Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:59

MUNICIPALES 2014. Les différentes forces de gauche rassemblées autour de Sylvette Fayet

Ce lundi 9 décembre à Nîmes. Photo DR/S.Ma

Ce lundi 9 décembre à Nîmes. Photo DR/S.Ma

Pour “battre la droite et l’extrême droite” aux élections municipales 2014 à Nîmes, la candidate du Front de gauche, Sylvette Fayet a trouvé ses alliés. Ce lundi 9 décembre, la tête de liste était accompagnée de membres de divers partis politiques de gauche : Parti communiste, Parti de gauche, Europe écologie-Les verts et Ensemble. Alain Clary, maire PCF de Nîmes de 1995 à 2001 a encouragé l’initiative portée par le Front de gauche : “Ce n’est pas en petit cercle que l’on va pouvoir régler les souffrances des citoyens. Pendant 25 ans la droite a dirigé cette ville (12 ans de mandat pour Jean Bousquet et 12 ans et demi de mandat pour Jean-Paul Fournier, Ndlr) cela est beaucoup trop !

Tous ont ainsi validé un accord politique pour aider Sylvette Fayet à décrocher le fauteuil de maire de Nîmes. “Alors que le gouvernement prolonge chaque jour les politiques qui depuis dix ans mènent l’échec et fragilisent la plupart d’entre nous, à Nîmes Jean-Paul Fournier et la droite accentue les inégalités sociales, spatiales. [...] Jean-Paul Fournier et la droite dirigent la ville sans tenir compte des avis donnés dans l’intérêt général et ce au risque de voir la ville condamnée avec les conséquences financières que nous devons assumer” accuse Sylvette Fayet. Alors main dans la main, “dans le respect de chacun” a précisé Christian Bastide, conseiller municipal et général, secrétaire de la section communiste de Nîmes, tous les acteurs de ce rassemblement au sens large se sont engagés à “battre la droite et faire reculer l’extrême droite” , “construire une ville solidaire, démocratique et écologique” et “lutter contre les politiques d’austérité.” Tout un programme qui, au terme de plusieurs rencontres avec les citoyens, devrait être rédigé dans les grandes lignes ces prochains jours, avant d’être présenté le 11 janvier 2014, lors de l’inauguration du local du Front de gauche, place de la Révolution à Nîmes, ça ne s’invente pas !

 

https://www.objectifgard.com/2013/12/10/municipales-2014-les-differentes-forces-de-gauche-rassemblees-autour-de-sylvette-fayet/

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:58

 

Ce lundi 9 décembre à Nîmes. Photo DR/S.Ma

Ce lundi 9 décembre à Nîmes. Photo DR/S.Ma

Pour “battre la droite et l’extrême droite” aux élections municipales 2014 à Nîmes, la candidate du Front de gauche, Sylvette Fayet a trouvé ses alliés. Ce lundi 9 décembre, la tête de liste était accompagnée de membres de divers partis politiques de gauche : Parti communiste, Parti de gauche, Europe écologie-Les verts et Ensemble. Alain Clary, maire PCF de Nîmes de 1995 à 2001 a encouragé l’initiative portée par le Front de gauche : “Ce n’est pas en petit cercle que l’on va pouvoir régler les souffrances des citoyens. Pendant 25 ans la droite a dirigé cette ville (12 ans de mandat pour Jean Bousquet et 12 ans et demi de mandat pour Jean-Paul Fournier, Ndlr) cela est beaucoup trop !

Tous ont ainsi validé un accord politique pour aider Sylvette Fayet à décrocher le fauteuil de maire de Nîmes. “Alors que le gouvernement prolonge chaque jour les politiques qui depuis dix ans mènent l’échec et fragilisent la plupart d’entre nous, à Nîmes Jean-Paul Fournier et la droite accentue les inégalités sociales, spatiales. [...] Jean-Paul Fournier et la droite dirigent la ville sans tenir compte des avis donnés dans l’intérêt général et ce au risque de voir la ville condamnée avec les conséquences financières que nous devons assumer” accuse Sylvette Fayet. Alors main dans la main, “dans le respect de chacun” a précisé Christian Bastide, conseiller municipal et général, secrétaire de la section communiste de Nîmes, tous les acteurs de ce rassemblement au sens large se sont engagés à “battre la droite et faire reculer l’extrême droite” , “construire une ville solidaire, démocratique et écologique” et “lutter contre les politiques d’austérité.” Tout un programme qui, au terme de plusieurs rencontres avec les citoyens, devrait être rédigé dans les grandes lignes ces prochains jours, avant d’être présenté le 11 janvier 2014, lors de l’inauguration du local du Front de gauche, place de la Révolution à Nîmes, ça ne s’invente pas !

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:55
Rencontre citoyenne le mardi 15 mai à 17 h 30
salle de la rue Matisse, Soleil Levant à Nimes
avec Sylvette Fayet
candidate députée Front de Gauche aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012
Alain Clary, ancien député-maire Christian Bastid, conseiller général et municipal
Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:53

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:51

MUNICIPALES 2014. Front de gauche : “Un projet avec les Nîmois et pour les Nîmois”

D.R/C.M

D.R/C.M

Hier, le Front de gauche a exprimé publiquement ses ambitions pour les municipales de 2014, en plein coeur du centre ville de Nîmes… Et à deux pas du domicile de l’actuel maire, Jean-Paul Fournier !

Ici personne n’est candidat“, a lancé le secrétaire PCF de la section nîmoise, Christian Bastid, à l’occasion d’une réunion publique organisée hier soir sur la Placette, à deux pas du domicile de Jean-Paul Fournier rue Emile Jamais. Entouré de ses partenaires, le Front de gauche a dévoilé alors ses ambitions pour 2014. Le meeting renoue sérieusement avec cette tradition de gauche “d’initier” au sein même de la société “des débats publics” afin “d’inventer des politiques dynamiques pour préparer les municipales“. Ces “pratiques démocratiques” sont une “nouveauté à Nîmes“, où quelques “hommes et femmes” aux affaires sont souvent taclés d’exercer “des règnes sans partage“. “Nous devons nous sentir actrice et acteur de la vie locale“, plaide Jannie Arneguy, animatrice des Alternatifs, qui entend bien construire avec ses autres camarades, “un projet ambitieux, avec les Nîmois et pour les Nîmois, dans l’intérêt collectif“.

Tango politique. Depuis la déclaration de candidature – à sa propre succession – de Jean-Paul Fournier, “le monde politique s’agite“, poursuit Christian Bastid, qui vilipende ce “tango politicien“, entre “Yvan Lachaud et Jean-Paul Fournier (…) à l’issu duquel, nous savons très bien que Mr Lachaud se rangera du côté de Jean-Paul Fournier“. “Vous savez, l’électorat populaire est en colère (…) Il faut changer de cap, et cela ne doit pas être qu’un slogan ! Il faut luter contre l’austérité“, rajoute le secrétaire de section, égrenant ainsi les premiers principes d’un programme dont les enjeux dépassent largement la politique locale.

Nous devons mettre l’humain au coeur des municipales“, explique de son côté  François Serguy, du Parti de gauche fustigeant ces “oligarques” à l’origine “de ce qu’on appelle le bus tram (…) 85 millions d’euros après, on voit seulement que quelques usagers garent leur voiture au parking (…) Des villes ont fait d’autres choix comme Aubagne où les transports sont gratuits et la fréquentation a augmenté de175%“.

Avec “300.000 euros, on peut faire beaucoup de choses“, déclare Christian Bastid, pointant ici le budget de Nîmes Métropole. Si la gestion de l’argent publique et les choix qui en découlent sont le coeur du sujet,  le combat contre l’extrême droite reste au centre des préoccupation de la gauche nîmoise : “ce serait une injure à la ville de Nîmes et à ses résistants Jean Robert et Vincent Faïta assassinés par l’Allemagne nazie“. Et d’affirmer : “Attention, ne tombons pas dans le piège de la division (…) On oublie souvent de dire que les immigrés rapportent souvent bien plus qu’ils ne coutent“.

Alliance avec le PS : décision début septembre

A la fin des discours formels, les questions n’ont pas manqué. Un militant s’interroge : “Alors que les problèmes s’aggravent on voit que cela ne profite pas au Front de Gauche ! Regardez les législatives partielles, on voit que le FN et l’UMP arrivent en tête (…) Nous n’arrivons pas à nous faire entendre“. Et à un autre de renchérir : “Moi je n’ai toujours pas compris la stratégie du Front de gauche concernant le PS“.  “Il y aura des discussion en fonction des situations locales. Lorsqu’on consulte nos électeurs, on se rend compte qu’une partie veut faire alliance avec le PS, une autre veut mener une liste indépendante au premier tour. En septembre prochain nous  essaierons d’être le plus clair possible“, conclut Christian Bastid.

Vu au meeting : 

Martine Gayraud

Martine Gayraud, secrétaire départementale du PCF dans le Gard. D.R/C.M

Co-présidente du Parti de gauche.

Kathy Laurent, co-responsable du Parti de gauche 30. D.R/C.M

D.R/C.M

Sylvette Fayet, conseillère municipale PCF de Nîmes. D.R/C.M

 

D.R/C.M

Alain Clary, ancien député-maire de Nîmes. D.R/C.M

Alain Fabre-Pujol

Alain Fabre-Pujol, conseiller municipal EELV. D.R/C.M.

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:50

 

D.R/C.M

Alain Clary, ancien député-maire de Nîmes

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:48

Discours officiel d'Alain CLARY (photo) / ASSEMBLEE GENERALE  du C. S. CHEMINOT NIMOIS  2008  -  2009

 

Alain Clary

 

http://www.cscnimois.com/pages-foot/AG/AG%202008%202009.html

 

discours officiels

par Alain CLARY

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:43

Le Comité de soutien pour Christian Bastid, présidé par Alain Clary

Parce que nous avons besoin d’élus présents dans nos quartiers, à l’écoute de nos propositions, proches de nos préoccupations.
Parce que nous avons besoin de poursuivre partout et notamment dans les urnes le combat contre la politique injuste de Sarkozy, Fournier, Lachaud.
Parce que nous souhaitons que soit confirmée, renforcée et amplifiée la majorité de gauche au Conseil général du Gard.
Parce que nous savons qu’il est le candidat du rassemblement le plus large pour battre la droite, dans le 3ème canton.


Nous soutenons Christian BASTID.
Nous appelons à voter Christian BASTID pour les élections cantonales dès le 20 mars 2011.
                                     
                                                       Alain CLARY
Conseiller général
Ancien Député Maire de Nîmes
Président du Comité de soutien


Plus de 2000 signataires
et parmi eux...


  

Michel AGUILERA, écologiste/Occitanie - Paulette ALEXIS, ancienne Conseillère municipale - Paul AMAR, artiste musicien - Nathalie ARGENCON, syndicaliste CHU - Bernard AUZON-CAPE, Conseiller général Nîmes 6 - Alain BALME, cheminot, responsable associatif sportif - Guy BARBETTE, responsable associatif - Nezha BATAL, assistante maternelle - Freddy BAUDUCCO, syndicaliste - Catherine BERNIE-BOISSARD, Conseillère municipale, Présidente du Groupe communiste - Marc BERRUS, Cadre administratif - Jean-Claude BERTRAND, maire de Rousson - Mireille BONNET, agent territorial, syndicaliste - Lilou BONFILS-CLARY, retraitée Professeur de l'Education Nationale - Patrick BONTON, Conseiller général Rhôny-Vidourle - Jean-Paul BORÉ, Conseiller régional - Vincent BOUGET, enseignant - Raymond et Nadine BOURELLY, retraités PTT - Gisèle BOUSQUET, ancienne directrice de La Poste - Pierre BOUSQUET, cadre de La Poste - Bernard CABANEL, syndicaliste CAF - Isabelle CABECA, militante féministe - Bernard CALENDINI, artiste - Serge CAMBOULIVE, militant associatif - Richard CARBONEL, éducateur spécialisé - Gérard CARDONET, responsable culturel - Jacques CARIAT, pompier - Emmanuel CARRIERE, enseignant, Conseiller municipal - Ghislain CHASSARY, Vice-Président Vivre en cévennes - Edouard CHAULET, Conseiller général et Maire de Barjac - Jean CHAULET, responsable associatif - Carole CLAVEL, responsable associative - Michel CLAVEL, retraité SNCF, ancien élu des Prud'Hommes - Carles COLOMER, syndicaliste CAF - Gérard COMPAN, responsable associatif - Marie-Jo COSTE, fonctionnaire territoriale - Jean-Bernard et Martine COURTIEU, employés territoriaux - Françoise DARROUY, infirmière - François DE HARO, proviseur - Louis DE RUTTA, responsable associatif - Bernard DESCHAMPS, ancien député du Gard - Frédéric DESCHAMPS, kinésithérapeute - Saïd EL-AMRANI, militant associtif - Sylvette FAYET, Conseillère municipale, cadre administratif - Evelyne FÉLIX, responsable associative - Jean-Pierre FEMMININO, responsable associatif - Pierre FERRETTI, responsable Anciens Combattants - Christian FREDEFON, publiciste - Nadine FUMEY, employée territoriale - David GAINI, étudiant - Martine GAYRAUD, secrétaire départementale et dirigeante nationale du PCF - Moncef GARROURI, responsable associatif - Roland et Janine GENIN, retraités CAF - Joëlle GILLES, employée territoriale - Ouaffah GRICH, stagiaire - Danielle GRIMAUD, Conseillère municipale, Vice-présidente de l'ADECR - Martine GROS AGUILERA, militante pour la défense des services publics et des écoles de proximité - Monique GRZYB, retraitée, ancienne conseillère municipale - Wladimir GUIU, ancien adjoint d'Emile Jourdan - Bertrand HERVE, artiste peintre - Patrick INARD, syndicaliste impôts - Chantal JALABERT, infirmière - Betty JALLAGUIER, Résistante - Marc JAMET, responsable associatif - Alain JOURDAN, ancien Conseiller général, responsable associatif - Zahara KHLIF, mère au foyer - Claude LAMOUROUX, ancien conseiller municipal - Karima LARBAOUI, responsable associative - Mathieu LAURENT, cadre territorial, responsable associatif - Michel LAUZY, Syndicaliste La Poste - Lise LAUZY, enseignante - Frédéric LECOMTE, cheminot, syndicaliste - Alamiz LORHAMARI, retraité agricole - Hasnia LOUMANI, éducatrice - Jean MALASAGNE, médecin - Patrick MALAVIEILLE, Vice-Président du Conseil général, Président du groupe communiste - Fatima MANSOURI, retraitée - Adeline MARQUES MASSOT, retraitée Education Nationale - Robert MARTIN, ancien Conseiller général 3ème canton - Charles MENARD, Psychiatre, Secrétaire départemental du Parti de Gauche - Jean-François MEYER, travailleur culturel - Jacques MOLLE, administrateur - Jean-Louis MONS - Jean-Paul MOUZET, responsable association sportive - Sabine OROMI, enseignante - Jean-Pierre MICHEL, journaliste - Denise PAFUNDI, comité chômeurs - Sabine PALANQUE, mère au foyer - Stéphane PAREDE, étudiant - Jean-Louis PARANT, syndicaliste SNCF - Jose PELAEZ, responsable associatif - Michel PERFETTINI, ancien Vice-Président du Conseil général - Francine et Gérard PEYRIC, retraités PTT - Lacheb RAHOU, médecin - Pascal ROUSSON, syndicaliste SNCF - Elie RUBIO, Républicain espagnol - Marcel RUBIO, agent territorial - Marie-Laure SARDA, syndicaliste - Pascale SEGUIN, assistante de vie - Jean-Pierre SERRE, syndicaliste SNCF - Jacques SORRIAUX, technicien - Laurent SOTTO, attaché territorial - Daniel THOMBREAU, syndicaliste La Poste - Jean TOURNECUILLERT, responsable associatif - Jacky VALY, Vice-Président du Conseil général - Michel VIALLAT, syndicaliste banque - Jacqueline VIGNE, Résistante - Jean-Christophe WELTZER, agent EDF, syndicaliste...
Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:41

 

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 19:41

Meilleurs voeux 2011...

... Et rendez-vous le 20 mars !

Les traditionnels voeux de Alain CLARY, Conseiller général du canton et Président du Comité de Soutien à Christian BASTID et Fatima MANSOURI ont créé l'évènement vendredi soir au Paradisier, incontournable rendez-vous du Carré Saint-Dominique au Chemin-Bas d'Avignon.
En effet, Dans la perspective des élections cantonales des 20 et 27 mars prochain, Alain Clary a souhaité passer le relais de son action pour les quartiers de ce canton, pour Nîmes et pour le Gard.
Il a donc partagé la tribune avec Christian BASTID, candidat désigné par les militants du PCF et du front de Gauche ainsi que d'innombrables amis de toute la gauche nîmoise.
Des centaines d'amis et de camarades, de citoyens de tous les quartiers du canton sont d'ailleurs venus, dans leur diversité, participer à ce moment de convivialité et d'espoir pour "Vivre mieux ensemble".
De nombreux commerçants, responsables d'associations, les Conseillers généraux nîmois de gauche, Bernard CASAURANG et Bernard AUZON-CAPE étaient également présents et témoignaient de l'esprit de rassemblement de cette soirée.  
Après Alain CLARY, vibrant (intervention à télécharger ici), et Fatima MANSOURI, émouvante, Christian BASTID s'est adressé à l'assistance pour rappeler les enjeux de l'année 2011, le premier tour des élections le 20 mars notamment, mais aussi les actions et propositions du Conseil général pour nos quartiers, l'espoir de nos amis tunisiens et des peuples de Méditerranée, le péril de l'extrême droite et de la droite...

 

Pendant l'intervention de Christian BASTID, Bernard CASAURANG, Bernard AUZON-CAPE, Fatima MANSOURI, Alain CLARY et Martine GAYRAUD, secrétaire départementale du PCF.
Le Paradisier a fait le plein 
Fatima MANSOURI, Marie-Laure SARDA et Kathy LAURENT, les candidates nîmoises du Front de Gauche, avec Martine GAYRAUD, secrétaire départementale du PCF.

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article