Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:51

 

PIH - LM pmr crimée (2014 02 25) FR

 

Luc MICHEL pour PCN-INFO / 2014 02 25 /

avec RIA Novosti – lucmichel.net – PCN-SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« On ne va pas abandonner nos frères en Ukraine dans ce conflit de civilisations »

- Leonid Sloutski, député russe.

« Nous allons nous battre pour notre autonomie (…) Les néo-nazis ne passeront pas en Crimée »

- Volodymyr Konstantinov, président du Parlement local.

« le couple franco-allemand (…) a souligné que «l’unité et l’intégrité territoriale du pays doivent être respectées». Un souhait qui semble très fragile au regard des événements du jour à Sébastopol »

- Le Parisien (ce 25.02.2014)

La crise des derniers mois a creusé le fossé entre l’Est russophone et russophile, MAJORITAIRE, et l’Ouest nationaliste, nostalgique du Fascisme et de la pire des collaborations, et ukrainophone. Le putch pro US de Kiev et les lois anti-russes immédiatement adoptées illégalement par une Rada sans légitimité ni légalité l’a définitivement transformé en frontière.

AUTO-ADMINISTRATION A SEBASTOPOL

La TV française LCI, ce soir, en reportage à Sébastopol, « Les milices d’autodéfense (pro-russes) ont déjà remplacé la Police ». Sébastopol, grand port criméen, symbôle du combat antinazi en 1941 et base de la Flotte russe de la Mer Noire.

Le conseil régional de Sébastopol ; par 49 voix sur 59 députés, a chassé le maire et élu un maire russe, Alexandr Chaly. Il avait été choisi démocratiquement par un Forum populaire ce dimanche. Car l’auto-administration et la Démocratie directe (comme à Tiraspol, PMR, en 1989-91) est la voix de la révolte contre les marionnettes putchistes pro US de Kiev ou Lviv.

« On ne va pas abandonner nos frères en Ukraine dans ce conflit de civilisations », a prévenu Leonid Sloutski, un député russe et chef de la commission parlementaire en charge des affaires d’ex-républiques soviétiques, qui se trouvait ce mardi à Simféropol, chef-lieu de la péninsule pro-russe de Crimée (sud), selon les agences russes.

A Sébastopol et Simféropol, dans la péninsule pro-russe de Crimée, des manifestations pro-russes se sont déroulées mardi, rassemblant plusieurs centaines de personnes. Dimanche, un autre rassemblement avait attiré environ 50.000 personnes à l’appel de mouvements pro-russes afin de protester contre « les fascistes arrivés au pouvoir à Kiev » au cours du week-end.

A Simféropol, chef-lieu de la Crimée, plusieurs milliers de manifestants pro-russes ont manifesté ce mardi devant le Parlement local pour réclamer plus d’autonomie. « Nous allons nous battre pour notre autonomie (…) Les néo-nazis ne passeront pas en Crimée », a déclaré le président du Parlement local, Volodymyr Konstantinov. « Les habitants de la Crimée sont indignés par le fait que le nouveau pouvoir les ignore », a-t-il ajouté.

La Crimée jouit du statut de «république autonome», et ses autorités locales avaient suggéré début février d’amender la Constitution locale pour faire de la Russie la «garante» de cette autonomie par rapport au reste de l’Ukraine. Cette initiative avait relancé les inquiétudes sur des tendances séparatistes dans le pays.

DES RENFORTS MILITAIRES RUSSES EN CRIMEE

Par ailleurs des médias russes, comme Izvetsia, confirment que « la Russie a envoyé discrètement des renforts sur zone. Plusieurs navires de guerre font route depuis de la ville russe de Kubinka, avec à leur bord un régiment de troupes spéciales, vers la ville de Sébastopol ». Le site de la Marine russe a lui aussi fait état de mouvement de troupes. Ainsi le « Nikolay Filchenkov », un navire de la flotte de la mer noire basé à Temryuk (Russie), a envoyé 200 hommes du 328 ème bataillon de fusiliers marins et 10 transporteurs de troupe blindés vers Sébastopol.

DE LA PMR A LA CRIMEE …

Je n’ai pas l’habitude de pratiquer la langue de bois. Je suis un spécialiste du dossier de la ‘République Moldave du Dniester’ (PMR), la pseudo « Transnistrie » des médias de l’OTAN, cette petite République auto-proclamée qui a fait sécession de la Moldavie tombée aux mains de l’extrême-droite pro-roumaine en 1989-91. Les thèmes du Congrès des Régions russophones de Kharkov ce dimanche, le refus du néofascisme et de la réhabilitation de la collaboration avec les nazis, le vouloir-vivre post-soviétique ou encore la Russophilie, me rappellent fortement la naissance de la PMR. L’Est ukrainien et singulièrement la Crimée serait alors une PMR à l’exposant 1000 …

Nous n’avons jamais caché notre inclinaison pour la PMR …

Nous sommes allé sur tous les points chauds de l’Eurasie soutenir les camarades en lutte et le combat de la Russie, Piemond de l’Eurasie, contre l’envahisseur atalantiste . PMR (‘Transdniestrie’), Abakhazie et Ossétie du Sud, Arménie et Nagorny-Karabagh, Pays baltes, Ukraine, Russie même. Et aussi sur les fronts de Libye sous les bombes de l’OTAN et de Syrie, à Damas sous l’assaut terroriste …

Nous sommes aujourd’hui, solidaires et fraternels, avec les Russophones d’Ukraine et de Crimée, mais aussi avec les Antifascistes ukrainiens (ceux qu’on oublie) et nos camarades du KPU !

No pasaran !

Luc MICHEL

Photo : Sébastopol ce dimanche …

# Aller plus loin :

mon RAPPORT sur la PMR pour EODE :

http://www.eode.org/EODE-RapportTransdniestrieV2.pdf

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

 PIH - LM pmr crimée (2014 02 25) FR 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:50

 

 

PCN-SPO - LM & KH russie condamne le coup de kiev (2014 02 24) FR

 

LM & KH pour PCN-SPO /

Avec Reuters – RIA Novosti / 2014 02 24 /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Les jeux de Sotchi terminés, Moscou hausse le ton sur le coup de Kiev, dénonce des « calculs géopolitiques unilatéraux ». Et dément l’AFP qui écrivait ce lundi matin « Moscou se tait » …

Le Premier ministre russe, Dmitri Medvedev. Moscou a estimé ce lundi que l’accord de sortie de crise signé vendredi par le président Viktor Ianoukovitch et l’opposition, via une médiation européenne (où la diplomatie russe s’est fait rouler), a servi de prétexte à un coup de force et accusé les Occidentaux de se livrer à des « calculs géopolitiques unilatéraux » dans cette partie du monde.

Dans un communiqué, le ministère russe des Affaires étrangères ajoute, lui, que des méthodes « dictatoriales et parfois terroristes » sont employées par les nouvelles autorités pour faire pression contre les opposants dans certaines régions de l’ex-république soviétique. Il demande que soient prises en compte les inquiétudes des élus de Crimée et de l’est et du sud de l’Ukraine, régions majoritairement russophones.

« L’accord du 21 février, avec le consentement tacite de ses soutiens extérieurs, n’est utilisé que comme prétexte pour promouvoir un scénario de changement de pouvoir par la force en Ukraine », écrit le ministère. « Certains de nos partenaires occidentaux », ajoute-t-il, reprenant les arguments de Medvedev, ont été guidés « non pas par leur préoccupation quant au sort de l’Ukraine mais par des calculs géopolitiques unilatéraux ».

Moscou critique également le soutien apporté par l’Europe et les Etats-Unis à la tenue d’une élection présidentielle en mai et demande que les amendements constitutionnels votés ces derniers jours par le Parlement soient soumis à référendum.

MEDVEDEV MET EN DOUTE LA LÉGITIMITÉ DES NOUVELLES AUTORITÉS UKRAINIENNES

Ce communiqué a été diffusé peu après des propos du Premier ministre Dmitri Medvedev mettant en doute la légitimité des nouvelles autorités ukrainiennes. « Nous ne comprenons pas ce qui se passe là-bas. Il y a une réelle menace pour nos intérêts et pour la vie de nos concitoyens », a dit Medvedev, selon les agences de presse russes.

« En fait, il n’y a personne à qui parler. Il y a de gros doutes sur la légitimité de différents organes du pouvoir actuellement en fonctions », a poursuivi le chef du gouvernement. « Ce sera difficile de travailler avec un tel gouvernement », a-t-il ajouté. « Certains de nos partenaires étrangères pensent différemment (…). Il se semble que ce serait une aberration de qualifier de légitime ce qui est essentiellement le résultat d’une mutinerie armée. »

Au lendemain de la signature de l’accord de sortie de crise, le Parlement de Kiev a destitué illégalement et dans un climat de terreur (députés battus, familles menacées, milices néonazies encerclant la Rada) ce samedi Viktor Ianoukovitch et annoncé la tenue d’une élection présidentielle le 25 mai.

La Russie avait offert en décembre une aide financière de 15 milliards de dollars à l’Ukraine et accepté de réduire les prix du gaz. Mais Dmitri Medvedev a souligné que cet accord sur le gaz avait une date d’expiration et demanderait ensuite à être renégocié. L’Ukraine doit plus de 1 milliard de dollars à la Russie en factures de gaz au seul titre de l’année 2013 et ples de 3,5 milliards au total. « La décision concernant le gaz, qui a été adoptée, a des périodes concrètes de mise en oeuvre », a noté Medvedev. « Ce qui se produira après l’expiration sera sujet à discussion avec la direction des entreprises ukrainiennes et le gouvernement ukrainien, s’il émerge un jour. » Medvedev semblant tabler sur une Ukraine ingouvernable …

Pour l’heure, Moscou a versé une première tranche de 3 milliards de dollars sur l’aide totale de 15 milliards de dollars promise à Kiev. Lors d’une visite à Washington, le ministre russe du Développement économique, Alexeï Oulioukaev, a décidé que le versement de la prochaine tranche – 2 milliards de dollars – était prêt, mais que Moscou attendait de connaître quel sera son partenaire ukrainien. « Notre position, c’est que nous allons poursuivre (ce programme). Mais nous aimerions savoir qui sont nos partenaires », a-t-il…

Luc MICHEL & Karel HUYBRECHTS

_____________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:50

 

 

PIH - LM Ukraine vers la partition (2014 02 24) ENGL 1

 

Luc MICHEL for PCN- INFO / 23 February 2014 /

with RIA Novosti – lucmichel.net – PCN -SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« The opposition has failed to fulfill any of its obligations (…)

armed extremists and looters whose actions constitute a direct threat (weighing ) on the sovereignty of Ukraine  »

- Russian Minister Lavrov.

Ukraine is sinking into chaos with the coup in Kiev and Lviv.

NATO media cry victory too soon and believe their own propaganda. They speak of the « country » (sic) about the 50,000 pro-Western activists of Maidan and forget the weight of the Russian-speaking east , which is organized with a discreet but strongly present Russian support against the pro-U.S. dregs of the west .

# I: RUSSIA AND THE UKRAINIAN CRISIS

Westerners make boxing , geopolitics is for them a brutal confrontation , a ring. Forget all the analyses of Western media on the Western ‘soft power’ which would oppose a Russian ‘hard power’. In Ukraine or in Syria it is Moscow that plays subtlety. And Putin is a chess player on the Eurasian ‘Grand Chessboard’.

It is quite possible that the partition of Ukraine, or at least a total federalization depriving Kiev of any real power ( it has been advocated by Lavrov a few days ago ), is the choice of the Kremlin and a trap tended to Westerners.

I refer here to the CONGRESS OF EASTERN REGIONS AND THE CRIMEA in Kharkov on Saturday, February 22 …

An important information about this is to be noted: the influential and very anti-Western leader of the Committee on Foreign Affairs of the Russian State Duma Alexei Pushkov ( Elected in the All-Russian People’s Front … So in the ranks of United Russia without being a member of the party) took part on Saturday in the congress of representatives of the regions of South- eastern Ukraine . His colleague from the House of the Russian Federation ( the Senate equivalent ) Margelov also . And several governors of Russian eastern regions. A strong gesture , which is obviously endorsed by the Kremlin.

And on Twitter Pushkov welcomed with contempt the « flight » of Yanukovych from Kiev.

The third force that arises in the East, the UKRAINIAN FRONT, which PCN- INFO spoke of yesterday , could be the answer of Moscow to the Western coup in Kiev and Lviv and the shady game of Yanukovych…

# II: PRO RUSSIAN UKRAINE GETS ORGANIZED IN THE EAST …

In Kharkov, industrial city , opened Saturday a congress of pro-Russian Ukrainian regions in the presence of Russian deputies and governors, but in which Viktor Yanukovych should not participate , according to his advisor .

Nearly 4,000 delegates are attending this congress whose purpose is to « avoid a bloodbath in the regions , » said the governor of the Kharkiv region Mikhailo Dobkine opening the meeting.

On the sidelines of the Congress, about 10,000 supporters of President Yanukovych gathered outside the convention waving posters that read  » The miners of Donbass against extremism  » or  » we are against fascism  » …

THE CONGRESS OF THE EASTERN REGIONS DECLARES THE PARLIAMENT UNLAWFUL AND ITS DECISIONS ILLEGAL

The congress of the pro- Russian eastern regions , questioned the « legitimacy » of the Ukrainian Parliament , considering that it is working « under the threat of weapons ».

 » Parliament’s decisions taken under these conditions cast doubt on their legitimacy and legality”, stressed these officials.  » The territorial integrity and security of Ukraine are threatened”, they argue again.

SELF- ADMINISTRATION:

RUSSIAN-SPEAKING AREAS DECIDE  » TO ENSURE CONSTITUTIONAL ORDER  » IN THE EAST AGAINST THE CENTRAL GOVERNMENT AND THE PARLIAMENT

A resolution on the constitutional order in Ukraine was adopted in Kharkov …

At the Congress of Deputies of eastern and southern regions of Ukraine and Crimea held on Saturday at Kharkov, they voted for the resolution, on which local governments in these regions have the responsibility to ensure the constitutional order.

The resolution contains key arrangements on the continued operation of the authorities in the territory of southern and eastern regions and the Autonomous Republic of Crimea.

It also specifies the dubious legitimacy of recent decisions of the Verkhovna Rada , which were adopted after the signing of an agreement on resolving the crisis in Ukraine between President Viktor Yanukovych and opposition leaders . The central theme is that of self -administration.

FEAR OF NEO- FASCISM AND THE REFUSAL OF HISTORICAL REVISIONISM

These themes dominated the congress. Where dominated the symbols of the Great Patriotic War against the Nazis and of antifascism in a Soviet Russian Version . The one also of our pan-European Collective EUROPÄISCHER WIDERSTAND and that has nothing to do with the show anti-fascists related to NATO state apparatus in France or Belgium…

Information alerts indeed delegates .

So a representative of the radical armed neo-Nazi splinter group Pravy Sektor (Right Sector) will be part of the new composition of the Interior Ministry , said the acting Interior Minister and deputy of the Batkivchtchina Party ( Tymoshenko ) Arsen Avakov .

Information on neo-fascist Revisionism in action in western Ukraine . In Cherkassy region , south of Kiev, Lenin monuments were dismantled in 7 cities on Saturday. Local governments are trying to decide to rename several streets of the cities that are Soviet names in streets in honor of the  » Heroes of Maidan « .

I do not have the habit of waffling . I am an expert on the issue of the ‘ Dniester Moldovan Republic « ( PMR) , the so-called « Transnistria » of the NATO media, this small self-proclaimed Republic, which seceded from Moldova fallen in the hands of the pro- Romanian far-right in 1989-91 . The Congress themes of Kharkov , the refusal of neo-fascism and the rehabilitation of collaboration with the Nazis, the post-Soviet will to live or even Russophilia, strongly remind me of the birth of the PMR . Eastern Ukraine would be a PMR with exponent 1000…

Luc MICHEL

http://www.lucmichel.net/2014/02/23/pcn-info-le-choc-des-deux-ukraines-et-si-la-partition-de-lukraine-etait-le-choix-de-moscou/

# Go further:

* PCN -TV / CONGRESS OF THE EASTERN REGIONS OF UKRAINE IN KHARKOV

http://www.lucmichel.net/2014/02/22/pcn-tv-congress-of-the-eastern-regions-of-ukraine-in-kharkov/

* PCN- INFO / APPEARANCE OF A THIRD FORCE IN UKRAINE : THE BIRTH OF THE  » UKRAINIAN FRONT » AGAINST THE EXTREMISTS OF MAIDAN AND THE WEAKNESS OF THE GOVERNMENT /

http://www.lucmichel.net/2014/02/21/pcn-info-apparition-dune-troisieme-force-en-ukraine-naissance-du-front-ukrainien-contre-les-extremistes-du-maidan-et-la-faiblesse-du-gouvernement/

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:49

LM.NET - EN BREF FB sadisme fasciste a kiev (2014 02 23) FR

 

Fabrice BEAUR / En Bref /

avec Correspondance à Kiev – PCN-SPO / 2014 02 23 /

http://www.lucmichel.net/

Dans la résidence présidentielle ukrainienne de Ianoukovitch, il y avait un zoo. Selon nos chers médias de l’OTAN, le « peuple » l’a investi. Un peuple réduit aux 50.000 manifestants du Maidan et qui s’oppose ouvertement à l’Est russophone majoritaire …

Nous avons donc eu droit aussi à la visite d’une résidence luxueuse. Oui et donc ? Et Hollande, il loge dans un HLM ? Obama, il crèche dans une case de l’Oncle Tom ?

Personne ne vous a dit que l’oligarque Iulia Timochenko, après vingt ans de pillage de l’Ukraine, est infiniment plus riche que le magouilleur Ianoukovitch ?

LE SADISME ET LA HAINE DES MILICES NEONAZIES

Mais ce que vous ne verrez pas, c’est le sadisme et la haine des milices nazies du ‘Praviy Sektor’ (Secteur Droit), les SA de l’opposition putschiste de Kiev soutenue par Paris, Berlin, Varsovie et Washington. Dont les presstitutes de l’OTAN nous disent « qu’ils protégent la résidence » …

Regardez bien cette photo.

Nos chers « démocrates » ukrainiens ont crucifié les oiseaux du zoo de la résidence présidentielle !!!

Peut-être ont-ils eu tort de parler russe !?

FB

_________________________

Fabrice BEAUR /

PROFIL Facebook

https://www.facebook.com/fabrice.beaur

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:48

 

 

PIH - LM Ukraine vers la partition (2014 02 23) FR 1

 

Luc MICHEL pour PCN-INFO / 2014 02 23 /

avec RIA Novosti – lucmichel.net – PCN-SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« L’opposition n’a pas rempli une seule de ses obligations (…)

les extrémistes armés et les pillards dont les actes constituent une menace directe (pesant) sur la souveraineté de l’Ukraine »

- le ministre russe Lavrov.

L’Ukraine s’enfonce dans le chaos avec le coup d’état à Kiev et Lviv.

Les médias de l’OTAN crient victoire trop vite et croient à leur propre propagande. Ils parlent du « pays » (sic) à propos des 50.000 activistes pro-occidentaux du Maidan et oublient le poids de l’est russophone, qui s’organise avec un appui russe discret mais fort présent contre la lie pro US de l’Ouest.

# I : LA RUSSIE ET LA CRISE UKRAINIENNE

Les occidentaux font de la boxe, la géopolitique est pour eux un affrontement brutal, un ring. Oubliez toutes les analyses des médias occidentaux sur le ‘soft power’ occidental qui s’opposerait à un ‘hard power’ russe. En Ukraine ou en Syrie c’est Moscou qui joue la subtilité. Et Poutine est un joueur d’échecs sur le ‘grand échiquier’ eurasiatique.

Il est fort possible que la partition de l’Ukraine, ou tout au moins une fédéralisation totale qui priverait Kiev de tout pouvoir réel (celle-ci a été prônée par Lavrov il y a quelques jours), soit le choix du Kremlin et un piège tendu aux occidentaux.

J’évoque ici dans le CONGRES DES REGIONS DE L’EST ET DE LA CRIMEE à Kharkov de ce samedi 22 février …

Une info importante à ce sujet est à relever : le très influent et très anti-occidental chef du comité des Affaires étrangères de la Douma d’Etat russe Alexeï Pouchkov (Elu dans le cadre du Front populaire panrusse … Donc dans les rangs de Russie Unie sans être membre du parti) prenait part ce samedi au congrès des représentants des régions du Sud-est de l’Ukraine. Son collègue de la Chambre de la fédération russe (équivalent du Sénat) Marguelov aussi. Ainsi que plusieurs gouverneurs de régions russes de l’Est. Un geste fort, qui a évidemment l’aval du Kremlin.

Et sur Twitter Pouchkov a salué de façon méprisante « la fuite » de Ianoukovitch de Kiev.

La 3e force qui surgit à l’Est, le FRONT UKRAINIEN, et dont PCN-INFO parlait hier, pourrait bien être la réponse de Moscou au coup d’état occidental de Kiev et Lviv et au jeu trouble de Iianoukovitch …

# II : L’UKRAINE PRO RUSSE S’ORGANISE A L’EST …

A Kharkov, ville industrielle, s’est ouvert ce samedi un congrès des régions ukrainiennes pro-russes, en présence de députés et gouverneurs russes, mais auquel Viktor Ianoukovitch ne devrait pas participer, selon sa conseillère.

Près de 4.000 délégués participent à ce congrès dont le but est d’ »éviter un bain de sang dans les régions », a indiqué le gouverneur de la région de Kharkiv Mikhaïlo Dobkine en ouvrant la réunion.

En marge du Congrès, environ 10.000 partisans du président Ianoukovitch se sont rassemblés devant le congrès en brandissant des affiches sur lesquelles on pouvait lire « Les mineurs du Donbass contre l’extrémisme » ou « nous sommes contre le fascisme »…

LE CONGRES DES REGIONS DE L’EST DECLARE LE PARLEMENT ILLEGITIME ET SES DIVISIONS ILLEGALES

Le congrès des régions pro-russes de l’est, a remis en cause la « légitimité » du Parlement ukrainien, considérant qu’il travaille actuellement « sous la menace des armes ». « Les décisions du Parlement prises dans ces conditions amènent à douter de leur légitimité et de leur légalité », ont souligné ces responsables. « L’intégrité territoriale et la sécurité de l’Ukraine se trouvent menacées », estiment-ils encore.

AUTO-ADMINISTRATION :

LES REGIONS RUSSOPHONES DECIDENT « D’ASSURER L’ORDRE CONSTITUTIONNEL » A L’EST CONTRE LE GOUVERNEMENT CENTRAL ET LE PARLEMENT

Une résolution sur l’ordre constitutionnel en Ukraine a été adoptée à Kharkov …

Lors du congrès des députés des régions orientales et méridionales de l’Ukraine et de la Crimée qui a eu lieu ce samedi à Kharkov, ils ont voté pour la résolution, sur laquelle les gouvernements locaux dans ces régions ont la responsabilité d’assurer l’ordre constitutionnel.

La résolution contient des dispositions clés sur la poursuite du fonctionnement des autorités sur le territoire des régions du sud et de l’est et de la République autonome de Crimée.

Elle précise également la légitimité douteuse des décisions récentes de la Verkhovna Rada qui ont été adoptées après la signature d’un accord sur le règlement de la crise en Ukraine entre le président Viktor Ianoukovitch et les dirigeants de l’opposition. Le thème central est celui de l’auto-administration.

LA PEUR DU NEO-FASCISME ET LE REFUS DU REVISIONNISME HISTORIQUE

Ces thèmes ont dominé le congrès. Où dominaient les symboles de la Grande Guerre Patriotique contre les nazis et de l’antifascisme version russo-soviétique. Celui que pratique aussi notre Collectif paneuropéen EUROPÄISCHER WIDERSTAND et qui n’a rien à voir avec les antifascistes de salon liés aux appareils d’état de l’OTAN en France ou en Belgique…

Des informations alertent en effet les congressistes.

Ainsi un représentant du groupuscule néonazi armé radical Pravy sektor (Secteur de droite) fera partie de la nouvelle composition du ministère de l’Intérieur, a indiqué le ministre de l’Intérieur par intérim et député du parti Batkivchtchina (Timochenko) Arsen Avakov.

Celles sur le révisionnisme néofasciste en action dans l’ouest ukrainien. Dans la région de Tcherkassy, au Sud de Kiev, des monuments de Lénine ont été démontés dans 7 villes ce samedi. Les administrations locales sont en train de décider de renommer plusieurs rues de ces villes qui portent des noms soviétiques, en rues en l’honneur des « Héros du Maidan ».

Je n’ai pas l’habitude de pratiquer la langue de bois. Je suis un spécialiste du dossier de la ‘République Moldave du Dniester’ (PMR), la pseudo « Transnistrie » des médias de l’OTAN, cette petite République auto-proclamée qui a fait sécession de la Moldavie tombée aux mains de l’extrême-droite pro-roumaine en 1989-91. Les thèmes du Congrès de Kharkov, le refus du néofascisme et de la réhabilitation de la collaboration avec les nazis, me rappellent fortement la naissance de la PMR. L’Est ukrainien serait alors une PMR à l’exposant 1000 …

Luc MICHEL

# Aller plus loin :

* PCN-TV/ CONGRESS OF THE EASTERN REGIONS OF UKRAINE IN KHARKOV

http://www.lucmichel.net/2014/02/22/pcn-tv-congress-of-the-eastern-regions-of-ukraine-in-kharkov/

* PCN-INFO / APPARITION D’UNE TROISIEME FORCE EN UKRAINE : NAISSANCE DU « FRONT UKRAINIEN » CONTRE LES EXTREMISTES DU MAIDAN ET LA FAIBLESSE DU GOUVERNEMENT /

http://www.lucmichel.net/2014/02/21/pcn-info-apparition-dune-troisieme-force-en-ukraine-naissance-du-front-ukrainien-contre-les-extremistes-du-maidan-et-la-faiblesse-du-gouvernement/

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

PIH - LM Ukraine vers la partition (2014 02 23) FR 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:47

 

 

LM.NET - EN BREF Caracas en feu après Kiev (2014 02 22) FR

 

 

Luc MICHEL/ En Bref /

avec EODE-TV – PCN-SPO / 2014 02 22 /

« C’est l’heure des brasiers, et il ne faut voir que la lumière »

- José Marti

« L’impérialisme américain est coupable d’agression : ses crimes sont immenses et s’étendent au monde entier (…) Tout semble indiquer que la paix, cette paix précaire à laquelle on n’a donné ce nom que parce qu’aucun conflit mondial ne s’est produit, est de nouveau en danger de se rompre contre une initiative irréversible, et inacceptable, prise par les Américains (…) Toute notre action est un cri de guerre contre l’impérialisme et un appel vibrant à l’unité des peuples contre le grand ennemi du genre humain : les Etats-Unis d’Amérique du Nord »

- Ernesto Che Guevara, Message à la Tricontinentale (1967)

« Allez au diable, yankees de merde ! »

- Hugo Chavez

# Au Venezuela la « révolution de couleur » connaît un nouveau round.

Après Kiev – sans oublier les bombes de l’OTAN sur Tripoli et les bombes de leurs alliés djihadistes à Damas ou Beyrouth -, voici Caracas en feu cette nuit …

L’impérialisme yankee est un chien enragé qu’il faut abattre !

COMPRENDRE LA SITUATION ET LES ENJEUX :

* Réécouter mon Emission spéciale sur Cameroon Voice …

EODE-TV / GEOPOLITIQUE & IDEOLOGIE / ENTRETIEN DE LUC MICHEL AVEC RADIO CAMEROUN : APRES CHAVEZ, OU VA LA REVOLUTION BOLIVARIENNE ?

http://www.lucmichel.net/2013/04/29/eode-tv-geopolitique-ideologie-entretien-de-luc-michel-avec-radio-cameroun-apres-chavez-ou-va-la-revolution-bolivarienne/

* Relire mon analyse du premier round de cette « révolution de couleur » …

Luc MICHEL / FOCUS / VENEZUELA : UNE NOUVELLE REVOLUTION DE COULEUR MADE IN USA EST ORGANISEE !

http://www.lucmichel.net/2013/04/16/luc-michel-focus-venezuela-une-nouvelle-revolution-de-couleur-made-in-usa-est-organisee/

LM

https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel/photos/a.322051284595963.1073741828.321184994682592/431162877018136/?type=1&theater

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:46

 

 

PCN-TV - Ukraine Congress of eastern regions (2014 02 22) ENGL

 

PCN-TV with RT – PCN-SPO / 2014 02 22/

See the video:

https://vimeo.com/87365834

https://www.facebook.com/photo.php?v=710874642291006

Ukraine’s Southeast seeks to restore constitutional order, thousands gather in Kharkov this February 22, 2014 …

The public gathering of deputies from local councils of southeastern Ukraine have declared they are taking responsibility for constitutional order in the country, as thousands of people have assembled in the city of Kharkov.

An assembly of local deputies in Kharkov, eastern Ukraine have stated their intention to restore “constitutional order” throughout the country, aiming to create an alternative government.

“We, the local authorities of all levels, the Supreme Council of the Autonomous Republic of Crimea, Sevastopol region decided to take responsibility for ensuring the constitutional order and the rights of citizens on their territory,” said the resolution approved by more than 3,000 deputies from local councils in the southern and eastern regions of the country – most of whom represent Yanukovich’s Party of Regions and its KPU communist coalition partners.

“3, 477 deputies from local councils in southeastern Ukraine have gathered. We have gathered here not to separate the country, but to save it,” regional Governor Mikhail Dobkin told the crowd. The head of the Kharkov administration, Gennady Kernes, has called the public gathering “an attempt by qualified deputies from the east of the country to stabilize the situation.” « My colleagues and I have been personally threatened. But today we have gathered to change the situation,” he said.

RUSSIAN SUPPORT

Russia sent several officials in the capacity of observers to the gathering, including the head of the Russian parliamentary commission on foreign affairs, Aleksey Pushkov, as well as Pushkov’s counterpart in the Russian Federation Council, Mikhail Markelov. The upper chamber of parliament and several governors from eastern Russian regions were also in attendance.

SELF-ADMINISTRATION !

According to the resolution, local authorities should no longer accept any edicts from Kiev for the time being. Instead, they should resort to self-administration until the crisis is resolved.

Officials also intend to protect arms depots, preventing radical opposition activists from looting and staging the takeover of such venues. Citizens are encouraged to form local militias to protect public order. Local authorities are to fund and support those militias.

The deputies criticized the resolutions that have been speedily passed in parliament over the past few days, which culminated in the stripping of Viktor Yanukovich’s powers and the release of former Prime Minister Yulia Tymoshenko.

According to the resolution, the new edicts – backed by an opposition minority and several dozen defectors from Yanukovich’s coalition – were approved under conditions of “terror, threats of violence and death.”

“The decisions taken here are positive and concrete. What is important is that everything voiced here was implemented in the interests of the Ukrainian people and the entire Ukraine. What Ukraine needs now is common sense and a survival instinct,” Evgeny Savchenko, governor of Russia’s Belgorod region, which borders Ukraine, said.  The creation of an alternative power base – if the new resolutions become the government’s foundation – is a logical next step in a Ukraine that remains deeply divided.

ALSO YANUKOVICH LOYALISTS RALLY IN KHARKOV

More than 10,000 Yanukovich loyalists assembled at the Sports Palace of Ukraine’s second-largest city.

The eastern and southern parts of the country, where about half of Ukraine’s 45 million citizens live, uses Russian – not Ukrainian – as its everyday language, is more wary of ties with Europe, and votes for more left-wing parties than the west of the country. It is also the industrial base of the country, with legacy mining and metals industries left from Soviet times. All of the country’s sea ports are also in the region.

Kiev is now fully under the opposition’s political control. The quorum in the Rada has circumvented usual constitutional procedures to appoint a new cabinet and amend the constitution. It has removed Viktor Yanukovich from his post for failing to perform his duties after he left Kiev, though the politician says he is still president and has no plans to resign. The Rada has also scheduled a presidential election for May 25.

PCN-TV / PCN-SPO / RT

________________________

https://vimeo.com/pcntv

https://www.facebook.com/PCN.NCP.TV

 PCN-TV - Ukraine Congress of eastern regions (2014 02 22) ENGL 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:45

 

PIH - FB 3e front en ukraine (2014 02 21)

Fabrice BEAUR pour PCN-INFO / 2014 02 21 /

avec RIA Novosti – Nezavissimaïa gazeta – PCN-SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« L’Ukraine occidentale dictent maintenant les règles du jeu. Ils ont comme héros le fasciste Bendera et nous la Figure du Soldat soviétique »

- Sergueï Gorokhov, député du conseil régional de Lougansk.

L’info que les presstitutes occidentaux vous cachent …

Alors que les médias de l’OTAN focusent sur les événements de Kiev ou de Lviv à l’Est, pas une ligne, pas un écho sur l’événement capital : l’apparition d’une 3e Force dans l’Est. Un ‘Front ukrainien’ se forme en effet au Sud-Est du pays, écrit ce jeudi 20 février le quotidien Nezavissimaïa gazeta. Et il prépare la sécession de l’Est si nécessaire, une « Transnistrie » exposant 100 …

« Il est destiné à protéger la région si le pays passait sous le contrôle de l’Ukraine occidentale », a déclaré Vladimir Alexeev, député du conseil régional de Kharkov. Les villes de Kharkov, Dniepropetrovsk, Lougansk, Donetsk, Odessa, Nikolaev, Kherson et la Crimée seraient « derrière la ligne de défense ». L’initiative vient de Kharkov mais le Sud-Est n’écarte pas la possibilité d’un compromis avec le Centre. Le Front ukrainien pourrait devenir une alternative au Parti des régions au pouvoir.

« L’Ukraine occidentale dictent maintenant les règles du jeu. Ils ont comme héros le fasciste Bendera et nous la Figure du Soldat soviétique. » « Nous avons une mentalité différente de l’Ukraine occidentale et si on devait continuer à vivre ensemble, ce serait dans le cadre d’une fédération. Pour commencer elle pourrait être économique. D’autant que c’est l’est et le sud qui nourrissent le reste du pays. Nous disposons des principales forces de productions. Moi-même je possède une entreprise de plus de mille personnes. 70% de nos produits partent en Russie. En cas d’intégration à l’UE, nos marchandises ne se vendraient pas sur le marché européen. C’est l’un des principaux arguments contre l’intégration européenne. Pour pouvoir vivre normalement dans un pays, nous avons besoin d’une fédération et de frontières ouvertes avec la Russie – pour la libre circulation des marchandises et des personnes », a déclaré le député ukrainien Sergueï Gorokhov de la circonscription majoritaire de la région de Lougansk.

Washington attise la crise ukrainienne qui est en pointe de sa stratégie du Soft Power. Berlin qui joue sa carte nationale-égoïste et les nostagie géopolitiques des IIe et IIIE Reich. Varsovie qui jubile dans une atmosphère de revanche historique. Sans oublier les institutions de l’UE qui se font la caisse de résonance des « exigences » des Etats-Unis. Tout cela enveloppé dans une propagande jamais atteinte dans le mensonge, l’ignoble et le criminel, que nous servent les media de l’OTAN.

UN TOURNANT CHARNIERE DE L’HISTOIRE UKRAINIENNE

Nous voilà, donc, à un tournant charnière de l’Histoire ukrainienne.

Que la population soit mécontente de la politique (en général) du pouvoir en place, c’est une demi-vérité mais pas un mensonge.

Mais que Maidan représente le « peuple » d’Ukraine, c’est un pur mensonge. Dans le meilleur des cas, le Maidan c’est l’Ouest ukrainien.

Ce pourquoi, aujourd’hui, nous voyons apparaître une déclaration politique d’importance qui préfigure la naissance d’une troisième force prête à défendre ses intérêts et de ne pas céder aux injonctions et à la terreur que veulent imposer l’opposition et ses troupes de choc fascistes qui à Kiev tuent des policiers et des civils et dans l’Ouest de l’Ukraine viennent de prendre des dépôts d’armes … de l’armée.

L’Ukraine est effectivement au bord de la guerre civile. La faute à une classe politique – opposition et gouvernement confondus – incapable, intéressée par ses seuls intérêts, toutes deux aux mains d’oligarques corrompus et corrupteurs, et donc certains se vendent au plus offrant même étranger.

Finalement, la naissance de ce « Front ukrainien » n’est peut-être pas une si mauvaise nouvelle.

C’est même peut-être LA solution pour faire taire les extrémistes pro-occidentaux et poser l’alternative : continuer à vivre ensemble mais dans un Etat fédéral afin que chaque partie y retrouve ses intérêts OU séparation imposée mais pas avec les conditions des fascistes de l’Ouest … Les perdants ne seraient pas ceux qui déchaient la violence à Kiev et dans l’Ouest ukrainien.

Fabrice BEAUR,

Secrétaire-général du PCN

Photos :

Ces pro russes que les médias de l’OTAN dissimulent.

* Meeting de soutien aux autorités ukrainiennes ce 28 janvier 2013 à Simferopol, en Crimée (Photo RIA Novosti), pour protester contre la déstabilisation de la situation dans le pays et contre l’opposition néofasciste radicale.

Sur les pancartes brandies dans l’air on peut lire: « Stop Maïdan », « Sang versé sur Maïdan – la faute des extrémistes », « Non à l’ingérence étrangère », « Non au coup d’Etat ». « Non au fascisme! », « La Crimée est pour la stabilité », scande la foule.

« L’Ukraine voit s’appliquer un scénario de coup d’Etat forcé. Des scénarios similaires ont été mis en place au cours de ces dernières années en Libye, en Syrie, en Tunisie et en Egypte », dit la résolution adoptée par les participants au meeting.

* Infographie AFP, les « autres manifestations » sont des manifestations pro russes et contre le Maidan. Pas un mot de l’AFP pour l’expliquer au lecteur, qui croit donc à des manifestants pro occidentaux partout …

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

PIH - FB 3e front en ukraine (2014 02 21) 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:44

 

 

PIH - LM Ukraine Eurasie Goebbels (2014 02 20) FR 1

 

Luc MICHEL pour PCN-INFO / 2014 02 20 /

avec RIA Novosti – lucmichel.net – PCN-SPO /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

L’Ukraine bascule dans la guerre civile importée par les Occidentaux. Scènes de guerilla urbaines et morts à Kiev. Inssurections et sécessions dans l’Ouest, à Lviv notamment ou les néonazis du « Secteur Noir » ont pris le pouvoir et arrêté le gouverneur.

MOSCOU REPLIQUE

Alors que les médias de l’OTAN, à la remorque (ou en laisse) de Washington et des politiciens de l’UE aux ordres de l’IOTAN, unanimes, salissent les autorités ukrainiennes et le leadership russe, que la Russophobie se déchaîne sans limites, Moscou donne sa version des faits :

* Dmitri Medvedev, pourtant un modéré, déclare à la télévision que la Russie ne veut pas d’un pouvoir ukrainien sur lequel « on s’essuie les pieds ». Le Premier ministre russe ajoute que « le pouvoir doit se concentrer sur la défense des gens, des forces de l’ordre qui préservent les intérêts de l’Etat », alors que les affrontements font rage à Kiev.

* Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé jeudi à Bagdad « des forces radicales de vouloir fomenter une guerre civile en Ukraine ». Moscou soutient des négociations entre les autorités ukrainiennes et l’opposition pour pouvoir régler « la crise et combattre ensemble des forces extrémistes et radicales qui tentent de fomenter une guerre civile », a déclaré M. Lavrov en visite en Irak.

* Et signal fort, le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, un nationaliste, ex leader de Rodina, est à Kiev ce jeudi…

MEDIAMENSONGES SUR L’UKRAINE :

LA METHODE GOEBBELS DES PRESSTITUTES DE L’OTAN

L’Ukraine est, une fois de plus, l’occasion d’une immense propagande à la Goebbels. Un coup d’état insurrectionnel nous est présenté comme « une manifestation paisible ». Et des milices néonazies, affichant ouvertement des symboles du Fascisme des Années 30-45, équipés militairement et armées, comme « des manifestants pacifiques ».

Les journalistes, ces presstitutes qui ont vendu leur âme et leur honneur (s’il en ont jamais eu un), évoquent, eux, le « soft power » d’une « UE désarmée ». Alors que l’argent américain et européen se déverse à flot pour organiser la guerre civile en Ukraine. Que les politiciens et diplomates US et de l’UE sont à Kiev pour organiser avec leur marionnettes le renversement du gouvernement. Que le noyau dur des gangs du Maidan a été formé militairement en Lituanie et est soutenu par John Mc Cain et ses réseaux. Que la Roumanie, devenue le chien courant de l’OTAN, évoque ouvertement le dépeçage de l’Ukraine. Que la diplomatie de Merkel et les services spéciaux allemands agissent directement derrière le ‘Maidan’ et le sécession de Lviv, dans l’Ouest.

Les néofascistes de Kiev que l’UE veut mettre au pouvoir, et qui écraseront sans hésitation leurs alliés provisoires de droite, chasseront les homosexuels (que défendent les politiciens français ou belges), les juifs (que les lobbies sionistes de l’UE auxquels appartiennent tant de politiciens de l’UE prétendent défendre, maos pas à Kiev ou Lviv), et  les Polonais (alors que Warsovie, tout à ses nostalgies géopolitiques du XVIIe siècle, est aussi derrière le Maidan). Tous ont oublié les pogroms ‘bendéristes’ de 1941-44, ferment honteusement (comme BHL) les yeux sur l’idéologie qui anime les néofascistes ukrainiens …

LA GRANDE OMBRE YANKEE SUR L’UKRAINE

Pendant ce temps là, Obama entend dicter ses ordres à l’Armée ukrainienne à qui il ordonne de ne pas bouger pour rétablir l’Ordre !

Et les géopolitologues américains de STRATFOR, l’influent Think Tank proche du lobby militaro-industriel US, analysent la sécession de Lviv (ou les néonazis du « Secteur Noir » ont pris le pouvoir), qui s’est déclarée indépendante (tiens personne n’en parle dans les médias de l’OTAN), comme « une ligne rouge » sur laquelle « Moscou ne pourra plus revenir ».

LA LUTTE POUR L’EURASIE ET LE COUP DE KIEV

Moscou qui a sa part de responsabilité dans ce qui se passe. Car tous les rêves de collaboration avec l’Occident, de partenariat avec l’OTAN, ne reposent que sur les illusions russes. Sur une schizophrénie russe issue des années Eltsine, celles de la soumission à l’Occident. Et sont le cheval de Troie occidental à l’Est.

Toutes les fausses analyses sur « l’orientation des USA vers le pacifique », dont beaucoup viennent d’officines américaines, dissimulent la REALITE : celle du « Grand échiquier » de Brezinski, le sort du monde et la lutte pour la domination mondiale et un « XXIe siècle américain » se joue toujours en Eurasie, sur les flancs de la Russie, Caucase, Mer noire, Balkans et UE.

L’UE N’EST DEFINITIVEMENT PLUS L’EUROPE :

BRUXELLES PAILLASSON DE L’IMPERIALISME YANKEE

A Kiev, après Tripoli et Damas, l’UE a définitivement tombé le masque.

Bruxelles n’a jamais été notre Europe. Mais aujourd’hui, les masques tombent et Bruxelles n’est plus du tout l’Europe, c’est la colonie US du ‘NATOland’. Dimitri Medvedev parle de « paillasson » à propos du gouvernement de Kiev. L’UE est le paillasson de l’impérialisme yankee.

Quand à ceux qui rêvent encore (notamment dans les milieux néo-eurasistes) à un Axe Paris-Berlin-Moscou – une alternative des Années 1990-2005 devenue obsolète – regardez le rôle de porteurs de valises de Washington que jouent les politiciens français et allemands à Kiev, le rôle de Merkel, de ses ministres et ses barbouzes dans la radicalisation de l’Opposition ukrainienne, et cessez de rêver. Ils valent encore le mépris dans lequel Washington les tient, celui que l’on a pour les domestiques. ‘Fuck the EU’ dit la distingué&e Victoria Nulland …

Dans cette lutte, il n’y a que deux camps.

Celui de Washington et celui de Moscou, le noyau dur de la Seconde Europe, l’espoir et le Piemont de la Grande-Europe. Nous sommes avec Moscou !

Luc MICHEL

________________________

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

PIH - LM Ukraine Eurasie Goebbels (2014 02 20) FR 2

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:44

 

LM.NET - EN BREF scenes de guerre a kiev (2014 02 20) FR

 

 

Luc MICHEL/ En Bref /

avec Vesti.ru – Libération – PCN-SPO / 2014 02 19 /

« Des manifestants désarmés » nous disent la bouche en cœur Fabius-Merkel-Cameron-Nulland et tous les presstitutes des médias de l’OTAN.

MAIS le correspondant de Libération (Paris) est en aveux !

Sébastien Gobert, son correspondant à Kiev, témoigne de l’armement et de l’organisation militaire des manifestants du ‘Maidan’ :

« La tension remonte dans le centre de la ville. Les troupes anti-émeutes sont boucliers en main, ils semblent préparer l’assaut. De leur côté, les manifestants sont prêts. Ils sont une petite dizaine de milliers ce matin, organisés comme à leur habitude : une poignée de manifestants très radicalisés, ARMES, sur la ligne de front, et une foule disparate à l’arrière qui les soutient et organise l’intendance » …

LM

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article