSIAN MILOSEVIC? » (6)
(PUBLICATION SERIES, Nr 12, ISCIP / Institute for the Study of Conflict, Ideology and Policy, Boston University, USA, Juin 1996).

Le Dr Alexander YANOV est un analyste politique amplement publié en Union soviétique dans les années 50 et 60, il a avec succès défendu sa thèse sur « Les Slavophiles et Constantin Leontyev » en 1970. En 1974, après que son « Histoire de l’Opposition politique en Russie » fut envoyée en Occident, « attirant l’intérêt intense du KGB, on lui a offert le choix entre l’émigration ou la prison ». Il a écrit de nombreux livres et articles, principalement : « La détente après Brejnev : les racines intérieures de la politique étrangère soviétique » (1977) ; « Le drame des années 60 soviétiques : Une réforme perdue » (1984) et « Le défi russe et l’année 2000 » (1987). L’Université de Boston disait de son œuvre en 1996 que « ces ouvrages constituent non seulement le traitement qui fait le plus autorité sur le fil « patriotique » dans la politique contemporaine russe mais une unique approche à l’étude de l’histoire russe ».

Que dit-il de THIRIART ?
Luc MICHEL précise que « Celui-ci appuie indubitablement ma thèse sur d’une part l’influence primordiale de THIRIART comme inspirateur des thèses néo-eurasistes et d’autre part sur leur diffusion par le canal de ZIOUGANOV et pas de DOUGUINE. Dont le rôle a été surestimé par Marlène LARUELLE, la spécialiste universitaire du sujet, prise d’empathie ».

YANOV affirme que THIRIART, via ses publications géopolitiques et idéologiques éditées notamment en russe par les Editions MACHIAVEL, la Maison d’édition du PCN, en 1982-1992, a directement fourni la base idéologique du courant National-patriotique du PCUS (Parti Communiste de l’Union Soviétique), puis de la Russie d’ELTSINE.

# FAUT-IL RATTACHER THIRIART ET LE PCN A L’EURASISME ?

Question ambiguë, volontairement provocatrice : faut-il rattacher THIRIART et le PCN à l’Eurasisme ?

Luc MICHEL y répond sans équivoque et avec une parfaite maîtrise du sujet :
« Ce serait mettre la locomotive après les wagons ! Je dirais donc qu’il ne faut pas le rattacher, mais il faut mettre en valeur – ce que ne font pas actuellement les auteurs, comme Marlène LARUELLE qui étudie l’Eurasisme – le rôle pivot central des idées de Jean THIRIART dans la redéfinition de l’idéologie eurasiste après 1990.
Les Eurasistes sont, à l’origine, un courant idéologique qui est né dans l’immigration russe des années 20 et qui a existé dans les années 20 et 30 (7). Les Eurasistes, à l’époque, dans la lignée de l’opposition entre Européistes et Slavophiles dans la Russie du XIXème siècle sont opposés à l’Europe. Ils opposent un monde russe eurasiatique à une Europe occidentale (…) je voudrais souligner que l’Eurasisme resurgit en Russie et dans d’autres pays européens, à partir de 1990. Il a en fait été sorti des limbes des idéologies mortes par notre courant idéologique. »

Il ajoute : « Un Mémoire universitaire, présenté en 2004 à l’Université de Liège (Belgique) par Jean-Marc LARBANOIS met cette antériorité en valeur dans le domaine de la redécouverte des Thèses « Eurasistes », qui sont l’une des caractéristiques du « National-communisme » moderne. LARBANOIS met aussi l’accent ,sans discussion aucune, sur le rôle précurseur du PCN. »

« C’est comme le souligne LARBANOIS notre collaborateur espagnol, aujourd’hui disparu, José QUADRADO COSTA qui en 1984, dans une étude intitulée INSUFFISANCE ET DEPASSEMENT DU CONCEPT MARXISTE-LENINISTE DE NATIONALITE, publiée dans un numéro spécial de notre revue CONSCIENCE EUROPEENNE (n°9, 1984), a effectivement été le premier en Europe occidentale à avoir reparlé des Eurasistes. Pas seulement des Eurasistes d’ailleurs mais aussi des milieux qui leurs sont liés, notamment le National-bolchévisme russe de l’immigration, celui d’USTRIALOV.
A partir de 1991-92, les idées de THIRIART, qui ont été diffusées en Russe et en URSS pendant toutes les années 80, émergent en Russie, notamment à l’occasion du voyage que fait THIRIART en Russie en août 1992, où il rencontre notamment ZIOUGANOV, LIGATCHEV (8), de nombreux géopoliticiens, une personnalité clé à l’époque, qui est le colonel ALKNIS qu’on va retrouver notamment plus tard à RODINA, et Alexandre DOUGUINE qui est alors peu connu et qui va se servir de la visite de Jean THIRIART comme d’un tremplin pour ses idées personnelles (9). »

# QUAND LA GEOPOLITIQUE DE THIRIART RESOUD LES CONTRADICTIONS INTERNES DE L’EURASISME

Luc MICHEL souligne encore la faiblesse d’analyse des études universitaires sur le Néo-Eurasisme :
« Ce que les commentateurs modernes de ce que l’on appelle le Néo-eurasisme en Russie n’ont pas souligné, c’est que THIRIART va en fait révolutionner le concept d’Eurasisme en résolvant la question centrale qui était celle des Eurasistes des années 30, c’est-à-dire l’opposition entre l’Europe et la Russie.
Ce que dit THIRIART, c’est que l’opposition n’a plus lieu entre l’Europe et la Russie, mais entre une grande-Europe eurasiatique de Vladivostok à Reykjavik, fusion de l’Union Européenne et de l’Union Soviétique – THIRIART parlait dans les années 80 d’empire euro-soviétique –, et l’ennemi occidental n’est plus l’Europe, mais l’Amérique. A partir de ce moment là, l’Eurasisme se redéfinit autour d’un niveau pivot qui est l’intégration eurasiatique jusqu’à l’Atlantique – ce que certains appelleront plus tard l’axe Paris-Berlin-Moscou – et en opposition aux Etats-Unis. »

Il précise que « Si on compare les théories de Jean THIRIART avec l’Eurasisme des années 20 et 30, il y a quelque points de convergence, mais qui sont liés au monde général de ce que l’on pourrait appeler la mouvance national-bolchevique, qui pour nous ne reprend pas seulement le National-bolchevisme russe de l’immigration ou allemand, mais aussi et surtout le National-bolchevisme stalinien qui est considéré par l’école universitaire américaine – celle des professeurs BRANDENBERGER et BRUDNY, bien méconnus et passés sous silence dans le monde universitaire occidental et singulièrement français – comme l’essence même du National-bolchevisme. Quels sont ces points communs ? C’est la nécessité d’un Etat puissant, la nécessité d’une économie dirigée de type socialiste, mais laissant une petite place à l’économie de marché, c’est la théorie géopolitique des grands espaces, ce sont les principes de l’espace économique fermé (10).
Mais si on met en rapport les idées de Jean THIRIART avec le Néo-eurasisme moderne, on constate que les théories de DOUGUINE mais aussi de PARADINE et d’autres ne sont qu’une copie dénaturée des théories géopolitiques esquissées par L’ECOLE EURO-SOVIETIQUE (11) dans les années 80. Tout ceci se démontre textes et publications datées à l’appui et surtout lorsque l’on replace les textes dans leur véritable chronologie de publication. »

Luc MICHEL aborde encore l’Eurasisme des Années 1920-30 et aborde des terres inconnues des néo-eurasistes russes actuels :
« On peut par contre constater d’importantes affinités entre THIRIART et ce que l’on a appelé l’EURASISME MARXISTE, la tendance dite « de Clamart » du nom d’une petite ville près de Paris où était installée leur centrale, qui est beaucoup plus proche des thèses thiriartiennes et du PCN, notamment du fait que THIRIART soit athée et matérialiste, comme je le suis moi-même, comme le sont les principaux penseurs du Communautarisme européen et que dès lors nous avons peu de sympathie pour le fatras idéologique et ésotérique qui accompagne le Néo-eurasisme de droite dans la Russie actuelle. »

# LES COURANTS NEO-EURASISTES ET LEUR VERITABLE CLIVAGE

Marlène LARUELLE oppose différents courants néo-eurasistes, qu’elle divise suivant divers clivages. Analyse non pertinente dit Luc MICHEL.

Luc MICHEL y oppose d’autres clivages : « Lorsque l’on étudie les textes de Marlène LARUELLE, puisque c’est la spécialiste, aujourd’hui, dans les milieux universitaires français de l’Eurasisme, on constate une chose : elle oppose différents courants néo-eurasistes, notamment un courant néo-eurasiste « fasciste » qui est celui de DOUGUINE, etc,
Moi je pense que le clivage n’est pas celui-là. Le clivage qui est celui de la Russie d’aujourd’hui (…) c’est entre une ligne eurasiste géopolitique réaliste, c’est celle de Jean THIRIART, où la géopolitique est un instrument de puissance au service de l’Etat, un instrument d’analyse dans les rapports internationaux et une ligne que je qualifierais d’ « Eurasisme de droite » qui est en fait celle développée principalement par DOUGUINE et qui conjugue, finalement, les thèses simples géopolitiques de THIRIART avec un fatras idéologique et ésotérique qui disqualifie ces mêmes thèses. »

Et Douguine que dit-il lui de Luc MICHEL ?
Lors d’une conférence à Paris le 30 janvier 2011, il déclare devant une assemblée consternée (où le PCN ne compte guère d’amis) :
« Je connais Luc Michel (PCN). Il a une approche trop sectaire. Idéologiquement, il est irréprochable (…) C’est pourquoi j’essaye de me distancier un peu de Luc (…) Mais qu’il fasse ce qu’il fait. »

Karel HUYBRECHTS

PCN TIMELINE - 1984 le pcn réinvente l'Eurasisme (2014 05 30) FR 2Une photo rare : A Tripoli en avril 1997, Symposium sur la Mondialisation. Rencontre à Bab El Aziza chez le Colonel Kadhafi de Luc MICHEL avec une délégation russe : de gauche à droite, A. Douguine, A. Prokhanov (Zavtra, Dyenn), Luc Michel, Ruslan Kasboutavov (président du Parlement russe en 1992, avant le putsch d’Eltsine), un ministre tchétchène.

# NOTES ET RENVOIS :

(1) Cfr. Luc MICHEL,
http://www.eode.org/eode-think-tank-geopolitique-theses-sur-la-seconde-europe-unifiee-par-moscou

(2) Entretien de Luc MICHEL avec Kornel SAWINSKI : JEAN THIRIART, LE P.C.N., LA GEOPOLITIQUE ET L’EURASIE, 2010, prépublication en version digitale Pdf par le Service de Presse du PCN (Bruxelles & Kishinev) en novembre 2010, accompagné d’un important appareil critique et d’annexes inédites.
Entretien réalisé dans le cadre de la préparation d’une Thèse de doctorat de Science politique soutenue devant la Faculté des Sciences Sociales de l’Université de Silésie (Katowic, Pologne).

(3) LARBANOIS Jean-Marc, L’ANTI-AMERICANISME DANS LES MOUVEMENTS DITS D’ « EXTREME-DROITE », DEPUIS L’ELECTION DE RONALD REAGAN JUSQU’A L’ELECTION DE BUSH FILS. AUTOUR DES TROIS GRANDS PILIERS : NOUVELLE DROITE, P.C.N. ET P.F.N. Université de Liège, Mémoire de Licence en Histoire, Année académique 2003-2004 ;
Un Mémoire (au titre malheureux) qui porte principalement sur les Années 1983-98 – Le PCN occupant la place majeure dans cette thèse – et la naissance du PCN en Belgique, avec une longue interview de Luc MICHEL sur 50 pages, une analyse fouillée de la presse francophone du PCN (1983-98) et de nombreux documents (in extenso : textes, manifestes, extraits de presse, interviews) ;

Critique et extraits du Mémoire in :
LA NATION EUROPEENNE – THE EUROPEAN NATION – LA NAZIONE EUROPEA, Revue doctrinale du Communautarisme européen, Publiée par le PCN et le CEPSE – Centre d’Etudes Politiques et Sociales Européennes, en collaboration avec le CEREDD et l’INSTITUT D’ETUDES « JEAN THIRIART », Bruxelles, N°, 1 (2e série), juin 2005.
A télécharger sur : ICI

(4) José CUADRADO COSTA, « Les débuts d’une pensée « des grands espaces » lors de l’émigration russe (1921) » (Ustrialov et les Eurasistes), in INSUFFISANCE ET DEPASSEMENT DU CONCEPT MARXISTE-LENINISTE DE « NATIONALITE », MARX-ENGELS-LENINE-STALINE-ORTEGA Y GASSET-THIRIART, n° spécial de la revue CONSCIENCE EUROPÉENNE, Charleroi, n° 9, 1984.

Version russe : Жозе КУАДРАДО КОСТА, « Зарождение идеи « больших пространств » в кругах русской эмиграции (1921 г.) » (Устрялов и евразийское Движение), in Неполнота и устарелость марксистско-лениниской теории « национальностей ». Концепции Ортега-и-Гассета и Тириара по национальному вопросу в сравнении с таковыми Маркса, Ленина и Сталина, publié en annexe de : ЗАВТРА ЛИ ТРЕТЬЯ МИРОВАЯ ВОЙНА ? КТО УГРОЖАЕТ МИРУ ?, n° spécial en langue russe de la revue CONSCIENCE EUROPEENNE, Charleroi, n° spécial, décembre 1984.

(5) Marco MONTANARI, introduction à l’édition italienne d’ « ETAT ET PUISSANCE », in Gennadij A. ZJUGANOV, STATO E POTENZA, Edizioni all’Insegna del Veltro, 2000.

(6) Dr Alexander YANOV « THE PUZZLES OF PATRIOTIC COMMUNISM, GENNADI ZYUGANOV, THE RUSSIAN MILOSEVIC? », PUBLICATION SERIES, Nr 12, ISCIP / Institute for the Study of Conflict, Ideology and Policy, Boston University, USA, Juin 1996.

(7) Marlène LARUELLE, Observatoire des États post-soviétiques (INALCO), chercheur associé à l’Institut français d’études sur l’Asie centrale (Tachkent).
« Alexandre Dougin : esquisse d’un eurasisme d’extrême-droite en Russie post-soviétique », REVUE D’ÉTUDES COMPARATIVES EST-OUEST, CNRS, n° 3, 2001, p. 59-78 ;
« L’Empire après l’Empire : le néo-eurasisme russe », CAHIERS DU MONDE
RUSSE, Paris, EHESS, vol. 42, n° 1, janvier-mars 2001, p. 71-94 ;
« Aleksandr Dugin: A Russian Version of the European Radical Right? », OCCASIONAL PAPERS # 294, THE KENNAN INSTITUTE (a division of the Woodrow Wilson International Center for Scholars), Washington, sd;
et LA QUETE D’UNE IDENTITE IMPERIALE. LE NEO-EURASISME DANS LA RUSSIE CONTEMPORAINE, Paris, Pétra 2007.

(8) Cfr l’entretien à Moscou en août 1992 entre Egor LIGATCHEV ( ex n° 2 du PCUS) et Jean THIRIART, in « IN MEMORIAM JEAN THIRIART », Ed. MACHIAVEL , Charleroi-Bruxelles-Budapest, 1993.

(9) Luc MICHEL, « L’impact Du « Communautarisme Européen » A L’est. 1ère Partie, Du KPRF Au PCN : La Mouvance National-Communiste », LA CAUSE DES PEUPLES, Bruxelles & Paris, n° 21 – décembre 2003 ;
Article consultable sur : ICI

(10) Cfr. Luc MICHEL, « la seconde mort du commerce mondial », in Luc MICHEL et Jean THIRIART, LA GUERRE ECONOMIQUE EUROPE-USA, n° spécial de la revue CONSCIENCE EUROPÉENNE, opus cit. ;
Version russe : Люк МИШЕЛЬ, « Экономический национализм против мировой экономики » (Nationalisme économique contre économie mondiale), in ЭЛЕМЕНТЫ, opus cit. ;
Et Jean THIRIART, « Le Nationalisme Economique Européen », in Luc MICHEL et Jean THIRIART, LA GUERRE ECONOMIQUE EUROPE-USA, n° spécial de la revue CONSCIENCE EUROPÉENNE, ibid.

(11) José CUADRADO COSTA, Luc MICHEL et Jean THIRIART, TEXTES EURO-SOVIETIQUES, Ed. MACHIAVEL, 2 vol. Charleroi, 1984 ;
Version russe : Жозе КУАДРАДО КОСТА, Люк МИШЕЛЬ и Жан ТИРИАР, ЕВРО-СОВЕТСКИЕ ТЕКСТЫ, Ed. MACHIAVEL, 2 vol., Charleroi, 1984.
Ce recueil de textes fut édité en langues française, néerlandaise, espagnole, italienne, anglaise et russe.
Et : Жан ТИРИАР, « Евро-советская империя от Владивостока до Дублина », in ЗАВТРА ЛИ ТРЕТЬЯ МИРОВАЯ ВОЙНА ? КТО УГРОЖАЕТ МИРУ ?, n° spécial en langue russe de la revue CONSCIENCE EUROPÉENNE, Charleroi, n° spécial, opus cit. ;
________________________

PCN-Timeline 1984-2014 /
Cette Année le PCN, organisation transnationale d’Opposition extra-parlementaire, fête ses 30 ans. Bientôt pour l’événement deux nouveaux sites : ‘PCN-NCP TIMELINE’ dédié à l’histoire, à l’idéologie et aux combats de notre Organisation. Et ‘PCN-NCP AGITPROP’, le nouveau site d’information du PCN …
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article