Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:43

 

 

LM.NET - EN BREF nettoyage du Maidan (2014 02 19) FR

 

Luc MICHEL/ En Bref /

avec RIA Novosti – AFP – PCN-SPO / 2014 02 19 /

La police lance enfin l’assaut sur la place centrale de Kiev !

Répondant, ce que ne disent pas les médias de l’OTAN, à la reprise de l’occupation des bâtiments publics de Kiev et Lviv par les milices néofascistes – Svoboda, Praviy Sektor, etc – qui forment le noyau dur du ‘Maidan’.

ASSAUT DES NEOFASCISTES CONTRE DES BATIMENTS PUBLICS A KIEV ET LVIV

Le siège du Parti des Régions (présidentiel) à Kiev a été occupé, pillé et brièvement incendié.

Des manifestants ont aussi pris d’assaut l’administration régionale et le siège de la police à Lviv, fief nationaliste et base du fascisme ‘bendériste’ dans l’ouest de l’Ukraine, a constaté un journaliste de l’AFP.  Quelque 500 opposants ont jeté des pierres en direction de l’administration régionale, puis y sont entrés sans rencontrer de résistance. Une centaine de protestataires ont ensuite pris d’assaut le siège de la police régionale.

COMBATS AU MAIDAN : 20 MORTS DONT 9 POLICIERS

Les policiers antiémeute ont lancé ce mardi soir 18 février 2014 l’assaut contre les milliers de manifestants hostiles au président Viktor Ianoukovitch et à la Russie rassemblés sur le Maïdan occupé illégalement depuis près de trois mois, dans le centre de Kiev, après des affrontements qui ont fait vingt morts, DONT 9 POLICIERS.

Précédés de trois véhicules blindés équipés de canons à eau, plusieurs centaines de Berkout, les courageux policiers antiémeute, ont commencé à progresser vers la place du Maïdan, dépassant plusieurs barricades dressées en vain pour les arrêter.

Equipés de porte-voix, les policiers avaient auparavant demandé aux femmes et aux enfants de quitter les lieux, évoquant le lancement d’une « opération anti-terroriste ».

Des policiers équipés de fusils d’assaut Kalachnikov étaient stationnés en seconde ligne. Car les gangs néonazis du Maidan sont armés.

Les policiers ont utilisé des grenades lacrymogènes et assourdissantes, ainsi que des canons à eau, pour faire reculer les manifestants en première ligne, qui ripostaient à l’aide de pavés et de cocktails Molotov, ainsi qu’avec des tirs.

LE PARQUET EXIGERA « LES PEINES LES PLUS SEVERES » CONTRE LES ORGANISATEURS  DES VIOLENCES INSURRECTIONNELLES EN UKRAINE.

Le procureur général Viktor Pchonka a menacé ce mardi 18 février 2014 des peines « les plus sévères » ceux qui ont « incité » et « dirigé » les violences mardi à Kiev.

« Le parquet général va requérir les peines les plus sévères contre ceux qui ont incité aux évènements actuels, ceux qui les ont organisés et ceux qui les ont dirigés », a déclaré le procureur dans un communiqué. Il a estimé que les leaders de l’opposition devaient « assumer la responsabilité de ce qui se passe ».

Luc MICHEL

Photo : Ce que ne vous montrent pas les médias de l’OTAN …

Les manifestants du ‘Maidan’ sont armés ! Quel pays de l’UE ou de l’OTAN accepterait de telles milices armées dans leurs rues ?

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:42

 

LM.NET - EN BREF lavrov ctre la Russophobie (2014 02 18) FR

 

Luc MICHEL/ En Bref /

avec RIA Novosti – AFP – PCN-SPO / 2014 02 18 /

« Il est vrai que compte-tenu de la quantité d’étrangers, de sportifs et de supporteurs (sur place), il est maintenant devenu pratiquement impossible de mentir. Mais il y a eu des tentatives »

- Serguei Lavrov

Sotchi – mais aussi la Syrie, Genève II, l’Ukraine -, car les JO sont le prétexte et le déclencheur, est l’occasion d’une nouvelle vague de Russophobie dans les médias et les milieux politiques de l’OTAN.

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a accusé ce lundi les médias étrangers de déformer à dessein la réalité dans la couverture des JO de Sotchi, de la crise en Syrie et sur l’Ukraine. « Et à l’égard des crimes de différents régimes, et à l’égard des jeux Olympiques, il y a de nombreux exemples qui démontrent l’existence de tentatives absolument conscientes de former l’opinion publique dans un certain sens (…) et pour cela les médias ne répugnent pas à recourir à la manipulation et au mensonge délibéré », a déclaré fort justement Lavrov.

« Cela se produit y compris à l’égard des jeux Olympiques », a-t-il ajouté, dans des propos disponibles sur le site du ministère russe des Affaires étrangères. La télévision publique russe, qui contre-attaque, a reproché ces derniers jours aux médias étrangers, occidentaux notamment, d’insister sur les imperfections des JO de Sotchi, voire d’en inventer, pour noircir le tableau à dessein.

Le ministre Lavrov répondait à une question sur un sujet de la chaîne américaine CNN systématiquement défavorable à la Russie. « Utiliser sa position dominante dans les médias pour diffuser des mensonges et adapter la réalité à ses propres intérêts politiques, voilà qui ne suscite pas le respect à l’égard des Etats qui le font », a conclu Lavrov.

Un rappel élémentaire du fait que derrière les soi-disant « médias libres » occidentaux et leurs arrogants presstitutes, y compris leurs relais libéraux en Russie même, se dressent les états de l’OTAN, USA en tête, et leur argent …

Luc MICHEL

Photo : concours de caricatures russophobes du ‚Moskauer Deutsche Zeitung’…

Les libéraux de l’UE et leurs complices « russes » oublient que ce sont les soldats de Staline qui ont assuré en 1941-45 la liberté de l’Occident. Les Libéraux de l’époque, eux, de 1938 à 1940 ont fuit à Londres ou à Alger. Staline, lui, est resté au Kremlin en décembre 1941, avec la Wehrmacht à 15 Km …

_________________________

Luc MICHEL /

PROFIL Facebook  https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter  https://twitter.com/LucMichelPCN

PAGE OFFICIELLE Facebook  https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website  http://www.lucmichel.net/

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:42

 

CEREDD - GIL critique de la france en Afrique (2014 02 16) FR 1

 

Gilbert NKAMTO pour le CEREDD /

Centre Européen de Recherches et d’Etudes sur la Démocratie Directe /

2014 01 25 /

L’Afrique d’aujourd’hui comme celle d’il y a un demi-siècle ne diffère pas ni selon l’époque (aucun contraste entre l’époque coloniale, des indépendances et de l’après-indépendance) ni selon la globalisation telle qu’elle a été orientée par les USA après la chute du Mur de Berlin le 9 novembre 1989 (démocratie : multipartisme, liberté d’expression, alternance).

L’Afrique et particulièrement l’Afrique francophone se retrouve après toutes ces années (entre 1945-2014), plus de 69 ans après  en train de subir les mêmes maux comme si le mauvais sort s’était juste  emparé de cette partie du continent. Comme conséquence, elle reste toujours en proie aux conflits politiques inespérés et empêtrés dans des guerres stériles qui accompagnent l’évolution de cette zone géographique africaine  vers l’abîme.

Ces régions  – Afrique CEDEAO, Afrique CEMAC- sont  des « zones volcaniques à forte intensité » dont le « cratère » porte le nom de France.  Dès que les volcans sont en activités, les séismologues c’est-à-dire les locataires de l’Elysée sont les seuls à pouvoir déterminer s’il faut ouvrir le cratère ou le fermer. Et au fil de l’histoire, depuis que, par le fait du chaos et des circonstances, l’Allemagne de Hitler a perdu la Seconde guerre mondiale, la France a continué à escamoter les richesses africaines, à avilir sa population et à conduire ces zones vers l’abîme.

Si pour certains Africains, la prière et l’abandon du « pour soi » sont devenus les seuls signes de résignation à la fatalité, si pour d’autres , le désir d’exister et donc de faire chemin avec la France par la traîtrise, le culte de soumission aveugle, la castration par des sectes venues de la métropole française pour bénéficier des faveurs de cette France orgueilleuse de son histoire coloniale, il n’en demeure pas moins que pour d’autres, il vaudrait mieux mourir en martyrs-héros que de se laisser animaliser par ces fauves humains de notre ère.

Aujourd’hui plus que jamais, la France devrait s’interroger sur sa place dans cette Afrique qui tend à vouloir prendre ses distances. Si elle ne sait pas s’interroger, il y a des raisons évidentes qu’il faudrait mettre au devant de la scène pour que cette France comprenne justement pourquoi, elle n’est plus la bienvenue en Afrique en général et particulièrement en Afrique francophone. Dans le cas contraire, le France ferait ce qu’aucun pays n’ait jamais fait dans son histoire, faire de toute la population française, une population militaire de sorte que, partout où un français se retrouve en Afrique, qu’il soit militaire… soit un militaire français pour un habitant africain et à ce prix, l’enjeu est énorme, le coût aussi.

QU’EST-CE QUI EXPLIQUE CETTE PRUDENCE AFRICAINE LA OU SE TROUVE LA FRANCE EN AFRIQUE ?

Ce que la France ne sait pas c’est que même dans les plus hautes sphères de décision au sommet des pays africains où elle a installé ses marionnettes, elle n’est pas la bienvenue. Pourquoi ?

1- La France ne respecte jamais ses engagements et elle ne donne pas l’occasion à ses pantins de promouvoir une politique visant l’intérêt général. Sa politique vise à duper ses vis-à-vis, à les calomnier, à les laisser tomber lorsqu’elle ressent une simple envie de vouloir faire mieux, ou de vouloir s’affranchir de sa tutelle pour le bien de son peuple. Elle aime être le devant et le derrière des Africains et de leurs pantins avec en prime qu’on l’appelle le bon samaritain qui vient au secours des pauvres, donc des Africains qu’elle appauvrit derrière ses politiques coloniales d’invasion et de prédation.

2- La France infantilise l’Afrique. Son enseignement qu’elle a su apporter à l’Afrique est l’histoire de Mamadou et Bineta qui apprennent à lire le Français. Ou le conte d’un blanc debout devant des jeunes nègres aux pieds nus, le ventre ballonné, portant des habits en haillons dans une salle de classe faite de pailles dans une brousse africaine où à un angle est accrochée une lampe tempête et en dessous, une table du maître portant le cartable et les ardoises des enfants nègres qui y ont dessiné en lettre les mots A, B, C… déformés. Dans ce processus d’infantilisation de l’Afrique depuis 69 ans, la formation intellectuelle qu’elle a pu donner à ses pays francophones de l’Afrique c’est : la métaphysique, l’Art et la culture, la religion, la démocratie, les partis politiques, les biens mal acquis ; sa formation scientifique, a été par-dessus tout le VIH-SIDA, la pornographie, les mauvaises mœurs ; sa formation agricole, culture du café-cacao, banane, hévéa et la déforestation, enfin sa formation industrielle, création des industries de bière et de vin de qualité… les exemples sont légions…

COMME CONSEQUENCES DE CETTE INFANTILISATION DE L’AFRIQUE FRANCOPHONE …

a) lorsque dans la classe politique africaine il n’y a pas d’entente, au lieu de s’asseoir autour d’une même table pour trouver une solution comme les populations indigènes le font au quotidien sous l’arbre à palabres, elle se dirige à Paris pour y trouver une solution.

b) les maux les plus connus dans la santé publique c’est le VIH, les IST, et aujourd’hui, il est plus conseillé à l’Africain d’aimer et de s’accoupler avec son semblable du même sexe car c’est ça la modernité et la globalisation.

c) il faut que l’Africain s’investisse dans la culture du café et du cacao pour ne pas affamer la France qui ne vit que de la chocolaterie, idem pour l’hévéa pour faire tourner Michelin…

d) et après tous ses efforts, il faut s’enivrer dans l’alcool pour faire dormir l’esprit en paix et se relever le lendemain sans soucis… ainsi va la France en Afrique et lorsqu’on est malade, il faut prendre le vol – si le visa est permis – pour aller trouver des spécialistes de santé à la métropole française.

Pour la France, l’Afrique n’a été pensée que dans le sens de l’avilissement des mœurs et de la personne africaine et tout ce qu’elle a pu trouver pour elle c’est le rêve, la délation, le mensonge et l’humiliation écartant de la pensée noire toute logique de science, de technique et de la technologie qui soutient tout développement scientifique, industriel, économique et militaire.

Ce cliché qui a longtemps caractérisé l’Afrique francophone et  qui continue malgré tout de traduire le mal être de l’Africain est sans doute l’élément de trop qui fait dire à l’Afrique francophone, prophète France, ton règne est terminé.

Mais il y a des rêveurs qui continuent de croire dans les arcanes du pouvoir en France que l’Afrique d’aujourd’hui est celle du passé où elle viendra au prix du canon, des bombes, des assassinats ciblés, des génocides reprendre le contrôle de nos destins collectifs pour continuer à nous avilir et à nous laisser pour compte.

LA COMPOSITION DE LA MAYONNAISE FRANÇAISE EST CONNUE DES AFRICAINS.

La France elle-même aujourd’hui est surprise de la réussite sociale africaine même si ce n’est que quelques exceptions africaines.

Certains colons français, qui avaient tourné le dos à l’Afrique dans les années 90, en menant des politiques hostiles aux jeunes Africains – à rappeler qu’avant 1990, la France était la première destination des Africains pour les études et le tourisme – savaient que l’Afrique était mal partie comme l’avait déjà démontré l’agronome René Dumont dans son livre « L’Afrique noire est mal partie » paru en 1962.

24 ans après, lorsque ces mêmes colons refont une visite en Afrique, ils s’étonnent que l’Afrique soit en train d’évoluer radicalement vers la voie de son émergence et de son développement tous azimuts : des autoroutes par ci, des infrastructures sociales par là, des unités d’industries qui naissent au quotidien, ce qui réveille accidentellement les fauves de leur sommeil.

Pour rappel, dans le ‘Rapport Védrine la France et l’Afrique’, Hubert Védrine, cet homme politique qui me rappelle tristement le sang des Rwandais, cet homme d’une perfidie énigmatique lorsqu’il aborde le sujet des Africains, cet homme célèbre en France mais qui pour nous autres Africains devrait être en train de croupir dans les geôles de la CPI, c’est cet homme qui revient à concocter la science de la reconquête coloniale africaine.  Lisons ce qu’il dit dans son rapport… feuilletons la page 96, au bas de page, il dit : « Aujourd’hui, il faut aller plus loin et plus vite. La relation économique avec l’Afrique nécessite une véritable remobilisation afin que la France retrouve sa place dans la compétition qui se joue en Afrique. Pour ce faire, la France doit pleinement assumer ses intérêts en Afrique. »

La France doit pleinement assurer ses intérêts… il faut alimenter les guerres, tuer, piller car il s’agit des intérêts de la France…

Justement, Hubert Védrine se trompe de l’époque. Il faut aller plus loin et plus vite mais où était-il depuis la deuxième guerre mondiale ou encore moins, depuis 1990? Ce monsieur se trompe car l’Afrique qu’ils avaient abandonnée s’est résolument tournée ailleurs et ses intérêts dépassent désormais le seuil de ses pantins positionnés en Afrique… il n’y a plus seulement des Africains formés en France, il y a des Africains formés en Afrique, en Asie, en Amérique latine, en Russie, en Chine et dont les visions sont diamétralement opposées à la chère France et à ses pantins préposés aux commandes de nos destinées.

LA REVOLUTION ASYMETRIQUE

Les Africains gagneraient mieux désormais à coopérer ensemble et à dénoncer. La révolution africaine des Années 90 en marquant l’histoire africaine de son empreinte a ouvert un nouvel horizon à nos peuples. A sa marque, se sont ajoutées les nouvelles technologies et la télévision par satellite qui sont des points boomerangs de notre époque contre cette France imbue de sa puissance…  elles nous auraient mal servi il y a 24 ans mais elles nous servent aujourd’hui pour déballer au grand jour les œuvres macabres de cette France et de ses pantins sur le continent. Elle n’arrive plus à dissimuler ses preuves, elle ne sait plus comment et par où manipuler la jeunesse africaine notamment dans les pays où le taux d’alphabétisation a dépassé le taux de scolarisation de 65 à 80% de la population. Le gri-gri français est tombé dans l’eau.

L’Afrique doit être vigilante, les Africains doivent être vigilants car la France veut exploiter les prouesses de sa sale guerre en Libye pour prendre à contre-pieds les pays africains qui s’obstinent à ne pas suivre le meilleur exemple infligé à Laurent Gbagbo et à Kadhafi.

Si la France ne peut pas venir derrière les élections qu’elle a montées de toutes pièces avec ses collabos dans les territoires jadis ses zones d’influence, elle viendra par le soutien humanitaire aux manifestants. Elle a des tactiques obsolètes qu’elle utilise à tort ou à raison pour remplir son cahier de charge et l’une d’elle « la revendication pacifique des reformes », et la plus osée, c’est la lutte contre la contrebande ou l’islamisme ou l’islamophobie… comme si d’un revers, la France était devenu sauveur de l’Islam et des musulmans.

Dans sa tactique, elle équipe ses collabos sur le terrain et les arrange à porter soit les tenues militaires de l’armée loyale ou celles de la police, de la gendarmerie ou de la douane… pour vu que ce soit en rapport avec un organe d’oppression du gouvernement contre lequel elle a des comptes à régler.

Ses hommes, utilisent les armes contre la population, ils tirent à tout va et contre n’importe qui, qui peut se trouver là à ce mauvais moment… il y a dans cet élan, ses gens qui filment soit avec des téléphones portables ou des cameras qu’ils postent sur des réseaux sociaux anonymes qui sont repris par l’AFP, France 24, Euronews, etc. et l’opprobre est jetée contre le gouvernement ciblé… les morts sont comptés aux torts exclusifs du gouvernement. Ensuite arrive le pompier France soutenu par la ‘communauté internationale’ (le Conseil de sécurité des Nations-Unies) pour effectivement engager une mission humanitaire pour protéger la population civile… et c’est comme ça que la France se réinstalle derrière sa mission humanitaire et impose son pantin derrière une élection collée à la joue, qui nargue le peuple.

Voila comment la guerre humanitaire de la France s’est initiée en Libye, et c’est comme cela qu’elle va continuer à faire dans les pays qu’elle veut conquérir à tout ailleurs comme le recommande le génocidaire Védrine.

OU LA FRANCE GAGNERAIT-ELLE A S’INSERER EN AFRIQUE ?

La première chose qu’attendent les Africains de la France, ce pays historiquement au cœur de la culture africaine après 1945, c’est le transfert de la technologie de la France vers l’Afrique et surtout dans les pays francophones. La France devrait savoir que le développement de l’Afrique est irréversible et qu’avant 2020, avec elle ou sans elle, l’Afrique devrait pouvoir transformer ses matières premières sur son sol.

La deuxième chose que les Africains attendent de la France c’est d’arrêter de torpiller les projets de développement de leurs pays. Que la France cesse de tricher, de mentir et qu’elle mette son expertise de puissance dont elle se réclame en jouant le jeu de la compétition des marchés en Afrique au lieu de venir en pilleurs, en bandits torpiller les marchés déjà engagés par d’autres pays notamment le Brésil, la Chine et l’Inde.

La France elle-même doit cesser de vivre sous le couvert de l’Afrique et se jeter dans la vraie quête technologique et scientifique en devenant comme par le passé, un pole incontournable de la recherche. Elle ne doit pas être quémandeuse des biens et des richesses des autres états (Qatar, Arabie Saoudite, Cote d’ivoire, etc…).

Il faut le dire, il faut le répéter, la France a tellement réduit les pays francophones africains au bas de l’échelle qu’elle a cru à un moment de son histoire que l’Afrique était son grenier. Dans sa mission, elle n’intéresse l’Afrique que lorsqu’il s’agit de faire miroiter la vie de rêves aux Africains à travers le PMU (pari mutuel urbain, course à chevaux), les pari-foot bref tout ce qui est fait pour dépouiller l’Africain de son être.

Cette France doit revoir une énième fois sa politique d’immigration tournée contre l’Afrique, elle doit considérer les pays africains comme des partenaires et non des dominés de l’histoire. Dans cette vision, l’Afrique sera la bienvenue à la France et aux citoyens français.

ET L’AFRIQUE DES AFRICAINS…

Après la démystification de l’homme blanc par les Africains juste aux lendemains de la première et la seconde guerre mondiale, il n’y a plus de raisons valables pour que l’Africain continue de courber l’échine devant un Français. Ils ont fait les mêmes écoles, les mêmes sciences métaphysiques et ont soutenu les mêmes thèses. Il est question aujourd’hui que l’Africain accepte sa couleur de peau, sa nature et son environnement social et géographique pour se lancer dans la reconstruction de son patrimoine.

L’un des combats africains de notre ère, c’est le dogme culturel français. Les Africains doivent savoir que RFI, TV5, France 24, CFI et tous les instituts français en Afrique ne sont pas là pour révolutionner l’Afrique. Ils sont là pour détruire le tissu culturel africain et doivent être les premières cibles des Africains dans leur quête d’autonomie. A cela doit s’y opposer le boycott en valorisant les moyens culturels africains dans nos pays, nos quartiers et nos régions pour reprendre en mains nos destins collectifs.

L’éveil de la conscience africain est irréversible et l’Afrique plus que jamais doit faire dire à la France que sa ‘puissance africaine’ était celle d’une autre époque…

Gilbert NKAMTO (*)

Photo : Une Afrique qui prend conscience …

Couverture du CD ‘A bas la françafrique’. Compilation signée Céd’, avec plus de 70 artistes venus de la France, de Belgique, de Suisse, du Gabon, de Guinée, du Maroc, du Togo, de Côte d’Ivoire, du Sénégal … STOP A LA FRANCAFRIQUE et à toute forme de colonisation !!

___________________________

(*) www.gilbertrocheteau.blogspot.com

Correspondant du CEREDD à Tripoli, puis Yaoundé.

Secrétaire général du Conseil Panafricain du MDPR /

Mouvement démocratique panafricain pour la renaissance

www.mdpr.populus.ch

Administrateur d’EODE Zone Afrique

www.eode.org

https://www.facebook.com/EODE.africa

CEREDD - GIL critique de la france en Afrique (2014 02 16) FR 2

 

CEREDD - GIL critique de la france en Afrique (2014 02 16) FR 3

Posted in * CEREDD/ Centre Européen de Recherche et d'Etudes sur la Démocratie Directe, * Français | 1 Comment
Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:41

 

LM - ELAC enfants perdus de Kadhafi (2014 02 16) ENGL

 

 Luc MICHEL for ELAC & ALAC Committees /

with AFP – PCN -SPO – ELAC Website / 2014 02 16 /

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

https://www.facebook.com/ALAC.org

 » Explosion in the number of refugees arriving by sea in Italy  » is the headline of AFP on February 5. Which states that  » the number of refugees who land on the coast in Italy has increased tenfold in January , reflecting  » the constant and massive flows of migrants ‘ ongoing since last summer , said Tuesday the Deputy Minister of the Interior .  »

The main country from which refugees embark on the road to a better life in Europe is Libya ( 27,314 people) … While under the Jamahiriya of Moammar Gadhafi there was not only no Libyan refugees – because of Jamahiriyan ‘social welfare ‘ , then the highest standard of living and GDP of Africa – but especially that Tripoli was in control of the Mediterranean coast and fought slavery networks. And moreover assured jobs for millions of Africans in panafricanist Libya . « Most of these immigrants lived in Libya since a decade and represented the labor of the Libyan economy , sought during the economic boom of the country . »

All of this has stopped, abruptly, with the NATO aggression in 2011 and the destruction of the Jamahiriya. Refugees fleeing an Africa without future are the lost children of Gaddafi, of his generous Jamahiriya , and also of his Pan-African dream dead under the NATO bombs .

But today is added to the post-NTC Libya made ​​in NATO, as revealed by the drama of Lampedusa last year , the exploitation of the Blacks by mafia networks of slave trade to Europe, in the hands of Islamists in Libya and the Sahel. Camps exist in Libya, where rape, looting and executions are the rule. The investigation into the tragedy of Lampedusa has also revealed that the new African ‘boat people’ were victims of criminal firing from « Libyan » corvettes, naval vessels fallen into the hands of gangs or militias , new piracy at the gates of Italy .

AFRICAN REFUGEES :

DATA OF A HUMANITARIAN CATASTROPHE

During the first 30 days of 2014 , migrants landing on Italian coasts were in number of 2,156 , against 217 in January 2013. In 2013, 2,925 different boats docked in Italy , an increase of 325 % compared to 2012 , with 42,925 people on board , including 3,818 minors.

The majority of them – 37,886 – arrived in Sicily , including 14,753 on the only island of Lampedusa , the main entrance gate of migrants arriving in Europe from Africa. « Italy was submitted in 2013 to a massive and constant flow of migrants from the Maghreb and the Middle East , » said Filippo Bubico , Vice- Minister of the Interior , during a hearing before the Committee « Migrations » of the Parliamentary Assembly of the Council of Europe. Mr. Bubico also announced that the government of right-left coalition led by Enrico Letta since last April, intended to reduce the maximum duration of stay of migrants in identification and expulsion centers , which is currently around 18 months.

In 2013, police arrested 200 suspected smugglers , whom those migrants pay thousands of euros, and 158 boats were seized. Thousands of immigrants from sub-Saharan Africa, but also from the Middle East and Central Asia try each year to cross, pouring thousands of euros to unscrupulous smugglers .

In early October 2013 , at least 400 people, including many women and children, have died as a result of two shipwrecks in the area of ​​Lampedusa (extreme south of Italy).

THE RESULT OF THE ‘HUMANITARIAN’ WARS OF THE WEST

The main country from which refugees embark on the road to a better life in Europe is Libya

( 27,314 people) , followed by Egypt ( 9,215 ) and Turkey ( 2,077 ) . According to statements made by refugees upon their arrival , the main country of origin is Syria ( 11,307 persons), exponential increase compared to 2012 (they were then only 582 ), followed by Eritrea

(9,834 ) , Somalia ( 9,263) and Egypt ( 2,618 ) .

Libya, Syria, Eritrea , Somalia: all so-called  » humanitarian » wars of the West. The result of the famous « duty to intervene » as touted by Kouchner, neocon with a French passport , or Bernard-Henri Lévy the Parisian Likudnik …

Luc MICHEL

For PCN -SPO / ELAC Website

____________________________

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

https://www.facebook.com/ALAC.org

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:41

 

LM - ELAC coup d'état a tripoli Hafter (2014 02 14) FR

 

Luc MICHEL pour ELAC & ALAC Committees/

avec El Arabia – PCN-SPO – ELAC Website / 2014 02 14 /

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

https://www.facebook.com/ALAC.org

Des rumeurs de coup d’état ont secoué Tripoli ce vendredi.

Le général (du CNT) Hifter, agent de la CIA depuis 1987, et vrai patron de la ‘nouvelle armée libyenne’ néocoloniale après avoir été celui des katibas du CNT, annonce « le gel du gouvernement et la dissolution du Parlement en Libye ».

Mais le premier ministre Zeidan, lui aussi agent de la CIA depuis 1980, dément et s’en prend volemment à son collègue Hifter.

Analyse sérieuse des événements de Tripoli et de leur perspective.

Au moment où rumeurs et ‘hoax’ du Net sont reprises sans fin par des « spécialistes » qui n’ont jamais mis un pied en Libye. Mais cherchent uniquement le scoop. L’un d’eux confondant même la ville de Sebha ou Sabha (Sud saharien libyen) avec la marque d’aliments pour chats Sheba …

Retour donc à l’analyse et à l’expertise documentée …

I : LES EVENEMENTS : COUP D’ETAT A TRIPOLI ?

ENTRE FAITS, RUMEURS ET INTIMIDATIONS …

La chaîne satellitaire El Arabia a diffusé l’information sur son site web selon laquelle l’ancien chef d’état major libyen Khelifa HIFTER (ou HAFTER ou HAFTAR, les noms libyens ne sont pas fixés. On connaît ainsi pas moins de 47 variantes de Kadhafi) a annoncé, via un document télévisé, le gel du gouvernement et la dissolution du Parlement en Libye. L’ex-chef d’état major a tenu à « préciser qu’il ne s’agissait pas d’un coup d’Etat mais d’une réponse aux appels du peuple libyen ». Il a par ailleurs annoncé « la mise en place d’une feuille de route en cinq points ».

La chaîne El Arabia ajoute qu’elle « a reçu des informations confirmant l’interruption des télécommunications et de l’internet dans la capitale », Tripoli, alors que « des troupes fidèles à Haftar auraient pris le contrôle de plusieurs positions stratégiques ». Les mêmes sources ajoutent que « l’ex-chef d’état major dispose de l’appui de nombreuses directions militaires ».

Al Arabia ajoute que Fadhil el Amine, président de la commission nationale du dialogue national et Ezzedine Akil de l’Union républicaine libyenne ont déclaré que « rien ne confirme les déclarations de Haftar », ajoutant que « tout semble normal à Tripoli ». Par ailleurs, dans une dépêche urgente, la chaîne Al Arabia a annoncé que le Premier ministre (fantoche) de  Libye, Ali Zeyden, a « démenti l’annonce faite par l’ex-chef d’état major et a appelé l’armée à intervenir ».

POUR QUI ROULE KHELIFA HAFTAR ?

« Les rumeurs les plus contradictoires  circulent depuis ce vendredi matin à Tripoli à propos d’un coup d’Etat conduit par le général  Khalifa Hafter », s’interrogeaient les médias arabes. Ancien opposant à Kadhafi et colonel félon, le ‘général’ (qui a reçu ses étoiles du CNT) a choisi curieusement, une chaîne étrangère, la Saoudienne, El Arabya pour annoncer son coup d’Etat. Il s’en est donc pris au Chef du gouvernement, Ali Zidane et aux groupes jihadistes, prononcé « la dissolution » des institutions fantoches mises en place après le renversement de Kadhafi par l’OTAN et le « gel de la constitution ». Il n’en fallait pas plus pour que le sociologue tunisien, Moncef Ouannès, «spécialiste» autoproclamé des affaires libyennes, parle « d’une réédition du scénario égyptien, évoque une probable connivence égypto-saoudienne » et souhaite son …succès.

Réagissant aussitôt à cette annonce, le Chef du gouvernement Zeidan se montre serein : « Il n’a pas de troupes. C’est un fieffé menteur. Il sera traduit en justice. Les  institutions fonctionnent normalement ». Depuis, aucune information n’est venu infirmer, ni confirmer le coup d’Etat. A noter que l’ambassadrice américaine a ajouté dans un tweet que les déclarations du général n’avaient « aucun fondement ».

# II : ANALYSE : QUI DIRIGE L’ETAT-CROUPION LIBYEN ?

POURQUOI LES FACTIONS DE LA CIA SE DECHIRENT ?

L’intéressant dans cette affaire est qu’elle met en lumière une nouvelle fracture dans la ‘nouvelle Libye’ : après la guerre larvée entre factions islamistes, milices-Villes (Misratta, Zlintan, Dernah …), gouvernement fantoche, autonomistes divers (Cyrénaïque, Toubous, Berbères, Amazighs), après la guerre ouverte entre ces factions et la RESISTANCE VERTE pro-Kadhafi, voici les leaders du ‘parti américain’ en Libye qui se déchirent. Car Zeidan et Hafter sont tous deux de vieux complices et des agents avérés de la CIA.

QUI SONT LES AGENTS DE LA CIA QUI DIRIGENTS LE ‘PARTI AMERICAIN’ EN LIBYE ?

En Libye, trois citoyens américains (la nationalité de leurs passeports depuis les Années 80), traîtres à leur patrie et agents de la CIA, sont aujourd’hui, dans la réalité et non dans la fiction des « institutions » de la ‘nouvelle Libye’ made in NATO, aux commandes : Zeidan, Megaryef, Hifter. Depuis les années 80, inlassablement, avec des moyens sans limite, ces trois défecteurs devenus agents de la CIA ont organisé des vagues de coups d’état – quinze de 1982 à 2011 – contre la Jamahirya de Kadhafi.

Leurs alliés la plupart du temps, du coup de 1982 à celui de Benghazi en 2011 (à l’exception des années Bush de 2003 à 2008)  : les hommes de Ben Laden en Libye. Entre eux et le trio de la CIA il y a trois décennies de complots, de coups d’état, de complicités. Et depuis la rupture amorcée en Libye septembre 2012 et celle en Syrie de juin 2013, la haine des djihadistes qui se considèrent comme trahis par les hommes de Washington.

Voilà les laquais des USA, citoyens américains et agents de la CIA, qui dirigent l’état-croupion libyen et leur passé de comploteurs et de putchistes. Oui Zeidan sait de quoi il parle quand il évoque un coup d’état à Tripoli. Il en est un expert !

Revenons sur le parcours de ces hommes de Washington en Libye …

MEGARYEF, PATRON DES FORCES LIBERALES, L’HOMME-CLE DE WASHINGTON EN LIBYE

Le premier président de l’ « Assemblée nationale libyenne » fantoche – ce « Congrès national général » -, installée par les USA et l’OTAN, est en effet un traître libyen naturalisé américain et employé de la CIA depuis le début des Années 80. Megaryef, comme son complice Khalifa Hifter « général libyen » au service de la CIA depuis trois décennies et en charge de la réorganisation de la nouvelle Armée coloniale libyenne au service de l’OTAN, est l’exemple typique de cette clique de traîtres qui a organisé la recolonisation de la Libye.

Premier président du « Congrès général national libyen » (le nom a été choisi pour usurper celui du « Congrès Populaire général », la plus haute institution de la Démocratie Directe libyenne sous Kadhafi), la nouvelle Assemblée nationale fantoche, issue des élections législatives truquées du 7 juillet 2012, Mohamed al-Megaryef est à la fois un citoyen américain depuis plus de 30 ans et un économiste libéral, mais néanmoins réputé proche des islamistes. Ce qui n’est pas un hasard puisque les islamistes libyens ont été instrumentalisés dès 1980 par la CIA contre le régime révolutionnaire de Kadhafi. Megaryef dirige aussi actuellement le Front national libyen, une formation néo-conservatrice très à droite, le cœur du « parti américain » en Libye.

Né en 1940 à Benghazi, berceau de la révolte libyenne, Mohamed al-Megaryef est l’ancien ambassadeur de Libye en Inde. Ambassade où travaillait aussi Zeidan. Cette « grande figure de l’opposition à Mouammar Kadhafi », selon les médias de l’OTAN, a choisi de s’exiler dans les années 80.

Il dirigeait alors le « Front national pour le salut de la Libye » – groupuscule armé, encadré et financé par la CIA, une formation politique à l’étranger chargée par les américains de regrouper les opposants en exil, et dont sa formation actuelle est issue – qui a tenté à plusieurs reprises par des coups d’état et des campagnes de terrorisme de mettre fin au régime de du leader libyen. Le premier en 1982, le plus important en 1998 avec comme alliés al-Qaida de Ben Laden (la Jamahiriya lance alors le premier mandant international chez Interpol contre Ben Laden, immédiatement bloqué par Washington …). Le dernier à Benghazi et Tripoli lres 15-17 février 2011 …

LE COLONEL FELON HIFTER, L’HOMME DE MAIN DES COUPS TORDUS

Derrière ces coups d’états depuis 25 ans, un autre américano-libyen, lui aussi employé de la CIA. Le vieux complice de Megaryef et avec lui le vrai patron de la Libye post CNT : Khalifa Hifter (encore écrit Haftar ou Hafter). Lui aussi un parcours de traître exemplaire au service des ennemis de son pays. Dès mars 2011, le journal McCaltchy révélait que Khalifa Hifter, un ex-colonel déserteur de l’armée de Kaddhafi, avait « été envoyé pour diriger les rebelles libyens »  du pseudo CNT appuyés par l’ONU, les Etats-Unis et la coalition.  Hifter depuis vingt ans vivait « dans la banlieue de la Virginie » (où est installée la CIA, à Langley), « où il s’est établi mais l’ancien officier de Kaddhafi a maintenu des liens avec des groupes restés au pays », écrivait  Chris Adams l’auteur de l’article. Une connaissance de Khalifa a dit à Adams que  » on ne savait pas ce que faisait réellement Hifter pour nourrir sa nombreuse famille »

Hifter a commandé au début des années 80, le corps expéditionnaire libyen au Tchad avec pour mission : occuper la bande d’Aouzzou qui appartenait à la Libye mais qui avait rattachée au Tchad  par la France. L’opération s’est soldée par un échec cuisant pour les Libyens et la capture de Khélifa Hafter par les Tchadiens. « Retourné par les Américains, il formera une véritable légion de 2000 hommes, tous déserteurs du corps expéditionnaire qui seront entraînés et armés par les Américains en prévision d’une invasion de la Libye à partir du Tchad. Devant les réticences de ce pays, Hifter et ses hommes seront rapatriés aux Etats unis. Ils y resteront une bonne vingtaine d’années avant de retourner en Libye après la révolution. »

Hifter est donc un agent de la CIA ce qui explique son long séjour en Virginie. En  1996, le Washington Post (26 mars 1996) informait lui qu’un « Colonel Haftar était arrivé aux Etats-Unis ».  Et qu’ « il était le leader d’un groupe de « contra » établi aux Etats-Unis,  l’Armée Nationale Libyenne ». Ce groupe est soutenu par les Etats-Unis, où il dispose de camps d’entrainement. « Il est probable  que le groupe du Colonel Haftar opère en Libye avec la bénédiction de notre gouvernement », soulignait le Washington Post.  Deux ans plus tard c’était le coup d’état de Ben Laden en Libye …

14 ans plus tard, Hifter réapparaissait à Benghazi, en Mars 2011, appointé « général » et commandant des katibas du CNT. A la grande colère du général Younes, lui déserteur de l’Armée libyenne depuis seulement quelques jours et comploteur depuis quelques semaines, et qui se voyait déjà en général en chef des rebelles de Benghazi. Gageons que l’exécution sauvage fin juillet 2011 de Younes par des djihadistes du même CNT proches de son leader Mustapha Abdeljalil n’a pas du peiner beaucoup Hifter …

Le livre de Pierre Péan MANIPULATIONS AFRICAINES, fait de Hifter un employé de la CIA dès 1987, « Haftar, alors colonel de l’armée de Kadhafi, avait été capturé au Tchad où il combattait avec une rébellion soutenue par la Libye contre le gouvernement d’Hissène Habré, soutenu par les États-Unis. Il fit défection pour le Front National de Salut Libyen (FNSL), la principale force d’opposition à Kadhafi, qui avait le soutien de la CIA ». Le groupuscule armé de Megaryef pour rappel, le monde des traîtres libyens est bien petit. « Il organisa sa propre milice qui opéra au Tchad jusqu’à la déposition d’Hissène Habré en 1990 par Idriss Déby,  son rival appuyé par la France ». Selon Péan, « la force de Haftar, créée et financée par la CIA au Tchad, disparut dans la nature avec l’aide de la CIA peu de temps après le renversement du gouvernement par Idriss Déby ». What else ?

ZEIDAN, L’INTELLECTUEL

Zeidan, lui, le troisième homme, avait fait défection en 1980 depuis l’Inde où il travaillait à l’ambassade libyenne de Megaryef. Il avait alors passé trois décennies en exil, au service de la CIA. Il a été l’un des dirigeants du « Font National pour le Salut de la Libye. Il fut ensuite avocat à Genève. Réapparaissant en février 2011 à Genève au nom d’une fantomatique et inconnue « Ligue libyenne des droits de l’Homme » dénonçant au bon moment les « crimes du régime ». “En Europe il fut une vitrines (poster-boy) de la révolution libyenne » , chargé de vendre – avec BHL – la cause de Benghazi à Sarkozy. Et faisant oublier dans les médias de l’OTAN les djihadistes et les forces d’al-Qaida – les vieux complices du trio de la CIA – qui constituent en fait les « katibas du CNT ».

POURQUOI LES FACTIONS DE LA CIA EN LIBYE SE DECHIRENT …

L’appareil politico-militaire américain est en plein questionnement. Il faut lire, sans les diaboliser comme certains journalistes ‘non-mainstream’, les analyses de STRATFOR, le Think Tank US proche du Pentagone. Et de son patron Friedman, l’un de géopolitologues américains de la nouvelle génération. Tous sont d’accord pour maintenir la domination mondiale de l’hyperpuissance américaine, « pour un XXIe siècle américain ».

Mais deux courants, deux écoles s’opposent : l’une veut le maintien du Hard power, de la vieille politique du ‘big stick’ yankee, des agressions militaires, de la domination directe. L’autre entend combiner Hard power et Soft power, style « printemps arabe » et manipulations politico-médiatiques. Y compris en appliquant la fameuse ‘Théorie géostratégique du Chaos’. L’Egypte post Moubarak voit ces factions américaines  – toutes, ne jamais l’oublier – s’opposer.

C’est maintenant le tour en Libye. Zeidan, qui s’inscrit dans la ligne du State Department, la seconde école, entend maintenir la fiction politique de la ‘nouvelle Libye’.

Hifter, lui, est un homme de main, un ‘chien de guerre’, organisateur de coups tordus et de coups d’état. Un pirate formé par la Division des Opérations spéciales de la CIA, les « hommes de cape et d’épée » (le héros des romans géopolitiques SAS est l’un d’eux). Il tente donc de jouer son va-tout, et de jouer, sans avoir les moyens du général égyptien, le rôle d’un Sissi libyen. Il est trop tôt pour savoir si une partie de l’establishment US le soutient …

Pendant ce temps, la RESISTANCE VERTE s’implante dans le Sud libyen, hisse le drapeau vert de la Jamahiriya sur Sebha. Mais cette montée en force peut aussi expliquer le coup de force de Hifter.

Luc MICHEL

Pour PCN-SPO / ELAC Website

____________________________

http://www.elac-committees.org/

https://www.facebook.com/elac.committees

https://www.facebook.com/ALAC.org

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:40

 

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 14) ENGL (1)

 

Luc MICHEL / In Brief /

with LLB – The Time – The Economist – The Financial Time – PCN-SPO / 2014 02 15 /

A dive in the russophobia, the media lies and manipulation of History …

NATO Media hate Putin. But the Russian President fascinates them.

From the ruins of the destruction of the USSR – « the greatest geopolitical catastrophe of the twentieth century, » he said – he restored the Russian State auctioned by Yeltsin and the oligarchs.

He is the only real bulwark against the Yankee worldwide dictatorship.

His Eurasiatic ‘Second Europe’ is the alternative, the only one, in Eurasia and the Mediterranean.

Yes a man can change History …

RUSSOPHOBIA WITHOUT A HISTORICAL PERSPECTIVE

Ironically – and unintentionally homage of media vice to state virtue – La Libre Belgique (Brussels ) attacks Putin on the Sochi Olympics, showcase of Russian power . Confusing auctioned Russia of the Yeltsin years , those of rapacious oligarchs and thieves , as Khodorovski whom the Western media made ​​a hero, the editor of the daily of Brussels , Russophobic arrogant creature, evokes  “pharaonic works whose price clashes disproportionately with the poverty of the local population « ( sic) .

And without historical culture , compares Putin to Hitler and the Berlin games in 1936 : « It is not the first time , unfortunately, the Olympic festival serves to legitimize a dictatorship (…) To tell the truth ( resic ! ), this has happened only once : in Berlin in 1936 …  »

He forgets that Putin is heir to the Stalinist Soviet state that defeated Hitler. And he closes his eyes over filthy indulgences of Brussels and NATO media on the neo-Nazis of the Kiev ‘Maidan’ serving so well the Westerners. Anti-Russians as this editor , « democrats » ( resic ) displaying huge posters of Hitler in the middle of Kiev!

CALLS TO OVERTHROW PUTIN

While La Libre Belgique (Brussels) or Libération (Paris) headlines are on the « games of the Tsar” – note the similarity of propaganda -, the Financial Times (3 February 2014), calls to overthrow Putin: « If Ukrainians knock over the man of Kiev, the Russians might ask why they should not do the same with the man of the Kremlin”.

Same theme – the famous language elements – for The Economist. Under the ironic title « The triumph of Vladimir Putin, » The Economist, another daily of finance, announced the « ruin » of Russia (sic) and added in the same tone that  “It is not just that without it (Ukraine), his vaunted Eurasian Union —a sort of Soviet Union-lite— would lose its point: it is also that, if Ukrainians succeed in rejecting the Putin-Yanukovych model, and set their country back on a democratic European path, they might inspire Russians to do the same”.

Luc MICHEL

French version on :

http://www.lucmichel.net/2014/02/13/lucmichel-net-les-medias-de-lotan-entre-haine-et-fascination-pour-poutine/

__________________

Luc MICHEL /

PROFILE Facebook https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter : https://twitter.com/LucMichelPCN

Facebook OFFICIAL PAGE https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website http://www.lucmichel.net/

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 14) ENGL (2)

 

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 14) ENGL (3)

 

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 14) ENGL (4)

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:39

 

 

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 13) FR (1)

 

Luc MICHEL / En Bref /

avec LLB – Time – The Economist – The Financial Time – PCN-SPO / 2014 02 13 /

Une plongée dans la Russophobie, les médiamensonges et la manipulation de l’Histoire …

Les médias de l’OTAN haïssent Poutine. Mais le président russe les fascine.

Des ruines de la destruction de l’URSS – « la plus grande catastrophe géopolitique du XXe Siècle » dit-il -, Il a restauré l’Etat russe mis à l’encan par Eltsine et les oligarques.

Il est le seul vrai rempart contre la dictature mondiale yankee.

Sa ‘Seconde Europe’ eurasiatique est l’alternative, la seule, en Eurasie et en Méditerranée.

Oui un homme peut changer l’Histoire …

UNE RUSSOPHOBIE SANS PERSPECTIVE HISTORIQUE

Ironiquement – et involontairement hommage du vice médiatique à la vertu étatique -, La Libre Belgique (Bruxelles) attaque Poutine sur les jeux de Sotchi, vitrine de la puissance russe. Confondant la Russie mise à l’encans des Années Eltsine, celles des oligarques rapaces et voleurs, comme ce Khodorovski dont les médias occidentaux ont fait un héros, l’éditorialiste du quotidien bruxellois, arrogante créature russophobe, évoque « des travaux pharaoniques dont le prix jure démesurément avec la pauvreté de la population locale » (sic).

Et, sans culture historique, compare Poutine à Hitler et aux jeux de Berlin en 1936 : « Ce n’est pas non plus la première fois, hélas !, que la fête olympique sert à légitimer une dictature (…) A dire vrai (resic), cela ne s’est produit qu’une fois : à Berlin, en 1936… »

Il oublie que Poutine est l’héritier de l’Etat soviétique stalinien qui a vaincu Hitler. Et il ferme les yeux sur les complaisances immondes de Bruxelles et des médias de l’OTAN sur les néonazis du ‘Maidan’de Kiev qui servent si bien les occidentaux. Des russophobes comme cet éditorialiste, des « démocrates » (resic) qui affichent de gigantesques affiches d’Hitler en plein Kiev !

APPELS A RENVERSER POUTINE

Pendant que La Libre Belgique (Bruxelles) ou Libération (Paris) titrent sur « les jeux du Tsar » – notez la similarité de la propagande -, le Financial Times (3 février 2014), lui, appelle à renverser Poutine : « Si les Ukrainiens font tomber l’homme de Kiev, les Russes pourraient se demander pourquoi ils ne devraient pas faire de même avec l’homme du Kremlin ».

Même thématique – les fameux éléments de langage – pour The Economist. Sous le titre ironique ”The triumph of Vladimir Putin”, The Economist, autre quotidien de la finance, annonce la « ruine » de la Russie (sic) et ajoute sur le même ton que « Ce n’est pas seulement que, sans elle (l’Ukraine), sa fameuse Union eurasienne, une sorte d’Union Soviétique light – perdrait son but: il est également que, si les Ukrainiens réussissent à rejeter le modèle Poutine-Ianoukovitch, et mettent leur pays sur une voie démocratique européenne, ils pourraient inspirer les Russes à faire de même » …

Luc MICHEL

__________________

Luc MICHEL /

PROFILE Facebook https://www.facebook.com/luc.michel.505

Twitter : https://twitter.com/LucMichelPCN

Facebook OFFICIAL PAGE https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel

Website http://www.lucmichel.net/

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 13) FR (2)

 

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 13) FR (3)

 

LM.NET - EN BREF poutine fascination (2014 02 13) FR (4)

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:31

 

PCN-SPO - LM & KH qui sont les Bendéristes ukrainiens (2014 02 12) FR (1)

 

LM & KH pour PCN-SPO /

2014 02 12 /

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

BHL ne les « a pas vu » à Kiev …

Mais Libération et The Guardian ont fait leur Unes sur eux.

Qui sont les néofascistes ukrainiens antisémites qui forment le noyau dur du ‘Maidan’ ?

D’où viennent les nouveaux amis de Lady Ashton, BHL ou John Mc Cain ?

Album photo sur :

https://www.facebook.com/media/set/?set=a.654388861292736.1073741827.161681187230175&type=1

Photos de cette analyse :

* En Une : Vu à Kiev cette semaine, un bâtiment public du ‘Maidan’ occupé à la déco révélatrice, méga poster d’Hitler et slogan en ukrainien (BHL ne l’a sans doute pas visité).

* Oleg Tiagnibok, chef de Svoboda, avec ses amis de Bruxelles (Ashton) et Washington (Mc Cain) et son allié d’UDAR (filiale de la CDU-CSU de Merkel).

# Libération, pourtant russophobe dur, titre « Ukraine : l’extrême droite s’incruste dans les manifs à Kiev ». Et son Correspondant à Kiev Sébastien GOBERT révèle le grand mensonge sur l’Ukraine et ses pseudo « manifestants démocrates » et expose les néonazis du ‘Maidan’…

Que dit Libé, qui pose enfin les bonnes questions sur l’Ukraine ?

« les photos de jeunes hommes casqués, le visage recouvert d’un passe-montagne, un pistolet ou un semblant d’arme automatique à la main, c’est choquant. L’EuroMaidan, ce mouvement de protestations antigouvernementales, que l’on décrit, de manière de moins en moins justifiée, comme une mobilisation proeuropéenne, n’était-il pas constitué d’étudiants, de retraités, de classes moyennes et de citoyens lambda, désireux d’assurer un meilleur avenir pour l’Ukraine ? Que s’est-il passé pour que les manifestants en viennent à recourir à cette extrême violence ? Et si les allégations de «militants fascistes» et «d’extrémisme», véhiculées par le régime de Victor Ianoukovitch à l’encontre de ses opposants, étaient fondées ? »

BANDERA – OUN (B) – UPA : LES ORIGINES FASCISTES

Né en 1909, Stepan Bandera a dirigé l’organisation des nationalistes ukrainiens (OUN (B)) et fondé l’armée insurrectionnelle ukrainienne, sa branche armée (UPA). L’UPA a salué l’entrée de la Wehrmacht en Ukraine et lutté contre l’armée rouge jusqu’en 1950 dans l’ouest de l’Ukraine.

Opposant farouche de la Russie soviétique, Bandera avait organisé une unité ukrainienne au sein de la Wehrmacht pendant la seconde guerre mondiale, la ‘Légion ukrainienne’. Certains de ses partisans ont ensuite formé plusieurs divisions ‘ukrainiennes’ (dites ‘galiciennes’ par les nazis) de la Waffen SS. Au sein de la CIA ou du BND allemand, qui les ont employés largement, ils sont considérés comme des « combattants de la liberté » (sic)

LA ‘REHABILITATION’ PAR LA REVOLUTION ORANGE DE 2004

Stepan Bandera a été élevé à la dignité posthume de Héros d’Ukraine par un décret signé le 22 janvier 2010 par le président ukrainien orangiste et héros de l’Occident et du ‘Maidan 2004’ Viktor Iouchtchenko, provoquant une vague de protestations dans la Fédération de Russie et au sein de la population russophone d’Ukraine. Depuis l’arrivée au pouvoir de Viktor Ianoukovitch, l’attribution de ce titre a été annulée et le décret déclaré invalide.

D’influentes organisations juives – dont la Fondation Wiesenthal – ont dénoncé l’attribution à titre posthume de ce titre d’Héros de l’Ukraine à Stepan Bandera, qualifiant ce dernier de « collaborationniste nazi responsable du massacre de milliers de Juifs pendant la guerre de 1939-1945 ».

Dans une lettre adressée à l’ambassade ukrainienne aux Etats-Unis, elles font savoir leur « répulsion la plus profonde face aux hommages rendus à Bandera qui a coopéré avec les nazis dès les première heures de la Seconde guerre mondiale et dont les adeptes étaient impliqués dans le massacre de milliers de Juifs et de représentants d’autres origines ethniques » (notamment de nombreux Polonais). « Il est regrettable que le président Iouchtchenko (…) ait choisi de glorifier Bandera et ses complices », écrivent les auteurs de la lettre. Les défenseurs des droits de l’homme attirent également l’attention sur le fait que la cérémonie d’attribution du titre d’Héros de l’Ukraine à Bandera a coïncidé dans le temps avec la Journée internationale de commémoration des victimes de l’Holocauste. Ce qui en dit long sur l’antisémitisme foncier des dirigeants orangistes dits « modérés » …

Voici ces ‘Bendéristes’ que la Fondation Wiesenthal dénonce mais que BHL ou Lady Ashton ne voient pas.

DANS L’OMBRE DES SERVICES SECRETS ALLEMANDS – CEUX DU IIIe REICH ET DE LA REPUBLIQUE FEDERALE – ET DES VISEES GEOPOLITIQUES DE BERLIN SUR L’UKRAINE ET LES BALKANS …

Derrière ces ‘bendéristes’, nostalgiques du fascisme ukrainien de Bendera, des pogroms antisémites et anti-polonais et des divisions ‘galiciennes’ de la Waffen SS, on retrouve précisément les services spéciaux de Berlin. Et la grande ombre du ‘général gris’ Gehlen, fondateur des services spéciaux de la Bundesrepublik après avoir été le chef des réseaux anti-soviétiques à l’Est du IIIe Reich. Le protecteur précisément de Bendera – exécuté à Munich après la guerre – et des néofascistes ukrainiens.

Il faut rappeler le rôle de l’Allemagne dans l’expansion de l’OTAN en Europe centrale et dans les Balkans. On connaît le jeu de l’Allemagne en Slovénie, Bosnie et Croatie qui ont directement conduit à l’éclatement de la Yougoslavie en 1991-99. On voit aujourd’hui le rôle en pointe de Berlin dans l’affaire ukrainienne. Avec le ministre Guido Westerwelle et le comte Lambsdorff au Parlement européen. Et le BND allemand qui traite depuis près de sept décennies les néofascistes ukrainiens (ou baltes).

Au cœur des manifestants de Kiev, avec les leaders du coup d’état rampant (dont le citoyen allemand Klitschkos, leader du Parti conservateur de droite UDAR, porté à bout de bras par Berlin et la CSU-CDU de Merkel), on se souvient du ministre allemand Westerwelle, abusant de son statut diplomatique. Le tout avec derrière lui le drapeau rouge et noir des néofascistes ukrainien, le même que celui des bandes antisémites de Bandera en 1941-45. Déjà sous contrôle de Berlin …

Certains – au sein des Eurasistes russes de droite notamment – entretiennent encore des illusions sur un défunt « Axe Paris-Berlin-Moscou ». Ce qui était possible il y a 20 ans ne l’est plus. La France de Sarkollande est rentrée dans l’OTAN et est devenue le meilleur allié des USA (c’est la réalité de l’Axe Washington-Paris). Et Berlin, à qui Washington laisse entretenir les rêves géopolitiques des IIe et IIIe Reich, est le cœur de l’OTAN en Europe centrale, comme Paris l’est en Afrique …

‘SVOBODA’ – EX PNSU – LA NOUVELLE GENERATION QUI VISE JUIFS ET RUSSES, « PEDES ET YOUPINS »

Quand à SVOBODA (ex allié du FN), ses 37 députés ont été élus dans l’Ouest ukrainien nostalgique de la Collaboration nazie (Lviv, Ivana-Franko) en octobre 2012 sur un programme xénophobe et … anti-européen. Ils organisent dans les municipalités galiciennes (Ouest ukrainien, sous domination polonaise puis autrichienne avant 1917), où ils sont puissants, défilés à la gloire des Divisions ‘galiciennes’ de la Waffen SS et érections de monuments à la gloire de Bendera.

Avant de s’appeler Svoboda, le parti s’appelait ‘Parti National Social Ukrainien’. « Revivifier le rêve européen » dit BHL sans rire … Et son logo était alors la ‘Rune du Loup’, emblème de la Division SS Das Reich (les bourreaux d’Oradour-sur-Glane en France en juin 1944).

La chercheuse Halyna Bocheva, auteur d’une étude consacrée à l’extrême-droite ukrainienne, dit que « Svoboda articule un discours ouvertement raciste à l’encontre des minorités visibles ».

Un autre expert, Geoffroy Géraud Legros, précise qu’ « Outre les étudiants africains, qui, comme en Russie, constituent des cibles permanentes pour l’extrême-droite, « Svoboda » vise (…) Juifs et Russes, sont quant à eux, selon « Svoboda » les « ennemis naturels de la Nation » : « La mafia judéo-russe contrôle le Kremlin » (sic), expliquait en 2004 leur leader Oleg Tiagnibok. « Des Juifs qui seraient, depuis la Révolution bolchévique, les agents de la « russification », mettraient aujourd’hui le pays en coupe réglée via le gouvernement Ianoukovitch aux ordres du « Juif Poutine » et prépareraient un « génocide » contre la population chrétienne du pays. Des thématiques racistes qui expliquent le soutien, a priori paradoxal, que reçoit « Svoboda » d’une partie de l’extrême-droite russe, elle-même en pointe des manifestations anti-Poutine de l’an dernier, laquelle pourfend sans répit un Poutine « pédé » et « enjuivé » (…) En 2010, « Svoboda » appelait au boycott d’une exposition consacrée aux massacres de Polonais et de Russes par les Nazis au cours de la Seconde Guerre mondiale : une « provocation judéo-polonaise », selon le bureau du parti, dont le dirigeant dissertait plus tôt, en séance parlementaire, sur la distinction entre « youpins » et « Juifs », « Russkofs » et Russes. Nostalgique de la collaboration ukrainienne, « Svoboda » soutient la réhabilitation de la division SS « Galicie », partiellement composée de volontaires ukrainiens sous l’occupation nazie. »

AU CŒUR DU MAIDAN 2013 : LES AMIS DE MES AMIS SONT MES AMIS …

« Sobrement identifié comme « nationaliste » par la presse occidentale, le dirigeant de « Svoboda » parade dans les médias, aux côtés d’Arseniy Yatsenyuk, représentant de l’oligarque emprisonnée Ioulia Timoshenko, et de l’ancien boxeur, Vitali Klitchko, revenu d’Allemagne après avoir annoncé sa candidature à l’élection présidentielle ». Les nouveaux amis ukrainiens de Ashton, Mc Cain ou BHL …

Depuis le premier jour des « événements d’Ukraine », comme disent les médias occidentaux pour le coup d’état insurrectionnel de Kiev, les politiciens et les journalistes de l’OTAN communiquent dans un grand médiamensonge. Ils parlent sans cesse, comme la sinistre Lady Ashton, ou BHL, « de la nature pacifique et courageuse des manifestations en cours en soutien aux aspirations européennes » de l’Ukraine. Comme la marionnette de  Bruxelles, ils évitent tous d’évoquer le noyau dur des soi-disant « pro-européens » : les troupe de choc néofascistes et antisémites de SVOBODA, l’ex ‘Parti National Social Ukrainien’ allié du FN, nostalgique des pogroms et des hordes bendéristes de 1941-45. Dont les députés ont été élus en octobre 2014 précisément sur un programme xénophobe … anti UE !

LES NEOFASCISTES DE SVOBODA DEPASSES SUR LEUR DROITE PAR ‘PRAVIY SEKTOR’ QUI TROUVE SVOBODA ‘TROP MOU’

Libération explique ce qu’est ‘Praviy Sektor’ (Secteur Droite), le fer de lance du ‘Maidan’, pour qui les néofascistes hardline de Svoboda sont « trop mous »  :

« Praviy Sektor, groupe de militants nationalistes, rattachés à des mouvances d’extrême droite, qui est au cœur des affrontements faisant rage contre la police depuis le 19 janvier, est l’une de ces factions (…) « Beaucoup sont affiliés à l’extrême droite, mais pas au parti nationaliste Svoboda, qu’ils trouvent trop mou», se défend un des dignitaires du parti Svoboda, sous couvert d’anonymat. Le groupe est né  sur l’EuroMaidan, en devenant un des organes de sécurité du campement. Visiblement disciplinés et motivés, les participants ont bénéficié de cours d’autodéfense, offerts par certains membres plus expérimentés. «Beaucoup d’entre eux appelaient depuis longtemps à répondre à la violence de la police par la violence, ce à quoi les organisateurs de l’EuroMaidan s’étaient toujours opposés. Or, pour eux, la violence, c’est une forme d’action normale. Certains s’y étaient préparés toute leur vie !», poursuit le membre du parti Svoboda. »

Ces néonazis ont vite dépassé sur leurs droites les leaders pro-occidentaux : « Les trois leaders des partis d’opposition, réunis devant plus de 100 000 personnes, ont été incapables d’annoncer un plan d’action clair, ni même de s’accorder sur un candidat unique à la prochaine présidentielle. Une fois le rassemblement terminé, des dizaines de milliers de personnes se sont dirigées vers le Parlement afin d’y manifester. En se heurtant à un cordon de police, quelques groupes d’agitateurs non identifiés se sont frottés à la police. Quelques minutes après, c’étaient les membres de Pravyi Sektor qui prenaient le relais et initiaient des attaques organisées contre les forces de l’ordre. Depuis, ce sont eux qui mènent le théâtre des affrontements. »

On notera comment fonctionne l’information contrôlée des médias de l’OTAN. Il aura fallu l’immense inquiétude de certains milieux antifascistes et juifs en France et ailleurs pour que Libération lâche le morceau. Car la réalité du ‘Maidan’ et la participation des néofascistes était là dès les premières heures du coup d’état rampant.

Relire nos analyse du 1er décembre 2013 (*). Nous y dévoilions le dessous des cartes des événements d’Ukraine. Et notamment la nature néofasciste du ‘Maidan’. Celui de 2004 comme celui de 2013. Huit semaines avant Libé …

Luc MICHEL & Karel HUYBRECHTS

_____________________________

(*) Relire nos analyse du 1er décembre 2013.

> PCN-INFO / COMPRENDRE CE QUI SE PASSE ET CE QUI VA ARRIVER EN UKRAINE. PSEUDO ‘REVOLUTIONS DE COULEUR’ ET VRAIS COUPS D’ETAT MADE IN NATO DECRYPTES …

http://www.lucmichel.net/2013/12/01/pcn-info-comprendre-ce-qui-se-passe-et-ce-qui-va-arriver-en-ukraine-pseudo-revolutions-de-couleur-et-vrais-coups-detat-made-in-nato-decryptes/

> RADIO CAMEROUN/ GEOPOLITIQUE : LUC MICHEL ANALYSE LA CRISE EN UKRAINE, Audio en 4 parties sur EODE-TV Website :

https://vimeo.com/82732564

https://vimeo.com/82732868

https://vimeo.com/83635614

https://vimeo.com/83992545

PCN-SPO - LM & KH qui sont les Bendéristes ukrainiens (2014 02 12) FR (2)

 

PCN-SPO - LM & KH qui sont les Bendéristes ukrainiens (2014 02 12) FR (3)

 

PCN-SPO - LM & KH qui sont les Bendéristes ukrainiens (2014 02 12) FR (4)

 

PCN-SPO - LM & KH qui sont les Bendéristes ukrainiens (2014 02 12) FR (5)

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:30

 

 

PCN-SPO - Maidan Puppets (2014 02 11) ENGL

 

 

lucmichel.net & PCN-SPO /

2014 02 11 /

http://www.lucmichel.net/

http://www.scoop.it/t/pcn-spo

IN RUSSIAN/ “UKRAINE WAKE UP … LIBYA … SYRIA …”

A PERFECT DEMONSTRATION IN ONE CARTOON OF WHAT ARE THE SO CALLED “COLOR REVOLUTIONS” AND THEIR MIDDLE-EAST COPY, THE ‘ARAB SPRING’…

(Cartoon from Украјина данас)

Has the US been financing, training and arming « peaceful » protesters in Ukraine?

Sergei Glazyev, an adviser to President Vladimir Putin, accused U.S. agents of giving « $20 million a week » for arms and other help to « the opposition and rebels » in Kiev. « There is information that within the grounds of the American embassy, there is training for fighters, that they’re arming them, » Glazyev said. The U.S. embassy declined comment. According to Glazyev, the West is blackmailing Yanukovich and wealthy oligarchs by threatening to seize their extensive foreign assets and blacklist them from travelling.

# Going further:

* PCN-TV/ US ASSISTANT SECRETARY OF STATE FOR EUROPE VICTORIA NULAND AND THE ‘MAIDAN PUPPETS’

http://www.lucmichel.net/2014/02/07/pcn-tv-us-assistant-secretary-of-state-for-europe-victoria-nuland-and-the-maidan-puppets/

* PCN-INFO / COMPRENDRE CE QUI SE PASSE ET CE QUI VA ARRIVER EN UKRAINE. PSEUDO ‘REVOLUTIONS DE COULEUR’ ET VRAIS COUPS D’ETAT MADE IN NATO DECRYPTES …

http://www.lucmichel.net/2013/12/01/pcn-info-comprendre-ce-qui-se-passe-et-ce-qui-va-arriver-en-ukraine-pseudo-revolutions-de-couleur-et-vrais-coups-detat-made-in-nato-decryptes/

PCN-SPO / LUCMICHEL.NET

_________________________

https://www.facebook.com/photo.php?fbid=425986200869137&set=a.322051284595963.1073741828.321184994682592&type=1&theater

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
4 juin 2014 3 04 /06 /juin /2014 02:29

 

 

PCN-TV - Nuland and the maidan puppets (2014 02 07) ENGL

 PCN-TV with RT – PCN-SPO / 2014 02 07/

‘F**k the EU’: US State Dept. top official caught in alleged phone chat on Ukraine!

See the video:

https://vimeo.com/86074974

https://www.facebook.com/photo.php?v=702692756442528

A senior US State Department official has allegedly been caught giving an unexpected message to the EU while discussing Ukrainian opposition leaders’ roles in the country’s future government. The phone call was taped and posted on YouTube.

« F**k the EU, » Assistant Secretary of State for Europe Victoria Nuland allegedly said in a recent phone call with US ambassador to Kiev Geoffrey Pyatt, as the two were discussing a deal to end the crisis in Ukraine.

The four-minute video – titled ‘Maidan puppets,’ referring to Independence Square in Ukraine’s capital – was uploaded by an anonymous user. The origin of the recording is not clear. The video was first reported in the Kyiv Post.

The US State Department did not deny the authenticity of the video and stressed that Nuland had apologized for the « reported comments. »

The conversation is mainly focused on Ukraine’s government and President Viktor Yanukovich’s offer last month to make opposition leader Arseniy Yatsenyuk the new prime minister and Vitaly Klitschko deputy prime minister.

“I don’t think that Klitschko should go into the government. I don’t think it is necessary. I don’t think it is a good idea,” a female voice – allegedly Nuland – said.

“In terms of him not going into the government, just let him stay out and do his political homework,” a male voice – believed to be Pyatt – replied. “In terms of the process moving ahead, we want to keep the moderate democrats together,” he said.

As Nuland sees it, Ukrainian opposition leader Arseniy Yatsenyuk should be in charge of the new government and Klitschko – linked to the German CDU-CSU – would not get along with him. “It’s just not going to work,” she said. Nuland added that she has also been told that UN chief Ban Ki-moon is about to appoint the former Dutch ambassador to Kiev, Robert Serry, as his representative to Ukraine.

« That would be great I think to help glue this thing and have the UN glue it and you know, f**k the EU, » she said in apparent reference to their differences over policies.

« We’ve got to do something to make it stick together, because you can be pretty sure that if it does start to gain altitude the Russians will be working behind the scenes to try to torpedo it, » Pyatt replied.

US STATE DEPARTMENT SPOKESWOMAN DID NOT DENY ITS AUTHENTICITY

US State Department spokeswoman Jen Psaki declined to comment on the tape’s contents, but did not deny its authenticity. « I did not say it was not authentic, » she said, adding that Nuland had apologized to her EU counterparts for the reported comments.

Meanwhile, White House spokesman Jay Carney alleged that the fact that it had been « tweeted out by the Russian government, it says something about Russia’s role.”

In the conversation, it sounds like the two officials are playing a game of chess; strategizing on how to put together the government of another country, RT’s Marina Portnaya said while commenting on the report.

Foreign policy expert Nebojsa Malic told RT that even though Nuland apologized for the reported comments, she did not admit her fault in trying to overthrow the government in Ukraine.

“What she hasn’t apologized for is the plans to midwife a new government in Ukraine. In other words, she is apologizing for cussing up the EU, but she is not apologizing for trying to overthrow the government in Kiev, calling it popular democracy,” Malic said. “I don’t think anybody in the US establishment is sorry for what they are trying to do. I think they are very proud of it and they are going to pursue it.”

WASHINGTON IS HEAVILY MEDDLING IN THE UKRAINIAN POLITICAL CRISIS

The leaked chat fuels earlier allegations that Washington is heavily meddling in the Ukrainian political crisis by manipulating the pro-EU opposition and helping it in its efforts to oust President Viktor Yanukovich.

Back in December, Victoria Nuland was spotted in the cradle of the anti-government protests – Kiev’s landmark Independence Square – distributing cookies to demonstrators. Later in the month, Senator John McCain arrived in Kiev to show his support for the opposition. Addressing protesters on Independence Square.

PCN-TV / PCN-SPO / RT

________________________

https://vimeo.com/pcntv

https://www.facebook.com/PCN.NCP.TV

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article