Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:36

 

PCN-SPO - CART. zionist game of throne (2015 03 19) ENGL

PCN-SPO avec Sputnik New s/ 2015 03 19 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Arab politician and leader of the « Arab Movement for Change » in the Knesset commented on the recent Israeli elections, saying that they made the country’s government more right-wing and extremist. Exactly the analysis of Luc MICHEL for EODE-TV.

The outcome of the elections for the Israeli Knesset held on Tuesday is disappointing from a democrat point of view, as the new parliament has become more right-wing and extremist, according to Ahmed Tibi, an Arab politician and leader of the « Arab Movement for Change » in the Knesset. « In general, the Israeli election results are disappointing. It was unexpected that the results would have this much right-wing extremism… I believe that the government will be worse; it will become more right-wing and extremist than before », Ahmed Tibi said.

>> GO FURTHER :

* Israeli Gov’t More Right-Wing, Extremist After Elections – Arab Politician

* And (in French) Lucmichel.Net / Seul Luc Michel l’avait pronostiqué : le Likud de Netanyahou gagne les élections israéliennes !

PCN-SPO/ with Sputnik News
__________________________
PCN – Service de Presse
PCN-NCP – Press Office
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:35

 

 

LE LIKOUD DE NETANYAHU REMPORTE LES LÉGISLATIVES ISRAÉLIENNES

KH pour PCN-SPO / 2015 03 18 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

« En regroupant autour du Likoud, les formations nationalistes et ultra-orthodoxes ainsi que le parti à vocation sociale du nouveau venu Moshé Kahlon, M. Netanyahu forgerait une alliance a priori solide, forte de plus ou moins 67 sièges sur 120, selon les résultats quasiment définitifs »
- AFP (ce 19 mars 2015)

« L’atmosphère mi-figue, mi-raisin qui prévalait mardi soir dans le centre-gauche israélien a laissé place la gueule de bois ce mercredi matin. Le Likoud (droite) de Benyamin Nétanyahou a emporté les élections législatives avec 29 sièges contre 24 pour l’Union sioniste (centre-gauche) menée par Itzhak Herzog. Alors que les derniers sondages montraient un Likoud à la traîne derrière le centre-gauche et en forte baisse, c’est dans la dernière ligne droite que Nétanyahou, qui a fait preuve d’un activisme forcené, a rattrapé son retard. Il est finalement passé en tête en récupérant les voix parties vers des formations de l’ultra-droite, celle du religieux Naftali Bennett ou du laïc Avigdor Liberman et en lançant toute une série de promesses : le ministère des Finances ira au très populaire Moshé Kahlon, leader du parti de centre droit, et lui Premier ministre, il n’y aura pas d’Etat palestinien… », commente Libération (Paris) ce mercredi matin …

Tous les analystes, tous les experts donnaient « Bibi » largement battu. Tous … sauf Luc MICHEL !

Dans son « LE GRAND JEU. AU CŒUR DE LA GEOPOLITIQUE MONDIALE (8). Les USA, le nucléaire iranien et le Lobby israélien » (coproduction EODE-TV et AFRIQUE MEDIA), LUC MICHEL aborde dans cette émission (montée 48h plus tôt) les élections israéliennes et y ANNONCE LA VICTOIRE DU LIKUD, surfant sur la vague ultra-nationaliste amorcée depuis la visite de « Bibi » aux USA, où il a humilié Obama et ruiné les pourparlers sur le Nucléaire iranien …
Encore une « analyse prévisionnelle » réussie pour le Géopoliticien de Bruxelles !

POURQUOI LES ANALYSTES SE SONT-ILS TROMPES ?

La réponse est simple : par déni de la réalité israélienne. Celle que Luc MICHEL, bien connu pour ne pas manier la langue de bois, a par contre bien décrite dans son émission. La « Likudisation de la politique israélienne », qui a aligné une majorité d’israéliens sur les thèses du Likoud, directement issu du « sionisme révisionniste de Jabotinski, la version sioniste du Fascisme », rappelle Luc MICHEL. Jabotinski le théoricien des « murailles d’acier d’Israël », le sionisme militariste et nostalgique du « Grand Israël du Nil à l’Euphrate ».
On notera les déformations volontaires de nos médias occidentaux, qui tentent de nous faire croire que le Likoud est un simple « parti de droite » ou « conservateur », alors que son discours politique (nationalisme exacerbé, suprématisme, racisme, etc…) nous indique de facto qu’il s’agit d’un parti d’extrême droite.

Netanyahou a surfé sur ces sentiments et a utilisé avec maestria son voyage aux USA, où il a tout à la fois humilié Obama, rappelé le rôle central du Lobby israélien AIPAC dans la politique américaine et s’être fait plébiscité devant les Chambres US réunies toujours contre Obama.

Face à cette réalité, qu’exposait crûment LE GRAND JEU de Luc MICHEL, les analystes des médias occidentaux ont préféré le rêve d’une politique israélienne virtuelle. Témoignage avec l’analyse de Libération ce jeudi matin : « Le centre gauche a échoué, lors des législatives, à vaincre le Likoud de Nétanyahou. Le nom même de cette coalition (Ndla : « Camp Sioniste ») a pu poser problème aux potentiels électeurs. Le citoyen israélien semble être un électeur difficile à cerner. A la veille des élections du 17 mars, les sondages n’avaient pas anticipé l’arrivée largement en tête de Benyamin Nétanyahou, le Premier ministre sortant, et de son parti, le Likoud. Cet homme rompu à l’agilité politique est parvenu à assurer à son parti 30 des 120 sièges de députés à la Knesset. Pourtant, la majorité des électeurs israéliens envisageaient mal d’en reprendre pour quatre ans avec «Bibi». Son image d’opportuniste, les scandales liés au train de vie de son épouse Sarah, la précarité … ». Oubliant que l’argumentaire sécuritaire et militariste du Likud imprègne toute la société israélienne !

Lors de cette élection, « Bibi » a aussi vampirisé les partis d’extrême-droite : Naftali Bennett chute de 4 sièges, Liberman (le marcheur de « Je suis Charlie » à Paris, qui veut « décapiter à la hache » les arabes israéliens) perd 5 sièges et le petit parti d’extrême droite religieux de l’ancien ministre Elie Yishai ne passe pas le seuil d’éligibilité.

Avec ce vote, la majorité des israéliens a une fois de plus choisi le camp de la peur, de la haine, de la confrontation (avec l’Iran et les Palestiniens) et de l’isolement international avant même de chercher à mettre à manger dans leurs assiettes.

Et comme l’annonçait aussi Luc MICHEL dans son dernier GRAND JEU, avec le retour très probable des faucons américains en 2016, nous nous retrouverons affublés d’un Axe américano-sioniste de fous furieux jusqu’au-boutistes. Cette histoire ne peut que mal finir…

Karel HUYBRECHTS
______________________
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:35

 

LM.NET - EN BREF hollande n'est plus charlie (2015 03 18) FR

Luc MICHEL / En Bref /
Avec AFP – PCN-SPO / 2015 03 18/
https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
http://www.lucmichel.net

Riss, le nouveau patron de Charlie Hebdo, blessé à l’épaule dans l’attaque de janvier, a dessiné sa première Une depuis l’attentat: on y voit François Hollande et Manuel Valls dans un hélicoptère allant « dans le décor » à l’occasion des élections départementales. « Départementales encore une télé-réalité qui va finir dans le décor », mentionne la couverture sur fond bleu de l’hebdomadaire satirique, en référence à l’échéance électorale des 22 et 29 mars et au récent accident d’hélicoptère en Argentine sur le tournage de l’émission de la chaîne française TF1 « Dropped » qui a fait 10 morts.

Riss, de son vrai nom Laurent Sourisseau, a eu l’omoplate brisée par une balle lors de l’attaque du 7 janvier. Hospitalisé pendant près de deux semaines, il était parvenu à gribouiller deux dessins de la main gauche pour le « numéro des survivants » paru une semaine après l’attentat. Fin février encore, quand il dessinait, sa main tremblait. « J’ai plus de muscle, plus de force. Je m’aperçois à quel point, quand on dessine, on est dans une tension. C’est plus physique qu’on ne le croit », avait-il dit à l’AFP en mimant le geste. Le dessinateur, désormais aux commandes de Charlie Hebdo, est toujours en rééducation. « Après sa blessure à l’épaule, il a maintenant retrouvé la souplesse nécessaire pour dessiner plus facilement », indique-t-on dans son entourage.

Ce nouveau numéro de l’hebdomadaire, le cinquième depuis l’attaque, sera mercredi dans les kiosques … Mais souci, dans la France de « Je suis Charlie » on est censé « être libre de se rire de tout », même de Mahomet. Mais pas de Hollande et de Valls ! Qui viennent de démontrer la manipulation de masse hypocrite qu’a été l’opération de propagande atlantiste dite « Je suis Charlie ». Car Hollande a publiquement désavoué cette couverture, qu’il juge « inappropriée » et demande à Charlie de … s’auto-censurer en changeant celle-ci. Visiblement le fameux « Esprit Charlie » dont tous les politiciens et les médias de l’OTAN se gargarisaient, Hollande et Valls ne connaissent pas …

Luc MICHEL
_________________________
Luc MICHEL /
PROFIL Facebook https://www.facebook.com/pcn.luc.michel.2
Twitter https://twitter.com/LucMichelPCN
PAGE OFFICIELLE Facebook https://www.facebook.com/Pcn.luc.Michel
Website http://www.lucmichel.net

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:34

 

PCN-SPO - CART. arnaque ttpi (2015 03 18) FR

PCN-SPO avec Sputnik News / 2015 03 18 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Mais qu’est-ce qu’il fabrique, ce TTIP ?
Le partenariat transatlantique de commerce et d’investissement est un accord commercial en cours de négociation entre l’Union européenne et les États-Unis prévoyant la création en 2015 d’une zone de libre-échange transatlantique. En pratique une gigantesque arnaque atlantiste pour annexer économiquement, financièrement et juridiquement l’UE aux USA, pour le plus grand bénéfice de Washington et des multinationales.

L’accord de partenariat transatlantique de commerce et d’investissement est négocié depuis juillet 2013 par les Etats-Unis et l’Union européenne. Un projet de résolution sur les négociations relatives au TTIP devrait être voté par le Parlement européen en mai prochain.

PCN-SPO/ avec Sputnik News

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:33

 

EODE TT - LM geopol chine et eurasie (2015 03 17) IT

Luc Michel per il Think Tank EODE
Con EODE-BOOKS : leggere – imparare – informarsi
Un Servizio del Dipartimento di EDUCAZIONE e RICERCA dell’ONG EODE
http://www.eode.org
https://www.facebook.com/EODE.org

Si dice spesso che «i sistemi geopolitici passano ma stati e popoli rimangono ». Questo è stato in particolare l’angolo della visione storico-politica del Generale De Gaulle. Questo è più che mai vero per quanto riguarda l’Iran, erede di un Impero risalente all’Antichità, sia nella dimensione storica (il passato identitatorio) che nella dimensione geopolitica.

I – IL CONTESTO GEOPOLITICO :
L’EMERGERE DELL’IRAN COME GRANDE POTENZA REGIONALE

Spauracchio della politica degli Stati Uniti, di Israele e dell’Arabia, l’Iran è uno Stato che cerca la sua dimensione geopolitica ed intende diventare una grand epotenza regionale. E’ un’emersione che ricorda la ricostruzione dello Stato e della potenza russa da parte di Vladimir Putin. E questo spiega anche le somiglianze della loro diplomazia.

Proprio questa è la situazione geopolitica di Teheran. « L’Iran è un’isola tra quattro mondi : arabo, turco, indiano, cinese, russo-europeo. La sua identità politica si basa su tre componenti : la nazione, l’Islam, la globalizzazione. Queste determinano tre cerchi geopolitici : cinque Stati vicini, il mondo musulmano, il resto del mondo (e soprattutto i paesi industrializzati compratori del petrolio) » (Bernard Hourcade, Geopolitica dell’Iran, Armand Colin).

Attraverso la crisi irachena e siriana, l’Iran emerge da questo periodo datato 2011-2014, ed ha il sostegno di Mosca. Bernard Hourcade ha trovato nel 2009 un Iran debole, con un futuro incerto ; ma ora non è più vero. “Potenza regionale, l’Iran sta infine esercitando la sua” funzione “di stabilizzatore regionale. Il paese è piccolo: niente esportazioni industriali, fine del petrolio, una forte opposizione interna, debole influenza internazionale, debolezza scientifica e tecnologica… è un “leone ferito” che sembra non avere nulla da perdere,”scriveva. Niente oggi potrebbe essere meno vero!

Visto da molti analisti, “In breve, le carte geopolitiche sono rimescolate in un Medio Oriente in movimento, e l’Iran intende trarne profitto. Tuttavia, non dovrebbe peccare troppo di ottimismo. La questione nucleare è ben lungi dall’essere risolta, ed Israele o l’Arabia Saudita, non vedono molto di buon occhio un Iran di nuovo in gioco. E’ tornato l’Iran?” Così si è chiesta la rivista di cultura francese ‘Confluenza mediterranea’ (Parigi, 88) che ha intitolato : “Iran: un nuovo accordo? “…

II – IDENTITA E POLITICA ESTERA DELL’IRAN:
IDENTITÀ DELL’IRAN, POLITICA ESTERA DELLA REPUBBLICA ISLAMICA

Hervé Ghannad
Ed. Studyrama

Questa deviazione serve per arrivare al libro di Hervé Ghannad che definisce i fondamenti della questione geopolitica iraniana.
Il libro « La decodifica della politica estera della Repubblica islamica dell’Iran » è parte di una dimensione costruttivista, dove l’identità è veramente coinvolta in azione politica al di fuori, cioè la tesi che condividiamo questo libro.

Il libro analizza la storia e le notizie politiche del paese attraverso due aree principali:
– L’importanza dell’identità iraniana e la sua influenza sulle azioni della politica estera ;
– I vari canali della diplomazia iraniana: finanziario, culturale, etc.

Di fronte a un comportamento politico intransigente, la comunità occidentale, gli USA ed il blocco atlantista, sono incerti tra due soluzioni radicali completamente opposte (riconoscere l’Iran come uno dei principali attori geopolitici, o frenare, se necessario con la forza, l’espansione del paese che viene poi presentata come “molto pericolosa”). Un tema che è anche quello di Tel Aviv.

Lo scopo di questo libro è “di mostrare che l’Iran richiama i motivi della sua politica estera, sia la sua passata identità, ma anche istituzioni forti e rigide, che influenzano notevolmente la sua diplomazia”, mentre viene definito spesso come « pragmatico ».

SOMMARIO:

FONTI DELL’IDENTITÀ DELLA POLITICA ESTERA DELLA REPUBBLICA ISLAMICA DELL’IRAN
La sensazione di essere parte della grande storia della civiltà, creando un sentimento imperiale;
Una geografia ad alto contrasto, con confini che cambiano ;
La dimensione spirituale dell’Iran.

MODI E MEZZI DELLA DIPLOMAZIA DELLA REPUBBLICA ISLAMICA DELL’IRAN
L’Iran nel contesto internazionale ;
L’ideologia della diplomazia (istituzioni e sciismo) ;
La diplomazia imperiale o il desiderio di dominio.

AUTORE

Hervé Ghannad, formatore, consulente, medico di gestione coinvolti in scuole professionali e di business. Allo stesso tempo, si è fortemente impegnato in un’associazione umanista che mira a migliorare la condizione umana, “l’approccio simile al mito di Sisifo” per parafrasare l’autore.

Categoria: Politica | Principi
Editore: STUDYRAMA
Oggetto: realtà vicine / Medio Oriente
ISBN: 9782759020607 (2759020606)

Luc MICHEL / EODE / 2015 03 17

Traduzione Stato&Potenza :
http://www.statopotenza.eu/19230/luc-michel-identita-e-politica-estera-delliran
_____________________

EODE-LIBRI
http://www.eode.org/category/eode-books

EODE Educazione e ricerca:
Dipartimento Istruzione-Formazione-Ricerca dell’ONG EODE di EODE-Think Tank.
EODE / Eurasian Observatory for Democracy & Election (Bruxelles-Parigi-Mosca-Kichinev- Yaounde)
http://www.eode.org
http://www.facebook.com/EODE.org

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:32

 

 

EODE PO - LM interview on Crimea SPUTNIK INT. (2015 03 17) ENGL

Luc MICHEL in Crimea, beside Sebastopol, on March 16, 2014, with the Mission of EODE …

EODE Press Office / 2015 17′ 03 /
With Sputnik International/
http://www.eode.org
https://vimeo.com/eodetv

March 16 marks a year since the referendum in Crimea.
In this connection, Luc MICHEL (*) provide some comments on the following questions of Alexander Mosesov, Russian journalist, for SPUTNIK INTERNATIONAL (Englishspeaking Redaction of Sputnik/Rossiya Segodnya, Moscow, former “Radio Moscow/The Voice of Russia”) :

CRIMEA, A GEOPOLITICAL REVOLUTION

# Alexander Mosesov/ Sputnik News : How do you assess the significance of Crimea reunification with Russia: for Europe – in terms of European security? For Russia?

Luc MICHEL : Crimea is a geopolitical Revolution ! The Crimea file is a essential step to a new multipolar world. That means the cancelling of the old unipolar world, the “New World Order” of Georges Bush (father) in 1991. Many analysis forget it. As I was analyzing it immediatly after the Referendum, in march 2014, the Crimean file was already folded up. For Russia Crimea is a geostrategic point of defense, since Catherina The Great. It was impossible to let it go. And certainly not to NATO, with its old project of a US base in Sebastopol.
It is the key of access to Mediterranea for the Russian Fleet. And it is a geopolitical axis for Russia linked with the Base of Tartous, beside Latakia in Syria. Both are essential to the Russian power and security in Black Sea and Mediterranea.

For USA, but also for EU, but with a different point of view, Crimea back to Russia is a huge trial for the Atlantic Bloc. This is the whole Post-Soviet Order in Eurasia since the collapse of the USSR – the « greatest geopolitical catastrophe of the twentieth century », said Putin – and the destruction of Yugoslavia by the West that is challenged. Since this huge defeat of ‘geopolitical Russia’ – what was also the USSR – Russia has steadily declined. It’s over after the Sebastopol and Crimean Referendum and the adhesion to the Russian Federation . Russia is back!

Also for European Union, the Crimean Referendum, as a form of direct Democracy and people self-determination, is a danger and a bad exemple by itself ! Inside EU, it is a lot of peoples calling for this sort of self-determination : Flemish in Belgium, but also part of the French community of Belgium who want to back to the French Republic – Catalans, Galicians and Basques in Spain – Scottish in Great-Britain – Venezians and Padanians (North Italy, Lombardia), but also Sicilians … Here we are considering only the important autonomist or independantist parties. In Belgium, it is a hidden major issue both for EU and NATO, with their seats installed in Brussels. In this focus, Russia and Crimea has given a bad exemple to the peoples of EU. It is also a strong signal of this by the representation of autonomist parties (Flemish, Padanian, Catalan, Galician) in the observers of our “Internatinal Mission of Monitoring” (*).

NATO’ S THREAT ON CRIMA

# Alexander Mosesov/ Sputnik News : In your opinion, was the danger of NATO forces occupying Crimea real?

Luc MICHEL : It is a lot of gesticulations, both diplomatic and militar, in the declaration and so-called plans of the NATO and USA against Russia. In the summer 2014, the Junta of Kiev issued plans, with agressive maps, showing a attack of Crimea, but also Kuban by the Ukrainian Army, with the support of the NATO navies. It was before the strategic defeat of the Kiev Army in Donbass …
But nobody in NATO is ready to pay the price of this sort of war, which can involve a nuclear conflict and a third world war. Only the Kiev Junta, with its team of adventurous far-right and low level politicians can dream of this sort of military agression.

The militarisation of Black Sea, in violation of the international agreements (Convention of Montreux) with the complicity of Ankara (key member of NATO), by the NATO navies and armies is more dangerous. Because a risk is there existing of an military escalation, starting with a single incident (like in the Missile crisis of 1962 in Cuba).
The answer of Moscow, with the installation of anti-missiles systems of the new generation (S400 and the folowing generation) and probably mobile nuclear weapons (Topols), is the correct answer to the NATO not to pass the red line. And it’s also secure the Russian Fleet of Sebastopol with a impressive capacty of retaliation.

# Alexander Mosesov/ Sputnik News : In your opinion, will Crimea ever be recognized by the West? Under which circumstances?

Luc MICHEL : In the immediate time, a recognition is not possible. NATO makes it impossible to EU. And it is Washington and not Brussels – or Berlin – who has the final decision. But History is never writte somewhere. In other times, official recognition of Crimea (because it is already de facto) as a part of the Russian Federation could be part of a more general agreement. By example of the Ukrainian question. Ukraine is a failed state and all is possible there in the short time.

(*) Luc MICHEL, Geopolitician, Administrator-general of EODE.
EODE – Eurasian Observer for Democracy and Elections – was directly involved in the Crimean Referendum. EODE was the NGO in charge of the organisation of the “International Mission of monitoring of the Referendum”…

See EODE-TV programm :
EODE-TV & AFRIQUE MEDIA / HOW CRIMEA HAS BECOME RUSSIAN AGAIN / UKRAINE VERSUS NOVOROSSIYA (Part 1)

EODE PRESS OFFICE

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:31

 

PCN-TV - AMTV sous attaques (2015 03 17) FR

PCN-TV & AFRIQUE MEDIA TV /
Avec PCN-SPO / 2015 03 17 /

Intervention de Luc MICHEL,
Et de François BIKORO, Conseil Africain des Médias,
dans l’émission FACE A L’ACTUALITE :

Video sur le Website d’EODE-TV
https://vimeo.com/122791052

* Juliana TADDA introduit le sujet de cette longue séquence de l’émission : « Le site d’Afrique Média piraté par des aigris à la solde des néocolonialistes : Pourquoi les médias occidentaux se redéploient en Afrique ? Les attaques contre Afrique Média ».

* Après un court sujet video sur les médias occidentaux et la place d’AFRIQUE MEDIA et la place d’AFRIQUE MEDIA dans une contre-information libre pour la Cause des Peuples et le Panafricanisme, Luc MICHEL analyse point par point les attaques contre AFRIQUE MEDIA : campagnes de diffamation sur les Réseaux sociaux, maneuvres des services occidentaux, tentatives d’étouffement (affaire de Canalsat), achats ou de création de faux médias africains de médias par les Occidentaux.
Il explique notamment qu’une Conférence de la NED (la vitrine légale de la CIA) s’est tenue à Washington les 5 et 6 août 2014, intitulée « Africa Civil Society Conference », qui entendait organiser « un programme d’action pour la démocratie » (entendez des régimes pro-occidentaux sous influence des USA) et était centrée sur l’action dans les médias. Des centaines et des centaines d’activistes et journalistes africains pris en main, y compris et surtout financièrement, par la NED pour déstabiliser l’Afrique.
Enfin Luc MICHEL explique les attaques marginales contre AFRIQUE MEDIA Sur les réseaux sociaux et y répond.

* François BIKORO répond à ces attaques au nom du Conseil Africain des Médias, et explique ce qu’est « la longue marche » d’AFRIQUE MEDIA …

Diffusé en direct sur AFRIQUE MEDIA TV
Le 17 mars 2015 dans l’émission ‘FACE A L’ACTUALITE’
présentée par Juliana Tadda .

PCN-TV / PCN-SPO
________________________
www.afriquemedia.tv
PCN-TV sur Vimeo : https://vimeo.com/pcntv
Retrouvez nous sur Facebook
avec le « Groupe officiel AFRIQUE MEDIA TV » : https://www.facebook.com/groups/afrique.media.groupe.officiel

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:30

 

EODE TT - LM geopol chine et eurasie (2015 03 16) FR

Verbatim mis en forme de l’analyse de Luc MICHEL
pour PCN-TV « Quel avenir pour la Chine au XXIe siècle ? »/
2015 03 16 /

L’interview sur : https://vimeo.com/57313705

« La Chine sera-t-elle la nouvelle superpuissance du XXIe Siècle ?
Quel impact aura-t-elle sur l’avenir de l’Eurasie et de la Grande-Europe ?
Alors que vient de se terminer à Pékin le 18e Congrès du Parti Communiste Chinois (PCC), Luc MICHEL rappelle le rôle historique du PCC dans la renaissance de l’Etat chinois et analyse du point de vue géopolitique – vu d’Eurasie, mais aussi vu de Washington par les géopoliticiens américains – les grands axes de l’avenir de la Chine. Au-delà des lieux communs des médias du Système, mais aussi à contre-courant des analyses simplistes de trop de « spécialistes » auto-proclamés, Luc MICHEL nous explique qu’en Géopolitique les choses ne sont jamais simples. « L’avenir n’est pas rectiligne comme la Perspective Nevski » disait déjà V.I. LÉNINE … »

VERBATIM :

# LM : Le congrès du Parti Communiste Chinois qui vient de s’achever consacre l’arrivée d’une nouvelle génération de dirigeants à Pékin.

On peut sans doute contester le caractère socialiste de l’économie chinoise, on peut contester le caractère communiste du parti, mais on ne peut pas contester que le PCC a pris place parmi les grandes dynasties qui ont unifié la Chine depuis l’aube des temps historiques.
Il s’agit, en effet, d’un Dynaste collectif, au sens où l’entendait par exemple Jean THRIART, d’un Parti historique, qui a fait d’une nation divisée et colonisée une grande puissance… On a oublié le temps où les armées occidentales occupaient Shanghai, Pékin, Nankin, on a oublié le temps où le Japon, par exemple, occupait toute la Chine du Nord et la Mandchourie.

Certains voient dans cette Chine du XXIeme siècle la future super grande puissance destinée à remplacer les Etats-Unis.
D’autres, aux Etats-Unis même, ne prédisent pas cet avenir à la Chine.
Ainsi Georges Friedman, le grand géopolitologue américain, le directeur de l’agence Stratfor, dans son livre « Les 100 prochaines années à venir » prédit dans moins de trente ans l’explosion de la Chine et une nouvelle vague de néocolonialisme. Notamment une puissance japonaise reconstruite, reprenant le contrôle des deux Corées, de la Mandchourie et de la Chine du Nord.

La Chine a des atouts : une économie dynamique, une population industrieuse, une grande civilisation. Elle a aussi, on l’oublie trop souvent en Europe, de grandes lacunes. elle a tout d’abord d’énormes problèmes de minorités ethniques. Les chinois ethniques, les Hans, constituent en effet à peine la moitié de la population. Au nord, près des frontières de la Mongolie et de la Russie, près du Tibet, existent d’importantes populations musulmanes qui pourront être instrumentalisées. Comme elles le sont actuellement contre la Russie dans le Caucase.

LE DILEMME CHINOIS

La Chine a aussi une économie qui a comme principal débouché des économies malades. L’Europe mais surtout les Etats-Unis.
Ceux qui voient une grande compétition géopolitique entre la Chine et les Etats-Unis oublient ce problème principal. C’est que le principal créancier des Etats-Unis, c’est la Chine ! Et que la Chine a tout à perdre, à la fois dans un effondrement de l’économie américaine, mais aussi dans une confrontation directe.

Pour le moment, la Chine est entre deux chaises. A la fois au niveau économique et politique. Le congrès du PCC a vu en effet s’opposer deux lignes. Une ligne réformiste que l’on peut comparer un peu aux libéraux russes et une ligne plus populiste ou nationaliste.
Le congrès a vu aussi avant même son déroulement, l’élimination de ceux que l’on appelle les « néomaoistes » avec Bo Xilai, l’ex-haut cadre aujourd’hui poursuivi en justice.

La Chine a d’autres problèmes.
Elle se tient aussi entre deux chaises au niveau géopolitique :

* D’une part en Eurasie, elle participe à toutes les opérations russes de containment des USA et de l’OTAN. Par exemple avec l’OTCS ou la groupe de Shanghai. Elle soutient notamment la position russe sur la Syrie par exemple (1). Elle participe aussi à d’autres grandes opérations de containment de l’influence américaine en Eurasie.

* Mais à côté de cela, évidemment, la Chine avec ses liens économique avec les Etats-Unis est contrainte en ce domaine à un grand écart, un pas de côté permanent.

Quel sera l’avenir de la Chine ?
Sera-t-il celui qu’annonce un George Friedman, c’est-à-dire à une Chine de nouveau désunie. Ou sera-t-elle à l’avenir la super puissance du XXIeme siècle ?

LA CHINE ET L’ALTERNATIVE EURASIATIQUE

De ceci va dépendre également ce que deviendra l’Eurasie.
Une Eurasie forte, unifiée par exemple par la réunification de la Russie et de l’UE, obligera la Chine à choisir. Soit définitivement à se tourner vers une politique eurasiatique et anti-américaine, soit à se détourner du bloc UE-Russie pour rechercher précisément l’alternative américaine.

Lorsqu’au milieu des années 80 nous animions avec Jean THRIART l’ « Ecole Euro-soviétique » de Géopolitique (2), nous insistions particulièrement sur cela. C’est que, entre la grande Europe et la Chine, il n’y a pas de rivalité et que toute guerre serait suicidaire.

Les intérêts sont d’ailleurs compatibles. La Chine chaque fois qu’elle a été une grande puissance n’a jamais été tentée par une expansion précisément vers les frontières de Sibérie. La Chine s’est toujours répandue, s’est toujours engagée dans une politique vers le Pacifique, vers l’Indochine, vers l’Indonésie. Notamment au temps où les grandes flottes chinoises dominaient le Pacifique.

Tel est l’avenir de la Chine. Telle est la façon dont il se dessine au regard de son histoire.

Luc MICHEL
(interview originale le 21 Novembre 2012)

(1) Cfr. Luc MICHEL, LE « GROUPE DE SHANGHAI », AVEC LA CHINE ET LA RUSSIE, FAIT REMPART AUTOUR DE LA SYRIE !

(2) Au début des Années 80, THIRIART fonde avec José QUADRADO COSTA et Luc MICJHEL l’Ecole « euro-soviétique » de Géopolitique, où il prône une unification continentale de Vladivostok à Reykjavik sur le thème de « l’Empire euro-soviétique » et sur base de critères géopolitiques.
Cfr Luc MICHEL, CONCEPTIONS GEOPOLITIQUES DE JEAN THIRIART : LE THEORICIEN DE LA NOUVELLE ROME, Conférence donnée pour la première fois à Bruxelles le 19 septembre 2003, dans le cadre du CYCLE DE CONFERENCES « JEAN THIRIART : L’HOMME, LE MILITANT ET L’ŒUVRE », organisé par l’ « Institut d’Etudes Jean THIRIART » et l’ « Ecole des Cadres Jean THIRIART » (Départements de l’Asbl « Association Transnationale des Amis de Jean THIRIART »),
A consulter sur : http://www.pcn-ncp.com/Institut-Jean-THIRIART/cf/cf01.htm
________________________

# English summary :
Geopolitics. What future for China in the twenty-first century?
Will China be the new superpower of the twenty-first century?
What impact will it have on the future of Eurasia and Greater Europe?
While just ended in Beijing the 18th Congress of the Communist Party of China (CPC), Luc MICHEL recalls the historic role of the CPC in the revival of the Chinese state and analyses in a geopolitical perspective – seen from Eurasia, but also seen from Washington by the American geopoliticians – the main lines of the future of China.
Beyond platitudes of the media of the System, but also against the current of too simplistic analyses of self-proclaimed « experts », Luc MICHEL explains us that in Geopolitics things are never simple. « The future is not straight as Nevsky Prospekt » VI Lenin said already …
_________________________
https://www.facebook.com/EODE.Think.Tank
http://www.eode.org

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:30

 

 

EW - marche ss +á riga (2015 03 16) FR

Europäischer Widerstand /
Avec PCN-SPO – Sputnik News / 2015 03 16 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office
https://www.facebook.com/europaischer.widerstand

En 1998, EUROPÄISCHER WIDERSTAND, la Coordination anti-nazie européenne du PCN, lançait une « Campagne européenne contre l’entrée des Pays baltes dans l’Union Européenne ». La place de ces états où les SS sont honorés n’est pas dans l’UE, disait notre Coordination. Nous étions alors les premiers à dénoncer ce scandale. Dix-sept ans après rien n’a changé. Mais la Lettonie, l’Estonie et la Lituanie sont membres de l’UE !

2015 : Plusieurs centaines de personnes ont pris part ce 15 mars à un défilé d’anciens légionnaires de la Waffen SS et de leurs partisans à Riga. Avec l’accord du gouvernement letton et en présence de parlementaires …

LES ANCIENS SS DEFILENT A RIGA SOUS LA PROTECTION DU GOUVERNEMENT LETTON !

Des députés du parlement letton appartenant au parti nationaliste « Visu Latvijai! » (« Tout pour la Lettonie ») ont pris part à la manifestation. Des centaines des policiers et des membres des services spéciaux ont assuré l’ordre pendant le défilé des ex-combattants SS.

La célébration du Jour de la légion Waffen SS a été officialisée en Lettonie en 1994, avant d’être abolie en 2000. Cependant, des défilés d’anciens combattants de la Waffen SS sont régulièrement organisés dans le pays. L’ancien président letton Valdis Zatlers (2007-2011) a déclaré à plusieurs reprises « qu’il ne considérait pas les SS lettons comme des nazis », même si beaucoup d’entre eux ont massacré des Juifs et des représentants d’autres peuples durant la Seconde Guerre mondiale. Au total, plus de 150.000 Lettons se sont engagés dans le Wehrmacht au cours de la Seconde Guerre mondiale. La SS, dont la Waffen SS fait partie intégrante, a été condamnée par le tribunal de Nuremberg en tant qu’organisation criminelle coupable de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.

UE : LA RÉSURGENCE DU FASCISME IGNORÉE PAR LES LEADERS OCCIDENTAUX

Selon le député du parlement tchèque Pavel Kováčik (Parti communiste) contacté par l’agence Sputnik, l’Union européenne doit « réagir fermement » à la manifestation de Riga, d’autant plus à l’approche du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Le député du Bundestag allemand Sevim Dagdelen (Die Linke, gauche) estime pour sa part que le gouvernement allemand doit condamner « sans équivoques » le défilé tenu pour « commémorer les collaborateurs ». « Au lieu de protéger les pays baltes, dans le cas présent la Lettonie, le gouvernement fédéral doit exprimer sa condamnation sans détour », a déclaré le parlementaire à Sputnik.

ANTISEMITISME ET RUSSOPHOBIE DERRIERE LE MASQUE DE L’ATLANTISME

Le professeur italien de l’Université de Milan Giulio Sapelli a de son côté qualifié la marche de Riga d’ »antisémite », tout en soulignant qu’il s’agit du signe d’un processus dangereux qui gagne du terrain en Europe. « Il s’agit non seulement d’une démarche politique visant la Russie et Vladimir Poutine, mais également d’une tentative de réécrire et de déformer l’histoire de la Seconde Guerre mondiale », a indiqué M.Sapelli.

>> ALLER PLUS LOIN :
Campagne européenne « Riga-Tallin-Bruxelles : Pas de gouvernements pro-nazis dans L’Union Européenne »
NOUS PROTESTONS CONTRE LE REVISIONNISME PRO-NAZI DES AUTORITES LETTONES !

EUROPÄISCHER WIDERSTAND / avec Sputnik News
__________________________
PCN – Service de Presse
PCN-NCP – Press Office
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office
https://www.facebook.com/europaischer.widerstand

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:29

 

PCN-SPO - CART. sun poutine vador (2015 03 16) FR

PCN-SPO avec The Sun / 2015 03 16 /
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Le SUN est le fleuron (sentant bon la poubelle puante) de la Presse de Robert MURDOCH. Un journal neocon pour un patron neocon.
C’est aussi le pire exemple de la « trash press » anglo-saxonne. Ses dirigeants ont été poursuivi en Grande-Bretagne pour une vaste affaire d’écoutes téléphoniques illégales menée en corrompant fonctionnaires et policiers.

Les neocons, comme il y a 15 ans, sont au coeur du « parti de la guerre » contre la Russie de Poutine aux USA et en UE …
Rappelons encore que dans le film STAR WARS original « l’empire », qui est le mal, était une allégorie de l’URSS !

PCN-SPO
__________________________
PCN – Service de Presse
PCN-NCP – Press Office
http://www.scoop.it/t/pcn-spo
https://www.facebook.com/PCN.NCP.press.office

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article