Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:07

 

 

PIH - LM maidan and oligarchs (2014 03 03) ENGL

 

 Luc MICHEL for PCN-NCP INFO / 2014 03 03/

with RT – lucmichel.net – PCN -SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

“It’s still a long way to « DEMOCRACY » ….President Oleksandr Turchynov appointed one biljonaire taking over from another … Are there only biljonaires in Ukraine at the top. What is the system called : Biljonairecrazy. No wonder that the government runs out of money”

- A reader of the Kyiv Post today.

This sunday, the desesperate move of the fascist junta of Kiev to take back control on the east reveals the true nature of the so-called maidan … The self-proclaimed government in Kiev has appointed two of Ukraine’s richest men to govern large industrial regions in the defiant east. One of the reasons for the Maidan protest was the influence the rich have on politics in the country. The appointments of new governors of Donetsk and Dnepropetrovsk Regions are among 18 made on Sunday by Kiev, which is struggling to consolidate power after the coup which ousted President Yanukovich last month. The popular uuprising of the pro-russian east makes this illegall move of Kiev without effects.

IGOR KOLOMOYSKY, UKRAINE’S THIRD-WEALTHIEST MAN

The newly-appointed Dnepropetrovsk governor is Igor Kolomoysky, Ukraine’s third-wealthiest man, with an estimated fortune of $2.4 billion. He co-owns the informal commercial group Privat, which includes Ukraine’s largest bank Privatbank, which Kolomoysky heads, as well as assets in the oil, ferroalloys and food industries, agriculture and transport. A former ally of Yulia Tymoshenko, Kolomoysky reportedly had a falling out with her and refused to finance her election campaign in 2010, which the ex-prime minister subsequently lost to Yanukovich. Kolomoysky was reported to be a principal sponsor of the UDAR party, which is one of the three fueling the street campaign to oust Yanukovich. Kolomoysky has a dual Ukrainian-Israeli citizenship and controls his business empire from Switzerland.

SERGEY TARUTA, AMONG THE TOP-10 WEALTHIEST PEOPLE IN UKRAINE

The new governor of Donetsk Region is Sergey Taruta, who is estimated to worth around $2 billion, putting him among the top-10 wealthiest people in Ukraine. He heads ISD, one of the biggest mining and smelting companies in the world, and also own Donetsk-based Metallurg Football Club. Not a stranger to politics, he used to sponsor Viktor Yushchenko, who came to power in Ukraine after the Orange Revolution of 2004. Among his personal habits is a reputed love for luxurious jewelry and ostentatious gold statues, reports RT’s Peter Oliver.

The appointments will have “a positive effect on the regional aspect,” believes Vladimir Groisman, who was appointed vice-president for regional development in the self-installed government by the junta. “They are well-known and wealthy people. They had a choice – they could by a plane ticket or fly their own plane and go to another country and wait for the developments there. Or they could take responsibility. I respect their choice,”(sic) he said.

ON WHICH SIDE ARE THE OLIGARCHS ?

Among the accusations mounted on Yanukovich by protesting crowds in Kiev was the charge that he used his presidential power to take over assets of Ukrainian businessmen and make an illegal fortune for himself and his allies. Some Ukraine observers suggested that the oligarchs, threatened by presidential greed, financed the Maidan protests, seeing them as leverage on the government. After his ouster, photos from Yanukovich’s opulent residence of gilded furniture and a private zoo in suburban Kiev made headlines worldwide. There is little doubt that many of those who sought to topple him for being corruptly enriched would eye the appointment of affluent businessmen to offices of power with a deal of suspicion. NOTE that the chief of the junta Arseni Iatseniouk is the happy owner of similar residence located … a few hundreds meters of the Yanukovich’s opulent residence.

“IS THAT WHAT THE PEOPLE DIED FOR AT THE MAIDAN?” (KIEV MEDIAS)

The feeling is palpable in many comments in Ukrainian media of the west side.

“That’s good news. I’m tired of those businessmen in power,” said one sarcastic commenter at the site of the Ukrainskaya Pravda a leading online news service.

“It’s OK. The oligarchs have been controlling the regions anyway. I think they will provide order, because only they have the authority, unlike some middle-rank appointees,” soothes another one.

“Are they handing out fiefs? I’m sick of it. Is that what the people died for at the Maidan?” another commenter says.

“There is also the regional aspect”, which Groisman mentioned, comments RT. “The better-developed industrial east of Ukraine depends on business ties with Russia and would be hurt badly by the EU association agreement, which the new government wants to sign as soon as possible”.

Mistrust towards Kiev is growing in the east, with several regions already declaring they would not be taking orders from the capital. In Kharkov ten days ago, the ‘congress of the Eastern region”, with 3000 governors, regional deputies, mayors, decided of “self-administration”… The defiant regions seek greater autonomy from the central authorities. Having the right to elect their own governors as opposed to have them appointed in Kiev, is one of the demands regularly voiced at the protest rallies in eastern and southern Ukraine. The exemple of the Republic of Crimea and its referendum on autonomy will be contagious on the east.

Luc MICHEL

Photomontage de John Heartfield : “Der Sinn des Hitler-Grußes“, Titelbild der Arbeiter Illustrierten Zeitung (AIZ, 16. Oktober 1932, DHM, Berlin)

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

PIH - LM maidan and oligarchs (2014 03 03) ENGL 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:07

 

 

LM.NET - EN BREF crimee libye hypocrisie (2014 03 03) FR 1

 

Luc MICHEL/ En Bref /

avec Libération – AFP – PCN-SPO / 2014 03 03 /

«Une agression à la soviétique» en Crimée selon le Canada …

Qui a commandé pour l’OTAN l’agression contre la Libye, les bombardements de Tripoli et Syrte, qui ont fait plus de 70.000 morts et détruit le pays le plus prospère d’Afrique, la Jamahiriya de Kadhafi. Déjà oublié le général canadien Bouchard, le boucher de Libye ?

Le ministre canadien des Affaires étrangères John Baird a donc osé qualifié ce dimanche l’intervention humanitaire militaire russe en Ukraine d’«agression à la soviétique». «Nous voulons forcer le président Poutine à arrêter cette agression», a ajouté Baird, de retour d’une visite à Kiev, où il a rencontré l’ancienne Première ministre Ioulia Timoshenko, sortie de prison par les domestiques du NATO . Le chef de la diplomatie canadienne a ajouté, au cours d’une conférence de presse dimanche à Toronto, que «des sanctions seraient prises contre la Russie si elle continuait «à faire preuve d’une indifférence flagrante aux appels unifiés de la communauté internationale». Une « Communauté » réduite à Washington et à ses alliés anglo-saxons et arabes et à ses domestiques de l’UE.

DOUBLE LANGAGE ET MORALE A GEOMETRIE VARIABLE

Double langage et morale à géométrie variable, médias et propagande orwelliennes. Ou oublie que le monde de 1984 n’est pas celui du totalitarisme de la vulgate libérale (façon Harendt ou Aron), mais le futur de l’Occident anglo-Saxon, cette « Oceania » de chauchemard qui annonçait prophétiquement notre XXIe Siècle américanisé. Arrogance et hypocrisie sont les deux caractéristiques principale de cet Occident made in USA …

D’autres comparent Poutine à Hitler (sic) et la Révolution populaire en Crimée à un « nouveau Munich de 1938 » (resic). Les mêmes qui ont mis au pouvoir à Kiev, par le putch du 21 février parrainé pat le NATO, de vrais héritiers d’Hitler, de Bendera ou des SS ‘galiciens’ : les néofascistes de Svoboda (ex Parti National Social Ukrainien) et les néonazis radicaux de Preaviy Sektor. Les mêmes qui oublient, ou font semblant d’oublier que cette Armée russe est l’héritière directe, elle, des combattants de Moscou, Stalingrad et Berlin. Sans qui le XXe siècle aurait été celui d’Hitler. Et que l’insurrection populaire de Crimée et du peuple de l’Est ukrainien se fait sur les valeurs antifascistes précisément de ceux qui ont vaincu Hitler et Bendera !

Luc MICHEL

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

LM.NET - EN BREF crimee libye hypocrisie (2014 03 03) FR 2

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:06

 

 

-

Emission « Sans Détour »

animée par Joli-beau Koubé.

Théme : « LES EVENEMENTS D’UKRAINE, LA CRIMEE ET L’INTERVENTION RUSSE »

Ce soir 2 mars 2013 / 19h (Paris – Bruxelles – Yaounde)

sur CAMEROON VOICE – RADIO CAMEROUN

Radio internationale / Montréal – New-York – Paris – Yaounde …

Ecouter l’émission en direct sur:

http://cameroonvoice.com/radio/radio.html

Plateau :

Joli-beau Koubé – Mikhail Gamandiy-Egorov – Fabrice Beaur – Luc Michel

QUE SE PASSE-T-IL EN UKRAINE, OU L’HISTOIRE S’ACCELERE ?

En Ukraine les événements se sont accélérés depuis les débuts du ‘Maidan 2013’, une nouvelle « révolution de couleur » en Ukraine. Du putch de l’Opposition pro-occidentale à Kiev il y a deux semaines au soulèvement de l’Est et de la Crimée pro-russes et à l’intervention russe de ces derniers jours …

Premier round :  le 21 février, profitant d’un accord entre le gouvernement et l’opposition (garanti par Paris, Berlin et Varsovie) et des JO de Sotchi (obligeant la Rusie à la réserve), l’opposition a pris le pouvoir par un putch armé, parrainé par Washington et Bruxelles, et dont le fer de lance sont les néofascistes de Svoboda (ex partenaire du FN français) et les néonazis de la milice Praviy Sektor (secteur droit). Le Parlement, sous la menace, a déchu le président élu Ianoukovitch, qui a du prendre la fuite. La constitution est grossièrement violée, avec l’accord des USA, de l’UE et de l’OTAN. Un changement de régime, qui rappelle les méthodes du parti nazi en 1933, a eu lieu : nouveau président, nouveau gouvernement et premier ministre, entrée de Svoboda et Praviy Sektor dans les ministères de force (intérieur, armée).

Second round : Immédiatement des mesures anti-russes sont prises, notamment l’abrogation du Russe comme langue officielle (dans une Ukraine où le Russe est la langue maternelle ou sociétale de 60% de la population). Le rapprochement avec Moscou (clé de l’aide économique russe) dénoncé. Des mesures répressives et un climat de terreur politique s’installe, la police (dont les ‘Berkouts’ unités d’élite) et l’armée sont épurées. 140.000 russophones demandent l’asile politique en Russie.

Troisième round : Vendredi passé le 21 février, alors que les JO de Sotchi se terminent, l’Est ukrainien se mobilise. Un ‘Congrès des régions de l’Est’ (l’Ukraine est un état semi-fédéral) se tient à Kharkov qui prend partie pour « l’auto-administration ». Répression immédiate, le gouverneur (parti des régions) de la région doit fuir en Russie, des commandos arrivent à Kharkov mercredi 26 février et s’emparent de la Mairie. Samedi 22 février, la Crimée commence à se soulever depuis Sébastopol. Des ‘milices d’auto-défense’ sont créées. Les ‘Berkouts’ les rejoignent et refusent leur dissolution par Kiev. La foule ou les parlements régionaux commencent à élire de nouveaux maires et gouverneurs pro-russes. Ce Vendredi 28 février elles apparaissent en uniformes dans plusieurs villes. Ianoukovitch parle depuis la frontière russe et la Russie le reconnaît toujours comme président. Dans la nuit de ce vendredi les forces de Kiev tentent un coup de force à Sébastopol.

Quatrième round : ce samedi 1er mars tout l’Est, et pas seulement la Crimée, se soulève. Des drapeaux russes sont hissés sur toutes les grandes villes. A Moscou au matin, la Douma appelle Poutine à intervenir. A 14h, le Sénat se réunit et vote à l’unanimité l’intervention, « sur tout le territoire ukrainien ». Les milices néofascistes arrivées à l’Est sont neutralisées par des foules en colère, sur laquelle elles tirent à Kharkov. L’Armée russe, depuis ses bases de Crimée (où elle est installée légalement jusqu’en 2047), neutralise l’armée ukrainienne en Crimée et se déploie à l’Est. Obama et l’OTAN protestent, la Russie rappelle son ambassadeur à Waqshington …

# PARMI LES SUJETS TRAITES PAR LES INVITES :

 * Par Luc MICHEL :

1/ les événements : la révolution de couleur, l’action de l’UE et du NATO, celle des réseaux américains, les réactions de Moscou, la manipulation médiatique (le ‘storytelling’) des médias de l’OTAN …

 2/ le fonds géopolitique : le vrai agenda est celui de l’OTAN (expansion à l’Est continue depuis 1992), le rôle de l’Ukraine (Brezinski, Thiriart) et de la Crimée, le partenariat oriental de l’UE enlisé, 

3/ le fonds idéologique : les deux Ukraines, que tout sépare, la véritable nature du Maidan,

4/ les similitudes en terme de valence géopolitique ( vu de Moscou et de Bruxelles/Washington) entre la Crimée , la Transdniestrie, l’Abkhazie et l’Ossetie du Sud,

5/ Ukraine – Syrie – Venezuela : un même processus d’agression occidentale, ‘révolutions de couleur’ et ‘printemps arabe’, ce qui se passe et va se passer à Caracas.

* Par Mikhail GAMANDIY-EGOROV :

1/ Que représentent véritablement les événements en Ukraine,

2/ le parallèle entre la Syrie et l’Ukraine,

3/ Comment les autorités russes ont-t-elles réagi jusqu’à maintenant en ce qui concerne les événements ukrainiens,

4/ La Russie avait récemment accordé un crédit de 15 milliards de dollars US à l’Ukraine, dont une première tranche de 3 milliards a déjà été transferé. Qu’en sera-t-il maintenant,

5/ Y-a-t-il un risque réel de sécession aujourd’hui en Ukraine,

6/ Le changement de pouvoir à Kiev peut-il où va-t-il modifier les termes de l’accord de Kharkov du 21 avril 2010 relatif au prolongement du bail de la flotte Russe à Sébastopol jusqu’en 2042,

* Par Fabrice BEAUR :

1/ le point de vue russe sur les événements d’Ukraine, ce que pensent les media russes et l’opinion russe de la situation en Ukraine actuellement,

2/ une information minorée dans les media occidentaux : à savoir la présence très importante de l’extrême-droite dans les rangs de l’opposition,

3/ D’un côté, il y a les médias occidentaux qui parlent de « révolution » et les médias russes qui parlent de « Coup d’Etat ». Qui a vraiment raison ?

4/ l’impact de la situation en Crimée en Russie même, dans la région frontalière du Kouban.

# LES INVITÉS :

 Mikhail GAMANDIY-EGOROV/ BIO EXPRESS /

Mikhail Gamandiy-Egorov, 26 ans, Moscovite, enfance au Maroc, études supérieures en France. Diplômé de la Sorbonne (Paris).

Partisan du partenariat Afrique-Russie et de la souveraineté des Etats.

Depuis tout récemment cadre de SKOLKOVO, la « Silicon Valley russe ».

Chroniqueur pour le Service francophone de Radio d’Etat russe « La Voix de la Russie », éditeur du Blog ‘L’Axe Russie-Afrique’, éditorialiste pour ‘Trans-Europa Médias’ (Brussels-South)  :

http://french.ruvr.ru/by_author/89470235/

Blog : http://afriquerussie.wordpress.com/

Fabrice BEAUR/ BIO EXPRESS /

Fabrice Béaur, Secrétaire-Général du PCN-NCP, organisation transnationale extra-parlementaire (mais qui a eu des députés en Belgique dans les Années 90), aujourd’hui active dans les deux Europes. Centrale à Bruxelles, secrétariats à Paris, Kichinev (Moldavie), Moscou, Sotchi (Caucase) et Istanbul (le n°3 du PCN est turc).

Spécialiste des médias et des réseaux sociaux.

Habite en Russie près de Sotchi. Travaille (consultant) entre Moscou et le Kouban, la région sud de la Russie, au bord de la Mer Noire et au pied du Caucase.

Marié avec une russe qui fut une cadre de NASHI, le mouvement antifasciste de la jeunesse, organisation de jeune pro-poutine très actif et importante dans les années des deux premiers mandats de Poutine en tant que président de la Fédération de Russie.

Deux enfants.

 Luc MICHEL/ BIO EXPRESS /

Luc Michel, 56 ans et plus de 40 ans d’une vie politique engagée au service d’une idée force : ‘la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavik’. Considéré comme un ‘intellectuel slavophile’ et un adversaire radical de l’OTAN. Editeur, il dirige les Editions MACHIAVEL depuis 1982.

Entre 1983 et 1991 anime avec Jean Thiriart « l’Ecole géopolitique euro-soviétique » qui envisageait la fusion entre URSS et UE. L’Eurasisme russe, de droite (Douguine) comme de gauche (Zouganov), en est issu après 1992.

Cette action intellectuelle débouche aussi sur une action politique, une praxis : le PCN-NCP, Il anime aussi un Think Tank, EODE, ‘Eurasian Observatory for Democracy and Elections’, qui défend la même idée.

Depuis les Années 80, Luc Michel a voyagé dans toute l’Europe de l’Est (en plus d’une action permanente en Afrique et Pays arabes depuis le milieu des Années 90) : Pays baltes, Europe centrale, Russie, Sibérie, Belarus, Yougoslavie, Caucase, Balkans … Nombreuses missions pour EODE qui organise du monitoring électoral. Nombreuses actions politiques, meetings ou conférences pour le PCN.

Il connaît particulièrement l’Ukraine, la Moldavie et la Transdniestrie (PMR). Il a notamment écrit pour EODE un Rapport de 250 pages sur la PMR et la Moldavie, très diffusé (3 éditions depuis 2006) :

Enfin il a orienté aussi à l’Est sa vie privée, compagne ukrainienne, puis marié à une Russe de Riga (Lettonie). Sa compagne actuelle est native de Transylvanie.

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

___________________________ 

http://www.lucmichel.net/

 RC - Emission Ukraine 2 (2014 03 02) FR 2

 

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:06

 

PCN-TV - LM sur Afrique Media Tv 3 (2014 03 02) FR

 Emission LE DEBAT PANAFRICAIN/

 avec PCN-SPO/ 2014 03 02 /

 http://www.lucmichel.net/

 « j’ai éte ému par ses interventions sur Africa Media.

 C’est ce genre d’Européens que nous cherchons »

 - Un téléspectateur africain (sur Facebook).

 VOIR ce dimanche 2 mars 2014 après-midi de 13H00 à 19H30

 (attention démarrage possible entre 12h30 et 13h30 suivant les aléas des émissions précédentes)

 Luc MICHEL sur l’UKRAINE et le VENEZUELA (notamment)

 parmi les invités de la TV panafricaine AFRIQUE MEDIA …

 … en streaming sur http://lb.streamakaci.com/afm/

 SUJETS DU ‘DEBAT PANAFRICAIN’

 DU DIMANCHE 2 MARS 2014 :

 SUJETS D’ACCEUIL :

 1- COTE D’IVOIRE : Guillaume SORO dit avoir rencontré le président OUATTARA, et que le chef de l’état ivoirien se porte très bien.  (Paul NKEN, Dr BASSILAKIN)

 2- GABON/PRESIDENTIELLE : Le positionnement politique actuel de Jean Ping, ancien président de la Commission de l’Union Africaine (UA), aurait-il un quelconque lien avec l’audit lancé dans les milieux du pétrole ? (Patrick SAPACK, François BIKORO)

 3- RDC/SOUDAN : Le président Joseph KABILA entre le marteau et l’enclume. La CPI a «demandé à la République démocratique du Congo d’arrêter immédiatement Omar el-Béchir, qui est à Kinshasa pour le sommet des chefs d’État et de gouvernement du Marché commun de l’Afrique de l’Est et australe et de le remettre à la Cour», a-t-elle indiqué dans un communiqué. (ERIC YOMBI, BAAH MAMADOU)

 4- MAROC/FRANCE: Le Maroc a décidé de suspendre «l’exécution de tous les accords de coopération judiciaire avec la France», dans le cadre de la querelle diplomatique née de plaintes à Paris visant le patron du contre-espionnage marocain. A quoi doit-on s’attendre ? (JP SAMNICK, Pd BAONGLA)

 5- DOUBLE NATIONALITE : à qui profite la loi ? (NOUHA SADIO, Richard NTONDO)

 6- VENEZUELA : le Chavisme, difficile héritage pour NICOLAS MADURO ?

 (panorama du sujet introduit par Luc Michel)

 SUJETS A DEBATTRE :

 1- RCA : SAGARIS joue les prolongations. A quelle fin ?

 2- NIGERIA/FRANCE : Hollande à Abuja : prémices d’une intervention internationale contre BOKO HARAM ?

 3- MAROC : Tournée du Roi Mohamed VI en Afrique Subsaharienne. Quel impact ?

 4- CRISE EN UKRAINE : Vers une scission du pays ?

 LA CHAINE PANAFRICAINE ‘AFRIQUE MEDIA’ :

 « PRESENTER UNE AUTRE AFRIQUE »

 La chaîne AFRIQUE MEDIA, chaîne panafricaine à caractère informationnel et thématique : l’information  des africains  sur les enjeux internationaux, la chaîne  de référence  miroir de l’Afrique …

 La Vision de AFRIQUE MEDIA : leitmotiv, lever un pan de voile sur la nouvelle Afrique, une Afrique loin des clichés longtemps dépeints sur les toiles occidentales. Une Afrique forte, une Afrique  dynamique, une Afrique  participant à la construction  du monde. Un souci majeur  pour l’Afrique : être un pont virtuel sur lequel l’Afrique marchera  pour se réapproprier  l’Histoire, son histoire, mais aussi la réécrire avec ses propres mots. Un autre  point important pour l’équipe de la TV est de faire vivre l’actualité sur le vif, dans  un monde  qui se transforme et une actualité qui évolue. L’ultime ambition de la TV est de créer une synergie, de rapprocher  les africains d’ici et d’ailleurs, sous la coupole de la construction  du continent, afin que toutes les forces soient réunies pour offrir aux générations africaines futures une Afrique dont elles seront fières.

 KH / PCN-SPO

 _____________________

 # TV panafricaine AFRIQUE MEDIA …

Website : http://afriquemedia.tv/

 Streaming : http://lb.streamakaci.com/afm/

PCN-TV - LM sur Afrique Media Tv 3 (2014 03 02) FR 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:05

 

PIH - LM ukraine libe panique (2014 03 01) RU 2 Luc MICHEL & Fabrice BEAUR pour PCN-INFO / 2014 02 27 /

 avec RIA Novosti –lucmichel.net – PCN-SPO /

 http://www.scoop.it/t/pcn-spo

 https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 Libe est en pleine panique ce samedi matin .

 Comme tous les médias de l’OTAN. Pour une fois écouter ou lire les mercenaires médiatiques de Washington est réjouissant. Panique qui répond étroitement à celle de la Junte fasciste de Kiev. Les putchistes de Kiev et Lviv sont « sonnés » nous dit France 3.

 On n’est plus en train d’applaudir les putchistes néofascistes de Kiev parrainés par les USA, l’OTAN et l’UE, présentés comme des ‘démocrates pro européens’ (sic) … Les nazis antisémites et anti UE de PRAVIY SEKTOR doivent bien en rire.

Une véritable REVOLUTION POPULAIRE soulève l’est ukrainien et pas seulement la Crimée qui n’en est que l’épicentre. Démocratie directe, milices d’auto-défense, auto-administration : les petit-bourgeois bobos parisiens ou bruxellois doivent en avoir le slip tout sali.

 “L’UKRAINE PRO RUSSE SE SOULEVE” TITRE L’AFP …

 LA REVOLUTION CONTRE LE MAIDAN FASCISTE EST EN MARCHE !

 «Je ne reconnais pas le nouveau président par intérim (un bendériste),

 je suis contre l’ukraïnisation forcée. Je suis citoyenne soviétique,

 je veux vivre dans la paix»

 - Tatiana Leonova (Odessa)

 Odessa – qui a hissé le drapeau rouge soviétique-, Donetsk, Kharkov, Simféropol, Sébastopol. Et encore Melitopol, Yevpatoria and Mariupol. Et d’autres villes encore, loin de la Crimée … « Les points chauds se multipliaient dans l’est et le sud russophones de l’Ukraine », selon des correspondants de l’AFP, « qui ont observé des irruptions d’hommes armés dans plusieurs sites stratégiques ou d’importantes manifestations pro-russes ».

 Des dizaines de personnes ont été blessées à Kharkov (est de l’Ukraine) par des miliciens fascistes arrivés de Kiev mercredi (et arrêtés enfin), en marge d’une manifestation pro-russe qui a conduit à la prise d’assaut du siège de l’administration régionale par quelque 300 manifestants. Plus de 20.000 personnes ont manifesté samedi matin à Donetsk, fief du président élu Viktor Ianoukovitch dans l’est de l’Ukraine, contre les nouvelles autorités de Kiev en brandissant des drapeaux russes. Sur un podium improvisé, des intervenants déclaraient soutenir « l »aspiration de la Crimée à rejoindre la Russie ».

 MOSCOU INERVIENT POUR PROTEGER LES CIVILS

 Et la russophobie si facile dans les rédactions, surtout que ces putains médiatiques sont bien payées, trouve son effet boomerang. Le président russe a demandé et obtenu à l’unanimité ce samedi au Conseil de la Fédération d’approuver « le recours aux forces armées russes sur le territoire de l’Ukraine, jusqu’à la normalisation de la situation politique dans ce pays ». Sur le territoire de l’Ukraine et pas en crimée …

 La Douma elle a appelé Poutine à intervenir ce matin.

 La Douma (chambre basse du Parlement russe) avait demandé ce samedi matin au président Vladimir Poutine de «protéger par tous les moyens» la population de Crimée «contre l’arbitraire et la violence», a déclaré son président, Sergueï Narychkine. «Les députés appellent le président à prendre des mesures pour stabiliser la situation et protéger par tous les moyens la population contre l’arbitraire et la violence en Crimée», a déclaré Narychkine

 Visiblement on s’assied à Moscou sur les mises en garde arrogantes d’Obama et de l’OTAN dont les médias occidentaux se gargarisaient hier. « Dans le bras de fer diplomatique comme sur le terrain, la Russie apparaît de son côté souvent avec un coup d’avance. » avoue Libé. Le Sénat russe a ainsi estimé que Obama avait franchi une «ligne rouge» avec sa mise en garde à Moscou et indiqué qu’il allait demander au Président Poutine le rappel de l’ambassadeur de Russie aux Etats-Unis.

 A Moscou généralement on rend les claques par deux …

 Luc MICHEL & Fabrice BEAUR

 ________________________

 http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:04

 

 

PIH - LM ukraine libe panique (2014 03 01) RU 1

 Люк МИШЕЛЬ & Фабрис БЭОР

2014 01 03 /

http://www.lucmichel.net/

 Журнал Libe в полной панике в эту субботу утром.

Аплодисментам в пользу неофашистских путчистов в Киеве пришел конец. Путчистов, которых поддерживает США и НАТО, и которых выдавали за « про-европейских демократов »… Антисемитские и анти европейские представители Правого сектора наверно хорошо посмеялись.

 А в то же время происходит настоящая НАРОДНАЯ РЕВОЛЮЦИЯ, и не только в ее эпицентре (в Крыму), а на всем юго-востоке страны.

 Прямая демократия, группы самообороны, самоуправление : у маленьких парижских и брюссельских буржуев уже наверно полностью грязные трусы.

 И теперь низкая русофобия западных редакций, где кстати хорошо платят, пришла к эффекту бумеранга. Российский президент подал проект в Совет Федерации на « использование вооруженных сил Российский Федерации на Украине » до нормализации ситуации в стране. А Государственная Дума призвала Путина к реакции сегодня утром.

 Тем самым и судя по всему, Москва наплевала на « предупреждения » Обамы и НАТО, которыми так пестрили западные СМИ еще вчера.

В Москве возвращают пощёчины вдвойне …

 Люк МИШЕЛЬ & Фабрис БЭОР

____________________________

 * Люк МИШЕЛЬ (Luc MICHEL) /

https://www.facebook.com/luc.michel.505

https://twitter.com/LucMichelPCN

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

* Фабрис БЭОР (Fabrice BEAUR) /

https://www.facebook.com/fabrice.beaur

 

PIH - LM ukraine libe panique (2014 03 01) RU 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 03:03

 

EODE-TV - RC sur l'Ukraine, Emission COMPLETE (2013 12 15) FR

Emission « Sans Détour »

 animée par Joli-beau Koubé.

 Théme : « L’UKRAINE ENTRE EST ET OUEST. COMPRENDRE LA CRISE A KIEV »

du 15 décembre 2013

 Sur CAMEROON VOICE – RADIO CAMEROUN

 Radio internationale / Montréal – New-York – Paris – Yaounde …

 Ecouter l’émission complète sur:

 https://vimeo.com/87648836

 Plateau :

 Joli-beau Koubé – Mikhail Gamandiy-Egorov – Luc Michel

 # PARMI LES SUJETS TRAITES PAR LES INVITES :

 * Par Luc MICHEL :

 1/ les événements : la révolution de couleur, l’action de l’UE et du NATO, les réactions de Moscou, la manipulation médiatique (le ‘storytelling’) des médias de l’OTAN, pourquoi l’Ukraine n’a pas signé …

 2/ le fonds géopolitique : le vrai agenda est celui de l’OTAN (expansion à l’Est continue depuis 1992), le rôle de l’Ukraine (Brezinski, Thiriart), le bloc Ukraine-Moldavie-PMR, le partenariat oriental de l’UE et ce que sont les « processus de transition » (fondamental) ;

3/ le fonds idéologique : les « deux Europes », l’intégration eurasiatique que construit Moscou à l’Est, l’UE enjeu entre l’Atlantisme (Washington) et l’Eurasie ou la ‘Grande-Europe’ (Moscou) ;

 4/ la vraie nature de l’UE : ‘Natoland’, colonie US, géant économique en crise et nain politique, le rôle de l’OTAN, le rôle de l’Allemagne, de la Pologne et de la Roumanie.

 Selon Luc Michel, La clé est de comprendre trois choses :

 - GEOPOLITIQUEMENT on est dans un agenda de l’OTAN, l’UE n’est qu’un instrument. (Lire Brezinski et Thiriart sur le rôle géopolitique central de l’Ukraine) …

 - IDEOLOGIQUEMENT on est dans la rivalité entre Bruxelles et Moscou, les DEUX Europes, les deux alternatives pour l’unification du continent ;

 - Le problème n’est pas Ukrainien mais global :

 le front DIRECT est celui du bloc Ukraine/Moldavie/PMR (la soi disant ‘Transnistrie’, qui est le PIVOT géopolitique russe là bas),

 le front SECONDAIRE est celui des pays visés (dans le sens militaire) par le ‘partenariat oriental de l’UE’ (en échec en Arménie, au Belarus et pour l’instant à Kiev),

 la plate-forme d’agression est la Roumanie (colonie servile du NATO et UE) et la Pologne.

 * Par Mikhail GAMANDIY-EGOROV :

 1/ la crise vue de Moscou, les économies russes et ukrainiennes et leurs liens réciproques ;

 2/ les industries d’armement russes et ukrainiennes imbriquées, ce que signifierait l’Ukraine dans le Bloc UE/NATO, les avertissements du ministre russe des Industries d’Armements Rogozine ;

 3/ l’affectif de la question ukrainienne en Russie, ce qu’est l’Ukraine pour la Russie, historiquement et géopolitiquement.

 # LES INVITÉS :

 Mikhail GAMANDIY-EGOROV/ BIO EXPRESS /

 Mikhail Gamandiy-Egorov, 26 ans, Moscovite, enfance au Maroc, études supérieures en France. Diplômé de la Sorbonne (Paris).

 Partisan du partenariat Afrique-Russie et de la souveraineté des Etats.

 Depuis tout récemment cadre de SKOLKOVO, la « Silicon Valley russe ».

 Chroniqueur pour le Service francophone de Radio d’Etat russe « La Voix de la Russie » :

 http://french.ruvr.ru/by_author/89470235/

 Blog : http://afriquerussie.wordpress.com/

 Luc MICHEL/ BIO EXPRESS /

 Luc Michel, 56 ans et plus de 40 ans d’une vie politique engagée au service d’une idée force : ‘la Grande-Europe de Vladivostok à Reykjavik’. Considéré comme un ‘intellectuel slavophile’ et un adversaire radical de l’OTAN. Editeur, il dirige les Editions MACHIAVEL depuis 1982.

 Entre 1983 et 1991 anime avec Jean Thiriart « l’Ecole géopolitique euro-soviétique » qui envisageait la fusion entre URSS et UE. L’Eurasisme russe, de droite (Douguine) comme de gauche (Zouganov), en est issu après 1992.

 Cette action intellectuelle débouche aussi sur une action politique, une praxis : le PCN, organisation transnationale extra-parlementaire (mais qui a eu des députés en Belgique dans les Années 90), aujourd’hui active dans les deux Europes. Centrale à Bruxelles, secrétariats à Paris, Kichinev (Moldavie), Moscou, Sotchi (Caucase) et Istanbul (le n°3 du PCN est turc).

 Il anime aussi un Think Tank, EODE, ‘Eurasian Observatory for Democracy and Elections’, qui défend la même idée.

 Depuis les Années 80, Luc Michel a voyagé dans toute l’Europe de l’Est (en plus d’une action permanente en Afrique et Pays arabes depuis le milieu des Années 90) : Pays baltes, Europe centrale, Russie, Sibérie, Belarus, Yougoslavie, Caucase, Balkans … Nombreuses missions pour EODE qui organise du monitoring électoral. Nombreuses actions politiques, meetings ou conférences pour le PCN.

 Il connaît particulièrement l’Ukraine, la Moldavie et la Transdniestrie (PMR). Il a notamment écrit pour EODE un Rapport de 250 pages sur la PMR et la Moldavie, très diffusé (3 éditions depuis 2006) :

 Enfin il a orienté aussi à l’Est sa vie privée, compagne ukrainienne, puis marié à une Russe de Riga (Lettonie). Sa compagne actuelle est native de Transylvanie.

 PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

 Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

 PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

 Website  http://www.lucmichel.net/

 Photo :

 De Gauche à droite : Mikhail Gamandiy-Egorov / Vassili Yakimenko, leader de Nashi, puis secrétaire d’Etat à la Jeunesse du Gouvernement Poutine / Luc Michel / en juillet 2007 au Camps Seliger (près de Tver, Russie) du Mouvement de la jeunesse antifasciste NASHI (les nôtres), dans l’équipe de formateurs …

 ___________________________

 https://www.facebook.com/EODE.TV

https://vimeo.com/eodetv

 http://www.eode.org/

 

 EODE-TV - RC sur l'Ukraine, Emission COMPLETE (2013 12 15) FR 1

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:53

 

PIH - LM + FB démocratie directe en crimée (2014 02 27) FR 1

Luc MICHEL & Fabrice BEAUR pour PCN-INFO / 2014 02 27 /

avec RIA Novosti – AFP – lucmichel.net – PCN-SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

A Bruxelles, le secrétaire général de l’Otan, Anders Fogh Rasmussen, s’est déclaré « extrêmement inquiet des évolutions les plus récentes en Crimée », jugeant « dangereuse et irresponsable » (sic) l’action de groupes armés pro-russes. Il a appelé ce jeudi toutes les parties à éviter l’ »escalade », au second jour d’une réunion des ministres de la Défense de l’alliance. C’est l’hôpital atlantiste qui se moque de la charité russe ! Et surtout de l’opinion publique mondiale …

Car l’OTAN précisément vient de mettre au pouvoir à Kiev et dans l’Ouest ukrainien des milices néofascistes armées, au prix d’un putch terroriste et de la violation de la constitution ukrainienne, chiffon de papier foulé aux pieds par les Occidentaux et leurs mercenaires ukrainiens.

Les vassaux de Washington, hégémon de l’Alliance, sont venus appuyer la comédie médiatique. Le Foreign Office, spécialiste des coups d’état, s’est dit « très préoccupé » par la situation en Crimée, jugeant que les mouvements militaires russes « n’aident pas » à « un moment où toutes les parties (..) devraient travailler à désamorcer les tensions » (resic).

A Varsovie, le ministre polonais des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski a lancé une mise en garde contre « un jeu très dangereux » en Crimée. Alors que la Pologne a été en pointe dans la prise de Kiev, n’hésitant pas à s’allier aux héritiers de Bendera, au mépris de la mémoire des centaines de milliers de Polonais assassinés dans les pogroms des hordes bendéristes en 1941-45. « Nous suivons le cours des événements en Crimée avec une grande attention et une grande préoccupation. Des hommes armés ont occupé des bâtiments du gouvernement à Simféropol. C’est une action radicale », a déclaré Sikorski — qui n’aime les radicaux que néofascistes et à Kiev –, soulignant que « c’est de cette manière que commencent des conflits régionaux » (resic).

Son homologue lituanien, au cœur de ces Pays baltes qui organisent la subversion anti-russe jusqu’au Caucase pour l’OTAN, Linas Linkevicius, arrivé à Kiev jeudi pour rencontrer le nouveau « gouvernement » putchiste, a qualifié de « provocation » ces évènements, estimant que la Russie dont le drapeau a été hissé sur les bâtiments officiels de Simféropol devrait également réagir.

Même le chef de la diplomatie turque, qui a mis à feu et à sang la Libye et la Syrie avec ses complices arabes et occidentaux et organisé les filières djihadistes, Ahmet Davutoglu, a insisté sur la nécessité d’assurer la stabilité du pays, soulignant que « les Tatars de Crimée vivant en paix en Ukraine font partie de nos priorités politiques ».

# I : REFERENDUM SUR L’AUTO-ADMINISTRATION DE LA CRIMEE

La réponse de l’Ouest ukrainien, qui, rappelons-le représente la majorité de la population, est partie de la Crimée, péninsule russophone du sud de l’Ukraine. Et représente un insupportable défi à l’ordre américano-atlantiste. Défi géopolitique qui annule la victoire putchiste de la « révolution de couleur » à Kiev et Lviv et rebat à nouveau les cartes. Défi politique qui voit la Démocratie directe de Sébastopol et Simféropol s’opposer à la Constitution ukrainienne violentée, aux jeux des putchistes à la Rada et à la terreur des néonazis de Svoboda et de Praviy Sektor.

RETOUR SUR LE SOULEVEMENT POPULAIRE DE CRIMEE :

UNE VERITABLE REVOLUTION S’AMORCE !

Le Parlement de la Crimée a voté ce jeudi la tenue le 25 mai d’un référendum pour plus d’autonomie, a indiqué le service de presse du Parlement. Le Parlement, sous la protection d’un commando pro-russe des nouvelles milices d’auto-défense depuis le début de la journée (rappelons que samedi la police de Kiev avait tenté d’arrêter le conseil de Sébastopol), a également limogé le gouvernement local à l’issue d’un vote à huis clos, selon la même source. Le 25 mai est aussi le jour où les putchistes de Kiev entendent tenir une présidentielle anticipée en Ukraine, après la destitution illégale et anti-constitutionnelle ce samedi du président Viktor Ianoukovitch.

EPILOGUE DU PREMIER ROUND DE LA REVOLUTION EN CRIMEE

Les nouvelles milices d’auto-défense (pro russes) quadrillent Sébastopol dès ce 26 février 2014. Pas une horde style ‘Maidan’ (ou Mad Max) mais des unités paramilitaires régulières…

Dans la nuit de mercredi à jeudi, un groupe armée d’une trentaine d’hommes lourdement armée ont pris d’assaut le bâtiment du Conseil Suprême de la République Autonome de Crimée. Ceux-ci ont hissé le drapeau russe et transporté à l’intérieur assez d’armes pour 200 hommes selon des témoins. Selon certains media, les hommes occupants le parlement de Crimée serait des « berkout ». Que la Junte pro-occidentale de Kiev prétendait « dissoudre » et qui ont rejoint et encadrent les milices d’auto-défense de l’Est.

Près du bâtiment du Conseil suprême de Crimée une foule s’est alors rassemblée avec des drapeaux tricolores russes. Un des participants de ce début de manifestation spontanée déclarait : « 20 ans nous avons attendu de voir le drapeau russe hissé en Crimée. Selon le Droit international, la Russie a le droit de venir ici. Le Président Kadyrov est avec nous, avec nos compatriotes russes. Notre choix – le choix russe. Aujourd’hui est un grand jour dans l’histoire, parce que dans la Crimée a hissé le drapeau russe ». Les partisans de la Crimée russe ont franchi le cordon de police et sont entré dans le bâtiment du Conseil suprême Crimée.

Les pro-russes réclamaient la tenue d’un référendum sur le statut de la Crimée. Mercredi, de brefs affrontements avaient opposé des manifestants pro-russes et des partisans Tatars des nouvelles autorités ukrainiennes à Simféropol (comme les ‘galiciens’ de l’Ouest, les Tatars avaient collaboré avec les nazis, puis la CIA, et sont liés à eux), alors que le chef du parlement local, limogé et chassé ce jeudi, excluait tout débat sur une éventuelle sécession. Après ces heurts entres les fascistes ukrainiens alliés aux extrémistes tatars et la population pro-russe, voilà donc une preuve supplémentaire que les forces anti-fascistes et pro-russes de Crimée s’organisent à grands pas et sont passées à l’offensive. Nous avons ici tous les éléments pour une révolution en Crimée. Une Révolution anti-Maidan.

# II : LA DEMOCRATIE DIRECTE DE CRIMEE CONTRE LES PUTCHISTES NEOFASCISTES DE KIEV OU LVIV

Depuis que la population de la ville portuaire de Sébastopol en Crimée a élu son maire samedi dernier contre le Coup d’Etat à Kiev, depuis que les forces anti-fascistes de Crimée et pro-russes s’organisent, nous entendons les putschistes de Kiev parler de « Droit » comme le « président » fantoche de la Junte bendériste pro-US.

LA QUESTION DE LA LEGALITE DE L’ELECTION DU MAIRE DE SEBASTOPOL

La décision d’élire un maire à Sébastopol serait illégale. Alors sur le papier, ils ont raison. En Crimée, les maires ne sont pas élus mais « nommés » par Kiev directement.

Cela pose alors immédiatement deux questions démocratiques :

Premièrement, la nomination des élus locaux par un pouvoir central est tout sauf démocratique.

Deuxièmement, comment un « gouvernement » putchiste arrivé au pouvoir par la force, le chantage, la violence et donc sans aucune légitimité démocratique légale et constitutionnelle peut-il être à même de donner des leçons de droit et de démocratie ?

La décision d’élire un maire « non-ukrainien » à Sébastopol serait également illégale. Alors sur le papier, ils ont aussi raison. Mais contester la forme de l’élection (« l’identité » du maire, élu par la population en rébellion) revient à valider son caractère démocratique et donc à en légitimer le fond.

LA DEMOCRATIE DIRECTE :

REPONSE DU PEUPLE DE L’EST AU COUP D’ETAT DE KIEV

Au-delà de cette querelle de « Droit » surréaliste de la part d’un membre de la Junte bendériste de Kiev, dont le pouvoir repose sur la violence des milices néofascistes de Svoboda et de Praviy Sektor, nous tenons à mettre en avant le fait que c’est une fois encore par la Démocratie Directe que le peuple reprend la parole et le pouvoir pour entrer en résistance.

Comme hier en PMR, en Abkhazie ou en Ossétie du Sud, c’est aussi par la Démocratie Directe que le peuple a repris son destin en mains face aux extrémistes nationalistes pro-occidentaux.

Face au Coup d’Etat ou au marais du parlementarisme bourgeois, la réponse du peuple en détresse, c’est bel et bien la Démocratie Directe !

Après Tiraspol (PMR), c’est au tour de Simferopol et de Sebastopol en Crimée de nous faire une leçon démocratique grandeur nature et en direct de ce qu’est le pouvoir du peuple et la réponse à donner au Système.

Dans le cas particulier qui nous occupe, c’est le Pouvoir du Peuple contre la Junte putschiste de Kiev et le danger de ses milices fascistes de Svaboda, troupes de choc de la « Pax Bendera », appuyées sur l’impérialisme yankee et le militarisme atlantiste !

Luc MICHEL & Fabrice BEAUR

Photos : levée en masse des milices populaires d’auto-défense en Crimée …

# ALLER PLUS LOIN SUR LA PERSPECTIVE PMR-CRIMEE :

# PCN-INFO / Demain la Crimée une ‘Transdniestrie’ à l’exposant 1000 ?

http://www.lucmichel.net/2014/02/25/pcn-info-demain-la-crimee-une-transdniestrie-a-lexposant-1000/

Le RAPPORT de Luc MICHEL sur la PMR pour EODE :

http://www.eode.org/EODE-RapportTransdniestrieV2.pdf

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 PIH - LM + FB démocratie directe en crimée (2014 02 27) FR 2

 

PIH - LM + FB démocratie directe en crimée (2014 02 27) FR 3

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:52

 

LM.NET - EN BREF berkouts a Sebastopol (2014 02 26) FR

 

Luc MICHEL/ En Bref /

avec Vesti.ru – Correspondances en Crimée – PCN-SPO / 2014 02 26 /

Le gouvernement fasciste putchiste de Kiev entendait dissoudre les unités d’élite des ‘Berkouts’, ces héros du combat antifasciste depuis les premières heures du coup pro US de Kiev, lâchés par un gouvernement lâche et aussi corrompu que ses adversaires du Maidan.

Les médias de l’OTAN – qui veulent vous vendre une fiction ukrainienne, une storytelling conçue par les spindoctors de l’OTAN – daubent sur cette « dissolution » depuis ce matin. Mais il ne suffit pas d’être un néonazi de Svoboda ou de Praviy Sektor hissé sous-ministre au gouvernement fantoche de Kiev par ses mentors du BND de Merkel pour se faire.

Car à Sébastopol, en Crimée, l’Histoire s’est accélérée depuis Samedi. Et cette fois les putchistes de l’Ouest ont un mouvement de retard.

SÉBASTOPOL EN INSURRECTION :

AUTO-ADMINISTRATION – DÉMOCRATIE DIRECTE – DÉFENSE POPULAIRE

Car Sébastopol est en insurrection, lève des milices populaires d’auto-défense, contrôle la ville et a élu, splendide action de Démocratie Directe, un nouveau maire antifasciste.

Au cœur de cette Ukraine russophone et pro-russe qui est LA majorité de l’Ukraine et qui disqualifie d’office les putchistes pro US de l’Ouest.

Ce week-end ils étaient à l’Est des dizaines et des dizaines de milliers dans les rues, soulevés contre les hordes bendéristes. A Donetsk, Simféropol, Odessa … 50.000 rien qu’à Sébastopol, autant qu’au Maidan à ses meilleures heures. Là est le vrai mouvement révolutionnaire, la vraie révolte, celle que taisent les médias de l’OTAN aux ordres. Et les seuls drapeaux brandis sont ceux de la Mère Russie, de la Flotte russe et les drapeaux rouges de nos camarades du KPU.

Le nouveau maire de Sébastopol, élu par les citoyens et non pas dans une comédie parlementaire, TCHALIÏ, a décider de placer les détachements Berkout à Sebastopol sous sa juridiction. Hier mardi la police soumise à Kiev a tenté d’arrêter le nouveau pouvoir révolutionnaire. Elle a été chassée par les milices et le procureur aux ordres a démissionné. Les ordres des fascistes de Kiev ne sont plus reconnus à Sébastopol. « Les accès à Sebastopol sont hérissés de point de contrôles tenus par la police locale et les miliciens. TCHALIÏ a pris possession des bureaux du gouverneur hier aussi et a réuni le comité exécutif pour la première fois ce matin », commente un correspondant.

Et les ‘Berkouts’, que les néonazis et les presstitutes de l’OTAN disent « dissous » (sic), sont à Sébastopol et en Crimée, à la tête des milices populaires, couverts de fleurs et d’honneurs ! La dissolution et les ordres de Praviy Sektor, mercenaires obscènes de l’OTAN et de l’UE (ne dites plus Europe), dont un dirigeant siège depuis samedi au ministère de l’intérieur, les ‘Berkouts’ s’assoient dessus. Leur combat continue. Cette fois pour pouvoir légitime : le peuple et les travailleurs de l’Est. Et ils ont au cœur la rage. Celle de leurs dizaines de camarades tués à Kiev par la vermine du Secteur Droit et de Svoboda.

No pasaran …

LM

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/photos/a.322051284595963.1073741828.321184994682592/433461233454967/?type=1&theater

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

LM.NET - EN BREF berkouts a Sebastopol (2014 02 26) FR 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:52

 

 

LM.NET - EN BREF FB crim+®e cibl+®e (2014 02 26) FR 1

Fabrice BEAUR / En Bref /
avec Vesti – PCN-SPO / 2014 02 26 /

http://www.lucmichel.net/

A l’occasion d’une réunion du Conseil de sécurité nationale et de la défense ce 25 février, le « président » nommé illégalement en vioolation de la Constitution ukrainienne par la Rada putschiste, Oleksandr Turchynov a examiné « les moyens pour prévenir toute manifestation de séparatisme et les atteintes à l’intégrité territoriale de l’Ukraine ». La réunion a porté tout particulièrement sur la situation en Crimée.

Après le Coup de force des milices nazies de « Secteur Droit » et de Svabodna au frontières de la République autonome de Crimée, c’est donc maintenant les pantins de Washington et des oligarques qui réfléchissent à la répression des manifestations en Crimée. Le peuple étant un « ennemi du peuple » … Répression qui se voudra très certainement « démocratique ».

Sauf que la Crimée, ce n’est pas Kiev !
La Crimée s’organise. Si les putschistes envoient des troupes, elles se confronteront alors aux milices populaires d’auto-défense qui viennent de prendre la place de la police dans les rues de la ville portuaire de Crimée de Sébastopol (voir reportage de LCI cette nuit). Comme au début des années 90 à Tiraspol, sur le Dniester en Moldavie ex-soviétique.

Avec le soutien des volontaires russes, donc les Cosaques du Kouban, pas sûr que nos fascistes « démocrates » y soient bien accueillis. Comme quoi, il y a peuple et peuple !

FB

Photos : levée de milices d’auto-défense à Sebastopol ce dimanche (RT Ruptly).

Fabrice BEAUR /
PROFIL Facebook
https://www.facebook.com/fabrice.beaur

LM.NET - EN BREF FB crim+®e cibl+®e (2014 02 26) FR 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article