Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 01:59

 

PCN-TV - LM vs cored code (2015 04 01) FR

PCN-TV & AFRIQUE MEDIA TV /
2015 03 27 /

Video 25 min. complète :
https://vimeo.com/123879089

Sur AFRIQUE MEDIA TV, dans l’émission LE MERITE PANAFRICAIN du 27 mars 2015 (présentée par Juliana Tadda), en première partie, un court reportage de AFRIQUE MEDIA TV sur la CORED et la CODE.

Puis en seconde partie, Luc MICHEL répond à ces deux groupuscules fantoches de la soi-disant « opposition africaine en exil » en Occident :
* la CORED (Coalition d’Opposition pour la Restauration d’un Etat Démocratique) de Guinée Equatoriale (sponsorisée par Madrid, Berlin et surtout le Quai d’Orsay français)
* et la CODE (Collectif des Organisations Démocratiques et Patriotiques de la Diaspora Camerounaise) du Cameroun.

Il explique aussi comment lors du « Sommet USA-African Leaders » du début août 2014 à Washington, piège tendu aux chefs d’état africains, Obama et Kerry ont annoncé une vague de changements de régime en Afrique.

En parallèle se sont tenus deux sommets abusivement dits « alternatifs », puisque l’administration Obama était l’initiatrice des trois :

* La conférence de la « Young African Leaders Initiative », qui a vu Obama, Michèle Obama et Kerry intervenir, et est une initiative d’Obama lui-même. Clone d’une opération d’entrisme au sein des élites françaises lancée par les USA en France dans les Années 70, la « French American Foundation » (success story, Hollande et 9 de ses ministres en sont d’anciens membres), les YALI américanisés sont présentés comme les futurs leaders de l’Afrique made in USA.

* Le « sommet alternatif » de la NED, créée par le gouvernement US, qualifiée de « vitrine légale de la CIA » par des analystes, et qui finance depuis 30 ans les changements de régimes dans le monde, où des centaines de militants, syndicalistes, journalistes africains ont été pris en main. Sommet organisé avec la NDI (autre création du gouvernement US, qui vient de « superviser » les douteuses élections nigérianes) et l’OPEN SOCIETY de Söros (le financier des « révolutions de couleur »).

Depuis des « révolutions de couleur » réussie (Burkina Fasso) ou rampantes (Gabon, RDC, Cameroun) ont été lancées, organisées et financées par des Organismes américains. D’autres se préparent …

KH / PCN-TV / PCN-SPO
___________________________
https://vimeo.com/pcntv
https://www.facebook.com/PCN.NCP.TV

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéphane Parédé
commenter cet article

commentaires