Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:53

n351154520573 6580

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:52

51ème et 52ème morts français en Afghanistan : sacrifiés à l’allégeance à l’OTAN et à l’impérialisme

 

On a appris la mort les 15 et 16 décembre 2010 de deux soldats français du corps expéditionnaire envoyé seconder l’armée américaine dans sa guerre en Afghanistan. Cela porte à 52 le nombre de morts français depuis le début de l’opération.

 

L’un, capitaine du génie, venait de Touraine, avait 34 ans et était père d’une petite fille. L’autre, sous officier de marine, était originaire de Lorraine et avait 28 ans.

 

Ils avaient reçu des décorations pour des actes certainement bien réels mais qui rappellent tant les citations attribuées aux soldats de 14-18 envoyés au casse-pipe. Par exemple : a permis à son groupe de « repousser les insurgés grâce à son sang froid et à sa juste appréciation de la situation ».

 

Comme à chaque fois, les plus hautes autorité de l’Etat, Président en tête, y sont allées de leur message de condoléances grandiloquent. Ce n’est pas cela non plus qui rendra leur enfant, mari ou père à leur famille.

101220_devenez_vous_meme.jpg

« Devenez-vous-même ! » : tel est le titre de la campagne de publicité de l’armée pour enrôler des jeunes, menacés par le chômage et la précarité. Elle est encore plus choquante quand nos jeunes tombent pour des causes si éloignées de la défense nationale.

 

Sarkozy a réaffirmé, encore une fois, « la détermination de la France à œuvrer » en Afghanistan au sein de la force internationale, c'est-à-dire derrière l’OTAN et les Etats-Unis.

 

Pourtant, depuis bientôt 10 ans, l’échec est total par rapport aux objectifs affichés par la propagande. Le dernier rapport rendu à M. Obama le 15 décembre doit le reconnaître : aucune victoire militaire n’est en vue et la situation politique se dégrade.

La guerre, l’occupation étrangère a semé encore plus de morts, de destructions dans le pays, bien loin du relèvement économique promis. Le régime fantoche de Kaboul pointe en 1ère place des gouvernements corrompus du monde. Les « insurgés », « extrémistes » que combattent les forces de l’OTAN reçoivent un soutien populaire toujours plus grand.

 

La réalité apparaît sans fard : l’impérialisme américain, avec ses vassaux européens, a besoin de mener des croisades contre le « terrorisme » pour montrer sa force, pour défendre ses intérêts dans des régions du monde si riches notamment en pétrole, pour enrichir les marchands de canons aux frais des peuples.

 

Les Français n’ont rien à faire dans cette guerre.

En 2010, le gouvernement a pourtant porté à 3750 hommes le contingent français.

Le Parlement vote ces jours-ci dans le collectif budgétaire une rallonge de 287 millions d’euros pour les opérations militaires à l’extérieur (OPEX). Les surcoûts au budget de la défense de ces OPEX auront représenté officiellement 867 millions d’euros en 2010, l’équivalent de 30.000 postes d’enseignants.

 

Assez ! Plus que jamais, exigeons le retrait des troupes françaises d’Afghanistan, la sortie de la France de l’OTAN !

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:44

Giacomo Matteotti fut lui aussi, sinon par son âge, du moins par l’école politique dont il fit partie, un de ces pionniers. Il fut un de ceux à qui le prolétariat italien demandait de le guider pour tirer de son sein sa propre organisation économique, son propre État, son propre destin ; il fut de ceux dont dépendit la solution, la seule solution possible, de la crise italienne. Il est peut-être superflu de rappeler aujourd’hui comment, dans la pratique, la direction n’a pas été à la hauteur et comment les forces du mouvement se sont taries, en laissant la voie ouverte au triomphe éhonté de ses plus féroces ennemis, oui, il est peut-être superflu de le rappeler, si ce n’est pour mettre en lumière la contradiction interne, irrémédiable, qui pourrissait à la racine la conception politique et historique de ces premiers chefs du renouveau des ouvriers et des paysans d’Italie, et qui condamnait leur action à un insuccès tragique, effrayant. Éveiller à la vie civique, aux revendications économiques et à la lutte politique des dizaines et des centaines de milliers de paysans est une entreprise vaine si elle n’aboutit pas, après avoir éveillé ces forces, à indiquer aux masses laborieuses les moyens et les voies qui leur permettront de s’affirmer pleinement et concrètement. Les pionniers du mouvement qui a marqué l’éveil des travailleurs italiens n’ont pas su parvenir à cette conclusion-là. Au moment même où elle ébranlait les piliers d’un système économique, leur action ne prévoyait pas la création d’un système différent dans lequel les barrières du premier auraient été pour toujours dépassées et abattues. Cette action engageait une série de conquêtes et elle ne pensait pas à leur défense. Elle donnait à une classe conscience de soi et de ses propres destinées, et ne lui donnait pas l’organisation de combat sans laquelle ces destinées ne pourraient jamais se réaliser. Elle posait les prémisses d’une révolution et elle ne créait pas de mouvement révolutionnaire. Elle ébranlait les bases de l’État et croyait pouvoir éluder le problème de la création d’un État nouveau. Elle déchaînait la rébellion et ne savait pas la conduire à la victoire. Elle partait d’un désir généreux de rédemption totale et s’épuisait misérablement dans le néant d’une action sans issue, d’une politique sans perspectives, d’une révolte qui, une fois passé le premier instant de stupeur et d’égarement des adversaires, était condamnée à être étouffée dans le sang et dans la terreur d’une répression réactionnaire.

Le sacrifice héroïque de Giacomo Matteotti est pour nous l’ultime expression, la plus évidente, la plus tragique et la plus haute, de cette contradiction interne dont tout le mouvement ouvrier italien a souffert pendant des années et des années. Mais si l’impétuosité de cet éveil et les efforts tenaces du passé ont pu être vains, si l’on a pu voir avec terreur s’écrouler en trois ans l’édifice si péniblement construit pierre après pierre, ce sacrifice suprême qui résume tout l’enseignement d’un passé de douleurs et d’erreurs ne doit pas, ne peut pas rester vain ».



Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:43

Lors d’un meeting à Lyon, organisé le 10 décembre 2010, Madame Marine LE PEN, candidate à la présidence du Front national, a tenu la déclaration suivante : « Il y a quinze ans on a eu le voile, il y avait de plus en plus de voiles. Puis il y a eu la burqa, il y a eu de plus en plus de burqa. Et puis il y a eu des prières sur la voie publique (...) maintenant il y a dix ou quinze endroits où de manière régulière un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires »

« Je suis désolée, mais pour ceux qui aiment beaucoup parler de la Seconde guerre mondiale, s'il s'agit de parler d'occupation, on pourrait en parler, pour le coup, parce que ça c'est une occupation du territoire »

« C'est une occupation de pans du territoire, des quartiers dans lesquels la loi religieuse s'applique, c'est une occupation. Certes y'a pas de blindés, y'a pas de soldats, mais c'est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants »

 

Le Mrap estime que ces propos constituent le délit de la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur appartenance ou de leur non-appartenance à religion déterminée, prévu et réprimé par l’article 24-8 de la Loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse.

 

C’est pourquoi, le Mrap déposera plainte contre l’auteur de ces propos et chargera, Maître Didier Seban, avocat au Barreau de Paris, pour le représenter.

 

Fait à Paris, le 13 décembre 2010

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:42

Le racisme quotidien devant le tribunal correctionnel de Cambrai

 

De septembre 2003 à fin 2009, Mohammed M., employé à la surveillance générale (SUGE) de Valenciennes, a subi de la part d'un cadre de son service brimades et injures au seul motif qu'il était d'origine maghrébine. Considéré ouvertement par son supérieur hiérarchique comme « le bougnoule de service », Mohammed M. subit pendant plusieurs années de véritables provocations : autocollants et invitation à des meetings du Front national placardés dans un bureau de la SUGE, la grossesse de sa femme qualifiée de « portée de rats », déplacement de Mohammed M. dès ses premières plaintes formulées, etc.

 

Devant la gravité des faits, la Fédération du MRAP Nord/Pas de Calais s'est portée partie civile dans cette affaire. Le jugement de ce mardi 14 décembre a été mis en délibéré au 11 janvier 2011 ; le procureur a requis un mois de prison avec sursis à l’encontre de Pascal Paquet, cadre de service à la SUGE. Le MRAP estime insuffisant cette réquisition. Peut on dédommager ainsi sept années de brimades et d’insultes ?

 

Lille, le 14 décembre 2010

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:42

Le MRAP s’oppose à la tenue d’un congrès raciste à Paris et demande aux autorités de prévenir des troubles à l’ordre public

 

 

Le MRAP vient d’interpeller, ce jour, le Premier ministre ainsi que le Préfet de police de Paris afin de leur exprimer sa vive inquiétude face à l’annonce d’un événement à dimension nationale voire internationale, qui pourrait réunir - entre autres - nombre d’extrémistes de droite de différents pays du continent.

 

Il s’agit des « Assises sur l’islamisation de nos pays », dont la tenue est annoncée pour le samedi 18 décembre 2010 à Paris.

 

Derrière ce titre suggestif, se dissimule notamment le Bloc identitaire, un mouvement activiste d’extrême-droite implanté en France, qui prône la haine et parfois ouvertement la violence ; comme sur une affiche collée à la mi-octobre 2010 à Paris, sur laquelle « tout blanc de moins de 30 ans » est appelé à se préparer à « l’autodéfense ».

 

Son principal co-organisateur dans ses Assises est Riposte Laïque, mouvance qui se bat pour une pseudo-laïcité uniquement hostile à l'islam et à ses fidèles. Celle-ci vient de défendre publiquement Marine le Pen et ses derniers propos sur les musulmans, banalisant l'Occupation, contre « les islamo-collabos » (selon Riposte Laïque, éditorial de leur site en date du 13 décembre 2010).

 

Le MRAP demande donc aux autorités compétentes, d’interdire la tenue de ce congrès raciste. Au cas où il aurait lieu, en raison de la présence attendue de fascistes et d’extrémistes affichés de France et d’Europe, il y aurait lieu de craindre des troubles à l’ordre public, des agressions et des débordements. Le MRAP, de son côté, s’opposera à la tenue de cet événement de façon déterminée et pacifique.

 

Il serait surprenant que les autorités de notre pays laissent se dérouler dans sa capitale, un congrès raciste qui nous signalerait à l’ensemble du monde comme un pays complice, à l’heure où l’extrême droite prospère partout en Europe.

 

A Paris, le 14 décembre 2010

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
22 décembre 2010 3 22 /12 /décembre /2010 02:40

Congrès raciste à Paris : le MRAP appelle à rejoindre le rassemblement des associations et des partis.

 

Le MRAP  en a appelé aux plus hautes instances publiques et politiques – Ministre de l’Intérieur, Maire de Paris, puis le Premier Ministre et le Préfet de Police de Paris – pour que soit interdite la tenue à Paris, demain 18 décembre 2010, des « Assises contre l'islamisation de l'Europe » sur l’initiative notamment du « Bloc Identitaire » en France.

 

Le MRAP regrette la décision du Préfet de Police de laisser cette scandaleuse initiative se produire, alors même que le Maire de la Capitale l’avait pourtant prié « de bien vouloir prendre toutes les mesures nécessaires » pour que la scandaleuse réunion Européenne, porteuse de xénophobie et de racisme, ne puisse se tenir.

 

Le MRAP condamne une fois de plus la tenue de ces Assises et demande à ses adhérents et sympathisants de rejoindre la Rassemblement pacifique de protestation appelé notamment par la LDH, Attac, RESF, SUD-Rail ainsi que SOS-Racisme et différents partis politiques de gauche dans le douzième arrondissement de Paris.

 

Ce Rassemblement aura lieu demain samedi 18 décembre à partir de 11H00, à proximité de l'Espace Charenton, Place des Fonds Verts (Paris XIIe).

 

Paris, le 17 décembre 2010.

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 15:45

mariane pcn

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 15:43

PCN-INFOS

L'actualité commentée du Parti Communautaire National-européen - PCN-NCP

 

PCN-Infos du 20 octobre 2010

FRANCE : LE CONFLIT SOCIAL DES RETRAITES !
L'éternel combat du Capital contre le Travail !

 

La lutte qui se mène actuellement, ce n'est pas la pièce de théâtre sur "l'équilibre des comptes de retraites". C'est l'éternel combat du Capital contre le Travail pour l'appropriation des richesses. Le capitalisme d'aujourd'hui a atteint le stade où la finance domine tout et impose sa folie spéculatrice au monde entier avec les conséquences que nous connaissons tous sur nos emplois (délocalisation), la qualité de vie et l'environnement.

La crise actuelle n'est qu'une immense bulle financière, une bulle de papier, le nuage radioactif de la spéculation qui menace de s'abattre sur le monde entier.

Après la crise financière, qui n'est pas totalement terminée, nous sommes en pleine crise économique (je n'ose dire industrielle vue l'état de ce secteur en Europe (merci les extrémistes du Marché de la Commission dite "européenne" - sic), et nous entamons la bataille de la monnaie (pour laquelle l'Ue et plus spécifiquement la zone Euro n'est pas prête s'étant elle-même ôtée les moyens d'agir pour son bien) qui s'annonce sanglante.

Après la sueur des travailleurs, c'est l'odeur du sang qui semble attirer immanquablement le capitalisme. Rappelons-nous comment se sont terminées toutes les crises économiques et concurrences dans le monde parfait de la Main Invisible du Marché ! Déjà deux guerres mondiales. Et aujourd'hui avec la mondialisation, tout se tient et tout a une conséquence rapide à l'autre bout du monde.

Voilà l'enjeu du moment historique que nous vivons !

Après ce séisme financier qui s'est transmis à l'économie réelle avec les conséquences sociales que nous commençons à peine de voir poindre, les disciples fanatiques de la mondialisation capitaliste veulent une fois encore faire payer aux peuples, aux travailleurs, à tous les employés la note de leurs erreurs pour recommencer de plus belle leur politique de folie aveugle. La Grèce n'a servit que "d'exemple" pour avertir tout le reste de l'Europe que la ligne à suivre, c'est celle du FMI et aucune autre. Le FMI, rappelons-le, qui est le bras armé financier international des Etats-Unis.

La lutte qui se mène actuellement, n'est donc pas sectorielle. La retraite n'est qu'une facette du combat qui se mène actuellement. C'est une lutte de civilisation. Une lutte de la folie contre la raison. Une lutte contre la barbarie de quelques-uns contre tous.

Aujourd’hui, comme hier, c'est le peuple de 1793, qui montre la voie ! Refuser ! Résister ! Se révolter !

J’entends déjà certains, toujours les mêmes, me dire, mais voyez-vous vous serez bien seuls, l’Europe ne le permettrait pas. Quand bien même nous serions seuls, ce n’est pas la première fois qu’un peuple soit à l’avant-garde et montre la voie. La France a déjà joué ce rôle lors de la Révolution de 1793. Et puis ce n’est pas vrai que le peuple français serait seul. Le peuple grec n’attend que ça, de voir se rompre le Mur de la Finance pour reprendre espoir et chasser une fois pour toute les deux cliques familiales (une à droite et l’autre à gauche) qui tiennent la Grèce depuis des décennies. Pour ce qui est de l’Europe qui ne permettrait pas une telle rébellion devant la religion du Marché : quelle Europe ? Celle de l’Union européenne ? Elle n’a de nom d’européenne que de par son adresse. Ces « cerveaux », eux, sont tous à Washington, rêvent tous de la Terre promise de l’American Way Of Life, comme les pèlerins intégristes du Mayflower. Sauf que les Indiens, aujourd’hui, c’est nous !

Nous nous laisserons pas faire. La tonte, c’est terminée !

Mais quel est votre projet alors ? Et bien dans l’immédiat, le devoir de tout révolutionnaire ou tout simplement de chaque Européen patriote est de se lancer dans la lutte sociale et syndicale pour faire plier le gouvernement et par-là même de conscientiser les masses de l’enjeu global ; semer les graines pour la mère des batailles de demain.

Il existe une Autre politique pour une autre Europe. Et pas besoin de grandes phrases pour l’expliquer : couper court à la financiarisation de l’économie en mettant au pas la Finance internationale. Cela passe par la fin du parasitisme des banques dans les emprunts d’Etat et par la protection des moyens de production européens par la mise en place d’un véritable protectionnisme européen.

Toujours les mêmes me diront une fois de plus, ah oui la révolution, mais en face, ils sont forts. Ils ne sont forts que nos faiblesses. Et il y a dans l’histoire des heureux hasards de calendrier. La crise de la Belgique est un formidable levier contre le Système qui nous étouffe et nous livre pieds et mains liés à la voracité sans limite de la spéculation internationale. C’est le siège des institutions de l’Ue (de la dictature bureaucratique libérale) et de l’outil de domination et d’occupation de l’impérialisme yankee : l’OTAN. C’est tout le sens de l’action du PCN pour la fin de la Belgique : Frapper au cœur !

Comme vous le voyez tout est lié. La lutte populaire actuelle pour la défense des retraites porte en elle le poids du deuxième round Capital-Travail dans cette crise (*). Le PCN s’y plonge totalement. A Paris et dans toute la France, dans la rue et dans l’unité contre le projet de casse des retraites ; et à Bruxelles, pour la fin du Royaume bananier de Belgique !

 

Fabrice BEAUR,
Secrétaire-Général du PCN-NCP.

 

(*) Le premier ayant été de faire payer l’Etat donc les contribuables pour sauver les Banques, celles-là mêmes qui sont à l’origine de la crise et qui n’ont changé en rien leur maladie chronique de la spéculation internationale financière.

Lisez « BELGICA DELENDA EST ! »
Les CHRONIQUES ANTI-BELGICAINES de Luc MICHEL
Publiées sur LA REPUBLIQUE D’EUROPE et le Profil FaceBook du PCN-NCP
http://www.facebook.com/pages/La-Republique-dEurope/137741009572064

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article
17 décembre 2010 5 17 /12 /décembre /2010 23:40

41816_110945422251669_778_n.jpg

Repost 0
Published by avocatdespauvres.over-blog.com
commenter cet article